Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
III.  – Constructions et habitats fortifiés
III 1.  – Opérations de terrain

Neuville-sur-Ailette (Aisne). Rue de la Tour

Responsable d’opération : Thierry Galmiche
p. 277

Entrées d’index

Année de l'opération:

2013
Haut de page

Texte intégral

1Ce diagnostic a été réalisé sur la terrasse occupée par l’ancien château. Cet édifice, documenté dès 1153, a subi un siège en 1592-1593. Reconstruit au début du xviie s., il aurait cessé d’être habité vers le milieu du xviiie s. avant d’être vendu en 1796. Le village de Neuville-sur-Ailette, situé au pied du Chemin des Dames, a subi d’importants dommages au cours de la première guerre mondiale. La dernière tour du château et l’église, construite dans l’enceinte castrale, ont notamment été démolies pendant ce conflit.

2Les restes imposants d’un bâtiment médiéval ont été dégagés. D’une surface hors-œuvre estimée à 190 m², ce vestige est conservé sur une hauteur de 5,2 m. Le premier niveau de 3,9 m de hauteur est couvert d’une voûte en plein cintre scandée, régulièrement, par des arcs doubleaux. Il communique à l’est avec un second espace qui s’étend en dehors de l’emprise des investigations. Le premier étage du bâtiment est plus long, un rétrécissement des murs ayant été prévu pour soutenir le plancher. Cette construction monumentale appartient sans aucun doute au château de Neuville. Des datations 14C sont en cours à partir de charbons de bois conservés dans le mortier. Réoccupé par l’armée allemande pendant la première guerre mondiale, ce bâtiment a fait l’objet d’un réaménagement intérieur et un dessin accompagné d’une légende en allemand y a été peint. Pilonné pendant ce conflit, il a ensuite été remblayé par des gravats provenant, notamment, de la destruction de la voûte. La confrontation des restes découverts avec les sources documentaires et les résultats des observations de terrain sur les parcelles voisines ont permis de prolonger la réflexion quant à l’implantation du château médiéval et son évolution pendant l’époque moderne.

3Dans la partie occidentale de la parcelle sondée, cinq sépultures ont été vues. En l’absence de mobilier, une datation par mesure du radiocarbone est en cours. Ces tombes appartiennent au cimetière qui s’étendait, sur la plateforme, au nord de l’église, sur un côté du château.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thierry Galmiche, « Neuville-sur-Ailette (Aisne). Rue de la Tour »Archéologie médiévale, 44 | 2014, 277.

Référence électronique

Thierry Galmiche, « Neuville-sur-Ailette (Aisne). Rue de la Tour » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 44 | 2014, mis en ligne le 15 avril 2018, consulté le 05 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9333

Haut de page

Auteur

Thierry Galmiche

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Thierry Galmiche

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals