Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Sainte-Catherine-de-Fierbois (Indre-et-Loire). Pré de la Fosse/Les Clavaux

Responsable d’opération : Cyrille Ben Kaddour
p. 207

Entrées d’index

Année de l'opération :

2013
Haut de page

Texte intégral

1La fouille, réalisée sur près de 3 ha, est localisée sur un versant exposé SSE, avec un ruisseau actuel en bordure d’emprise, responsable avec les fortes pluies, de fréquentes élévations du niveau de l’eau dans la partie basse du site (au sud). Une cuvette, en partie naturelle, au milieu de l’emprise était régulièrement submergée. En dépit de ce contexte défavorable, plus de 850 structures archéologiques ont été observées, dont 108 sépultures (toutes fouillées exhaustivement), une quarantaine de fossés ou tronçons de fossés et près de 600 trous de poteau.

2Les plus anciens témoignages d’une présence humaine sont préhistoriques (silex épars sur la frange ouest de l’emprise, parfois redéposés dans des structures antiques). Quelques structures très arasées remontent à la fin de La Tène, dans la seconde moitié du ier s. av. J.-C.

3À l’époque gallo-romaine (au Haut-Empire, entre la première moitié du ier et le iiie s. après J.-C.), le terroir est à nouveau exploité et habité. Plusieurs systèmes de fossés parcellaires se succèdent, constituant des enclos dans lesquels sont construits des bâtiments sur poteaux de bois, ainsi que deux bâtiments en pierre. L’un de ces bâtiments comporte des éléments attestant un chauffage par le sol et les murs (hypocauste) et peut-être un balnéaire, signe d’un certain confort et du statut privilégié du propriétaire. L’autre bâtiment, avec fondation en pierre, serait une construction à vocation agricole (une grange ?). Au iie ou iiie s., cet établissement agricole, de type villa, se dote d’un enclos palissadé. Le Bas-Empire n’est que très peu représenté sur le site.

4Le site est réoccupé au haut Moyen Âge, avec la construction d’autres bâtiments sur poteaux, dont un édifice particulièrement remarquable, partiellement inscrit dans l’emprise d’un bâtiment antique sur fondations en pierre. Ses vestiges consistent en douze trous cylindriques de grandes dimensions (1 m à 1,30 m de diamètre pour des profondeurs entre 1 m et 1,40 m) dans lesquels étaient fichés des poteaux d’une trentaine à une quarantaine de centimètres de côté. Dans leurs comblements ont été retrouvés quelques tessons de céramique datant de l’époque carolingienne. Trois mesures radiocarbone confirment cette datation (fin viie-ixe s.). La présence de 108 tombes (d’adultes et d’enfants) aux abords de cette construction, sa taille (16 m par 7,65 m), la puissance de ses fondations, ainsi que son plan (un grand rectangle associé à un plus petit rectangle à l’est), laissent penser qu’il s’agit d’un édifice religieux (une église ou une chapelle). Le haut Moyen Âge est aussi représenté par quelques foyers ou fosses comblées par des rejets de foyers, ainsi que par une grande fosse et une mare.

5D’après les premières datations 14C (d’autres sont en cours), certaines sépultures sont antérieures à l’édifice religieux, d’autres seraient contemporaines, d’autres postérieures (xe-xiiie s.). Les ossements humains sont généralement très mal conservés. Certaines tombes sont de type rupestre à banquettes (avec des fonds de creusement anthropomorphes présentant un élargissement au niveau des épaules et une logette céphalique). Des vestiges de bois attestent l’existence de planches recouvrant certains défunts. Le site ne fut plus occupé après le xiiie s. au plus tard, le terrain étant définitivement dévolu aux cultures.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cyrille Ben Kaddour, « Sainte-Catherine-de-Fierbois (Indre-et-Loire). Pré de la Fosse/Les Clavaux », Archéologie médiévale, 44 | 2014, 207.

Référence électronique

Cyrille Ben Kaddour, « Sainte-Catherine-de-Fierbois (Indre-et-Loire). Pré de la Fosse/Les Clavaux » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 44 | 2014, mis en ligne le 15 avril 2018, consulté le 20 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9106

Haut de page

Auteur

Cyrille Ben Kaddour

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Cyrille Ben Kaddour

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals