Navigation – Plan du site

AccueilNuméros44Chronique des fouilles médiévales...I. – Construction et habitats civ...I 1. – Opérations de terrainLaon (Aisne). 6, 8, rue du Bourg ...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Laon (Aisne). 6, 8, rue du Bourg ; 12, 14, 14 bis, rue Franklin-Roosevelt

Responsable d’opération : Thierry Galmiche
p. 194

Texte intégral

1Le site est localisé dans la zone la plus étroite du plateau, à l’ouest de la Cité dotée d’une enceinte dès le ixe s. Cette position stratégique est à l’origine de la construction par Louis VII d’un palais royal dans les années 1143-1179. Le palais est complété, vers 1204-1212, par un donjon qui surplombe la principale porte d’accès à la Cité. Le Bourg qui s’étend au-delà de cette porte semble avoir été fortifié à la même époque. Deux portes ont été aménagées dans la partie orientale de la nouvelle enceinte : la porte des Chenizelles, toujours en élévation, et la porte Lupsault. L’emprise de fouille est bordée, à l’est, par le palais royal et la tour Philippe Auguste. À l’ouest, le site s’étend jusqu’à l’emplacement de l’ancienne porte Lupsault. Des « terres noires » accumulées entre l’époque antique et le xie s. sont conservées en différents endroits.

2L’examen du mur mitoyen de la fouille qui pourrait reprendre la limite du palais royal, n’a pas permis de détecter de restes de maçonneries du xiie s. La morphologie du socle calcaire à l’aplomb de cette construction nous invite toutefois à envisager l’existence d’une tour de flanquement. Une plateforme semi-circulaire pourrait en effet avoir servi de soubassement à un tel édifice.

3La partie orientale de la porte Lupsault a été mise au jour. Elle consiste en une tour à plan semi-circulaire légèrement outrepassé qui s’appuie côté ville sur un corps de bâtiment rectangulaire. Sa base en glacis, posée directement sur le substrat géologique, est construite à l’aide de pierres de taille disposées en assises en moyen appareil. La courtine qui reliait le palais royal à la porte Lupsault est contemporaine de cette dernière. Sa technique de construction est identique mais sa base ne présente pas de fruit. La datation de ces éléments de l’enceinte urbaine du Bourg au début du xiiie s. s’accorde avec les sources historiques.

4Dans les siècles suivants, le site est dédié à la défense de la ville. Aucune autre construction attribuée aux xiiie et xive s. n’a été mise en évidence. Ce résultat explique, par ailleurs, le peu d’informations historiques relatives à ce secteur de la ville pour cette époque.

5À partir du xive s. voire, au plus tard, de 1411, la porte Lupsault est intégrée dans un ensemble défensif plus important : la bastille Lupsault. La courtine sise dans l’emprise de la fouille devient alors obsolète. Après arasement quasi-complet, de nouveaux bâtiments sont mis en place, dans la seconde moitié du xve s. ou au début du siècle suivant, de part et d’autre de son ancien tracé. Le parcellaire mis en place fossilise le tracé de la courtine et s’appuie au sud sur la rue du Bourg. Les différents bâtiments fouillés possèdent tous un accès au réseau des carrières creusées sous la ville. Le long de la rue du Bourg, axe urbain principal, un hôtel particulier, l’hôtel de la Hure, est construit sur la contrescarpe du fossé de la tour Philippe Auguste. Son origine serait antérieure à 1404.

6La porte Lupsault est détruite en 1799 pour faciliter la circulation. La construction d’un nouvel hôtel de ville entraîne la démolition du palais royal et de la tour Philippe Auguste en 1831. Les différents bâtiments qui occupent la parcelle sont rasés au début du xxe s.

Laon, tour à plan semi-circulaire.

Laon, tour à plan semi-circulaire.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Laon, tour à plan semi-circulaire.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/9060/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 901k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thierry Galmiche, « Laon (Aisne). 6, 8, rue du Bourg ; 12, 14, 14 bis, rue Franklin-Roosevelt »Archéologie médiévale, 44 | 2014, 194.

Référence électronique

Thierry Galmiche, « Laon (Aisne). 6, 8, rue du Bourg ; 12, 14, 14 bis, rue Franklin-Roosevelt » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 44 | 2014, mis en ligne le 15 avril 2018, consulté le 02 février 2023. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9060 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.9060

Haut de page

Auteur

Thierry Galmiche

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Thierry Galmiche

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International - CC BY-NC 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search