Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
III.  – Constructions et habitats fortifiés
III 1.  – Opérations de terrain

Monts-sur-Guesnes (Vienne). Le château

Responsable d’opération : Adrien Montigny
p. 276

Entrées d’index

Année de l'opération :

2013
Haut de page

Texte intégral

1Cette intervention résulte d’un projet de restauration et réhabilitation d’une partie des bâtiments de l’aile occidentale du château de Monts-sur-Guesnes. Ce château, propriété de la commune, est classé depuis 1979. Le projet d’aménagement prévoit la création de gîtes et l’installation d’un Office du tourisme dans une partie de l’aile occidentale et l’amorce des constructions de l’aile nord.

2Actuellement, le château se présente sous la forme d’un quadrilatère irrégulier d’environ 50 m de côté. Les nombreuses transformations qu’il a subies, notamment pour l’aile occidentale, lui confèrent un aspect très hétéroclite et ramassé du fait du comblement de ses fossés.

3Les origines de ce château, attesté au xive s., restent méconnues. Il est possible qu’un premier lieu fortifié ait existé à environ 1 km à l’est du bourg actuel, au lieu-dit la Motte de Saulnay. La tradition attribue la construction du château, à son emplacement actuel, à la famille Odart qui le conserve jusqu’au milieu du xve s. Le seigneur de Monts, Jean Odart étant mort sans postérité, c’est sa sœur Jeanne, épouse de Pierre de Brilhac, qui hérite de la seigneurie. En 1481, le roi Louis XI érige la terre de Monts en châtellenie en faveur de Pierre de Brilhac. C’est à cette famille que l’on doit le logis sud avec son remarquable escalier. Le 26 juillet 1651, Madeleine de Savonnières et son gendre, François Frézeau, achètent la châtellenie en copropriété et la font ériger en marquisat en novembre 1655.

4Après la Révolution, le château est vendu à plusieurs reprises et progressivement morcelé. Au cours du xxe s., il est en grande partie abandonné et fait l’objet de pillage. Après 1920, il s’effondre progressivement faute d’entretien. Acquis par la commune en 1971, classé MH en 1979, le château est restauré depuis la fin des années 1980.

5Le diagnostic mené aux abords et à l’intérieur du château de Monts-sur-Guesnes a mis au jour des structures archéologiques médiévales. Aucune trace d’occupation archéologique antérieure n’a été observée.

6À l’extérieur de l’enceinte, deux sondages le long de la muraille occidentale ont montré la présence d’éléments de flanquements dont l’un était insoupçonné. Le premier d’entre eux correspond à une tour représentée sur le cadastre de 1813 dont les arrachements sont encore perceptibles dans les élévations du mur d’enceinte. Le second, interprété comme étant une tour porche précédée d’un pont en pierre, se situe en avant de l’actuel accès principal à la cour du château. Cet ouvrage de flanquement, partiellement dégagé, présente un plan quadrangulaire doté d’au moins un contrefort oblique à l’un de ses angles.

7Les sondages réalisés à l’intérieur de l’enceinte ont montré plusieurs traces de niveaux d’occupation ainsi que diverses structures maçonnées ou fossoyées. Parmi celle ci, un profond creusement peut correspondre à un fossé appartenant à l’un des premiers états de cet ensemble castral. Il faut également signaler la présence de murs, de trous de poteau et d’une sépulture orientée N-S.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Adrien Montigny, « Monts-sur-Guesnes (Vienne). Le château », Archéologie médiévale, 44 | 2014, 276.

Référence électronique

Adrien Montigny, « Monts-sur-Guesnes (Vienne). Le château » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 44 | 2014, mis en ligne le 15 avril 2018, consulté le 22 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9329

Haut de page

Auteur

Adrien Montigny

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Adrien Montigny

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals