Skip to navigation – Site map

HomeNuméros44Chronique des fouilles médiévales...III.  – Constructions et habitats...III 1.  – Opérations de terrainChâtenois (Bas-Rhin). Jardin du p...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
III.  – Constructions et habitats fortifiés
III 1.  – Opérations de terrain

Châtenois (Bas-Rhin). Jardin du presbytère

Archaeological project director: Jacky Koch
p. 263

Index terms

Year of Investigation:

2013
Top of page

Full text

1La campagne de fouille a permis de continuer les observations engagées sur différents vestiges médiévaux conservés dans le jardin du presbytère. Au nord se confirme l’existence d’une levée de terre, antérieure à l’enceinte en pierre. Sa sole de fondation scelle un habitat incendié conservant des céramiques culinaires du groupe des micacées du sud de l’Alsace attribuées au xie ou au début du xiie s. L’érection rapide de cette levée crée une limite défensive neuve. La fourchette chronologique est contemporaine de la famille de Châtenois en 1139, bien que la fortification du site puisse avoir été entreprise par la génération précédente. L’intérêt particulier du site est dû à son lien avec la dynamique de formation des résidences aristocratiques, structurées à partir du xie s. La succession d’une enceinte en pierre à une levée de terre en fait un unicum sur le plan local.

2La construction de l’enceinte en pierre s’accompagne de l’édification de nouveaux bâtiments. La fouille de 2013 confirme l’existence d’un grand bâtiment (bât. 80), le plus grand repéré à ce jour, adossé contre le front NE du mur défensif. L’état des fouilles ne permet pas encore d’établir avec certitude la fonction de cette construction (résidentielle ou économique ?) qui peut être contemporaine de la maison (bât. 30) fouillée au nord. Dans un second temps, une nouvelle maison (bât. 50) avec cave a été adossée au nord du bâtiment 80. La descente et l’entrée de cave sont ouvertes dans la façade ouest. À la même époque, la structure du bâtiment 80 est radicalement modifiée puisque son sous-sol est comblé et rehaussé. Une abside bâtie au milieu du mur gouttereau ouest est destinée à loger la fosse d’un contrepoids de pressoir et le bloc encore en place permet de penser que les fondations de cette structure sont conservées. Cette découverte d’une installation de production complète les éléments liés à l’exploitation de la vigne découverts dans le bâtiment 30 au nord. C’est vers la Bourgogne qu’il faut se tourner pour trouver des éléments de comparaison, notamment le pressoir conservé à Chenôve (Côte-d’Or). Les trois bâtiments observés illustrent l’importance de l’économie viticole au Moyen Âge sur le site. Leur intérêt s’étend à la région puisque nous sommes en présence des premières traces archéologiques de la viticulture médiévale.

3Le point d’orgue des fouilles de l’année 2013 réside dans le contexte de la destruction et de l’abandon des deux bâtiments observés à l’est du site. La datation du mobilier découvert dans les deux bâtiments indique le début du xvie s. au plus tard, datation identique à celle des objets découverts dans le niveau d’incendie de la cave au nord. Les trois édifices ont donc été démolis, sans être reconstruits par la suite, à la même époque. Dans chaque bâtiment, un boulet de grès sommairement sphérique utilisé comme projectile a été mis au jour. La taille grossière permet de penser à un usage sur un engin mécanique (trébuchet ?). L’hypothèse d’un évènement en lien avec la guerre des Paysans est donc plus que probable et c’est, dans ce cas, la première occurrence d’observation de ce conflit par des fouilles archéologiques.

Top of page

References

Bibliographical reference

Jacky Koch, “Châtenois (Bas-Rhin). Jardin du presbytère”Archéologie médiévale, 44 | 2014, 263.

Electronic reference

Jacky Koch, “Châtenois (Bas-Rhin). Jardin du presbytère” [Note of archaeological project], Archéologie médiévale [Online], 44 | 2014, Online since 15 April 2018, connection on 27 July 2021. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/9292; DOI: https://doi.org/10.4000/archeomed.9292

Top of page

About the author

Jacky Koch

By this author

Top of page

Archaeological project director

Jacky Koch

Project(s) supervised by this archaeologist

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search