Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Montluçon (Allier). Maugacher

Responsable d’opération : Olivier Troubat
p. 199

Entrées d’index

Année de l'opération:

2013
Haut de page

Texte intégral

1Le Cher a été détourné au xixe siècle, vers un de ses anciens lits, pour agrandir une fabrique de verre dans la zone industrielle de la ville. Un barrage y a alors été construit et a protégé sous 3 m d’eau les meules en grès dégagées depuis par le courant. Les moulins se concentrent dans les 120 m de long du plan d’eau dont l’amont est ensablé. Au moins dix phases différentes de moulins ont pu être distinguées. Des datations 14C ont été réalisées et une expertise a été faite sur l’ensemble des 36 meules et fragments de meules à céréales en grès.

2Deux sites sont antiques, présentant meules, blocs d’architecture et une sablière-basse de 5 m de long, exceptionnellement conservée. Cette dernière est taillée dans un demi-tronc de chêne. L’arbre dont elle est issue, avec de nombreux départs de branches, a poussé dans un espace de champ ouvert, apportant une indication sur un paysage agricole ouvert lors de l’exploitation. Sa datation 14C donne une fourchette large (355 av. J.-C. à 2 après J.-C.), qui devra être précisée par une dendrochronologie.

3Quatre sites datent du haut Moyen Âge carolingien. L’un d’eux garde les éléments d’un bief à plessages aménagé pour une activité complémentaire de pêche. Une des meules de cette période serait le deuxième exemplaire découvert en France d’une pièce simultanément utilisée comme tournante et dormante.

4Deux sites sont médiévaux, probablement du Moyen Âge classique ; les archives de la ville permettent de situer plus en amont des moulins au bas Moyen Âge, vers l’actuel pont Saint-Pierre. Deux sites sont des xviie-xviiie s.

5Leur nombre, la période chronologique concernée (Antiquité-Moyen Âge), la grande diversité de formes et de grès font des meules de Maugacher un ensemble exceptionnel. Ce sont toutes des meules à céréales, taillées dans des grès provenant de carrières situées dans un rayon de moins de 50 km.

6Cet ensemble met en lumière une exploitation méconnue de carrières pour la fabrication de meules dans tout le bassin du Haut Cher, depuis les zones de grès houillers du sud (Montvicq, Allier) jusqu’à des faciès de la cuirasse sidérolithique de la forêt de Tronçais (Le Brethon, Vallon-en-Sully, etc., Allier), ainsi que des exploitations mieux connues, comme celle de Buxières-les-Mines (Allier), ou encore de Saint-Christophe-le-Chaudry (Cher) pour les meules antiques. Cette activité d’exploitation de grès meulier est à mettre en relation avec d’autres découvertes de meules en grès provenant de l’Allier trouvées, pour le haut Moyen Âge à Bruère-Allichamps (Cher) et pour l’Antiquité à Chartres (Eure-et-Loir).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Olivier Troubat, « Montluçon (Allier). Maugacher »Archéologie médiévale, 44 | 2014, 199.

Référence électronique

Olivier Troubat, « Montluçon (Allier). Maugacher » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 44 | 2014, mis en ligne le 15 avril 2018, consulté le 13 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9081

Haut de page

Auteur

Olivier Troubat

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Olivier Troubat

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals