Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1.  – Opérations de terrain

Saint-Sylvestre (Haute-Vienne). Abbaye chef d’ordre de Grandmont

Responsable d’opération : Philippe Racinet
p. 243-244

Entrées d’index

Année de l'opération :

2013
Haut de page

Texte intégral

1Une équipe pluridisciplinaire de l’université de Picardie a débuté des recherches de grande ampleur sur le site de l’abbaye chef d’ordre de Grandmont, afin de renseigner cet établissement insigne dans tous ses états et dans son action d’anthropisation des Monts d’Ambazac.

2À la fin de la première étape d’archéologie du bâti, il convient de souligner le caractère monumental des fameuses terrasses de l’abbaye. Même si nous ne pouvons pas encore dater d’une manière certaine leur construction ni leurs remaniements successifs, la mise en place d’un ouvrage de cette taille reflète à la fois l’art de paraître, les moyens financiers pour le faire et des soucis de mise en défense du monastère. Il conviendra d’évaluer l’importance des travaux de militarisation du site à différentes époques, notamment durant les guerres de Religion.

3Le levé topographique de l’emplacement des lieux conventuels et des églises successives a permis de réaliser un plan général précis qui doit être complété par un élargissement du relevé (annexes économiques, bourg) et approfondi par une meilleure lecture des vestiges à « fleur de terre » grâce à des défrichements ciblés non destructifs.

4L’inventaire du mobilier lapidaire (165 pièces enregistrées à ce jour) est une action longue, dont le suivi fait appel aussi bien à l’histoire de l’art qu’à la géologie. Ainsi, de nombreux éléments de modénature ont été taillés dans un granite microgrenu qui n’affleure pas à proximité immédiate de l’abbaye où, quoique d’aspect fort variable, la roche présente est macrogrenue. La grande variabilité des faciès géologiques sur une aire géographique restreinte permettra de déterminer avec une grande précision la provenance des pierres utilisées. Ce travail sera facilité par l’existence d’une riche documentation produite par la Cogema à l’époque de l’exploitation de l’uranium dans les monts d’Ambazac.

5L’inventaire thématique a permis de retrouver de nombreuses caves dont la rusticité ne permet pas, actuellement, de proposer de datation. Il s’agit, la plupart du temps, de caves oblongues couvertes d’une voûte en berceau constituées de pierres plates liées par un mortier appliqué avec profusion. Parallèlement, une grande enquête est conduite sur les étangs proches de l’abbaye, pour mieux cerner le réseau hydraulique aménagé par les religieux et donc, l’influence de ces derniers sur l’environnement. À terme, cette démarche d’archéologie extensive viendra rejoindre le vaste chantier de levé topographique et l’analyse des géographes.

6Même si tous ces ateliers vont se poursuivre à leur rythme de croisière, l’accent sera mis, en 2014, sur l’archéologie de terrain. Le sondage déjà réalisé a prouvé le potentiel du site en grosses structures très bien conservées et plusieurs phases ont pu être déterminées, entre le xiie et le xviiie s. La stratigraphie (ép. 1,60 à 1,80 m), bien que peu complexe pour l’instant, est largement suffisante pour permettre une chronologie relative de la plupart des grandes structures mises au jour. Par ailleurs, la présence de remblais d’exhaussement en liaison avec les constructions du xviiie s., lesquelles reposant sur l’arasement des murs médiévaux, laisse présager de la conservation des sols médiévaux. La problématique d’une telle fouille s’entend sur le temps long, avec un questionnement spécifique pour la période moderne qui, paradoxalement, est peu renseignée en ce qui concerne l’évolution et l’organisation des bâtiments (aucun plan, aucune gravure).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Racinet, « Saint-Sylvestre (Haute-Vienne). Abbaye chef d’ordre de Grandmont », Archéologie médiévale, 44 | 2014, 243-244.

Référence électronique

Philippe Racinet, « Saint-Sylvestre (Haute-Vienne). Abbaye chef d’ordre de Grandmont » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 44 | 2014, mis en ligne le 15 avril 2018, consulté le 23 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9248

Haut de page

Auteur

Philippe Racinet

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Philippe Racinet

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals