Navigation – Sitemap
Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1.  – Opérations de terrain

Rennes (Ille-et-Vilaine). Le couvent des Jacobins

Grabungsleiter: Gaétan Le Cloirec
p. 236-237

Index-Einträge

Jahr der Geländearbeit:

2011, 2012, 2013
Seitenanfang

Volltext

1Le projet de transformation de l’ancien couvent de Bonne Nouvelle en centre de congrès a donné lieu à une très importante fouille archéologique au centre de Rennes entre décembre 2011 et juin 2013. Conduite par l’Inrap, cette opération a concerné une surface de 8 000 m² en plein cœur de la ville antique de Condate. En plus de l’étude du quartier gallo-romain, dont les vestiges sont les plus denses jamais rencontrés en Bretagne, le cahier des charges de l’État demandait l’étude complète de l’établissement religieux fondé par les Dominicains en 1369. Il fallait non seulement chercher à comprendre son cadre d’implantation dans l’urbanisme, mais toute l’analyse architecturale de l’ensemble s’imposait pour en restituer l’évolution. La fouille s’est donc accompagnée d’une étude de bâti intégrale et de recherches d’archives très précises. L’étude anthropologique des nombreuses sépultures mises au jour doit compléter cette approche aussi exhaustive que possible.

2Les premiers résultats indiquent que le couvent s’est implanté dans un faubourg dont l’organisation est le résultat d’une modification progressive du paysage urbain hérité du quartier antique. Si les textes apportent des renseignements essentiels sur l’état des lieux à partir du xive s., l’archéologie permet de proposer les grandes lignes d’une évolution du paysage depuis la seconde partie du ier s. av. J.-C.

3Certaines constatations permettent de penser que l’état initial du couvent se compose de l’église bordée d’un cimetière au nord. L’aile ouest est rapidement construite pour abriter un premier réfectoire qui est progressivement embelli au cours du xve s. Sans doute couvert d’une charpente en berceau à l’origine, il est finalement surmonté d’un étage abritant des cellules. L’aile orientale accueille une première salle capitulaire séparée du chœur de l’église par une pièce pouvant correspondre à une chapelle. Il semble que la partie nord du carré claustral ne soit pas réellement bâtie dans ce premier état. Tout juste pouvons-nous concevoir des appentis et des installations domestiques liés à la proximité des cuisines et du jardin.

4L’ensemble est largement remanié au xviie s. Une grande chapelle est alors accolée à l’église et remplace la galerie sud du cloître. Elle abrite un tableau représentant une Vierge à l’enfant qui fait l’objet d’une grande dévotion et génère un véritable pèlerinage. De nombreux enfeus sont alors aménagés dans les murs et l’ensemble de cet espace devient un lieu d’inhumation privilégié pour la petite noblesse locale. Les importants profits que les religieux tirent de cette notoriété vont leur permettre d’engager des travaux importants. C’est à cette période que sont notamment refaites les galeries du cloître telles que nous pouvons les admirer aujourd’hui.

5La Révolution va sonner le glas de l’occupation religieuse puisque le bâtiment est confisqué par l’armée pour servir de magasin militaire. Il garde cette fonction pendant deux siècles avant de devenir le centre sportif de la garnison de Rennes. De nombreuses transformations sont opérées pendant cette période pour adapter les lieux et gommer les signes architecturaux de la destination initiale des différents espaces.

6Les études post-fouille en cours devraient largement préciser ces grandes étapes de l’histoire du couvent.

Seitenanfang

Zitierempfehlung

Papierversionen:

Gaétan Le Cloirec, « Rennes (Ille-et-Vilaine). Le couvent des Jacobins »Archéologie médiévale, 44 | 2014, 236-237.

Online-Version

Gaétan Le Cloirec, « Rennes (Ille-et-Vilaine). Le couvent des Jacobins » [archäologische Miszelle],Archéologie médiévale [Online], 44 | 2014, Online erschienen am: 15 April 2018, abgerufen am 28 März 2020. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/9227

Seitenanfang

Autor

Gaétan Le Cloirec

Weitere Artikel des Autors

Seitenanfang

Grabungsleiter

Gaétan Le Cloirec

Ausgrabung unter der Leitung von diesem Archäologen

Seitenanfang

Urheberrechte

Archéologie Médiévale

Seitenanfang
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals