Navigation – Plan du site

AccueilNuméros44Chronique des fouilles médiévales...III.  – Constructions et habitats...III 1.  – Opérations de terrainRodemack (Moselle). Le Burg, la c...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
III.  – Constructions et habitats fortifiés
III 1.  – Opérations de terrain

Rodemack (Moselle). Le Burg, la citadelle

Responsable d’opération : Jean-Denis Laffite
p. 279-280

Entrées d’index

Année de l'opération :

2013
Haut de page

Texte intégral

1Dans le cadre du programme de restauration de la forteresse de Rodemack, des fouilles ont été conduites dans les bâtiments du château actuel, rénové au xixe s., elles ont porté sur l’entrée basse et la cour haute, ainsi que sur diverses terrasses et cours intermédiaires. Près de 2 000 m2 ont été ouverts en 2013. Au cœur de la citadelle, le noyau castral d’origine médiévale est cerné par un premier fossé et perché sur la roche gréseuse du plateau dominant le bourg, lui-même protégé par une enceinte dès le xve s. Le château, fief luxembourgeois remontant d’après les textes à la fin du xiie s., est transformé en forteresse au cours du xvie s., le duc du Luxembourg le confie aux Margraves de Bade qui en font une position militaire entre Thionville et la ville de Luxembourg dès la fin du xve s. Il est alors équipé pour l’artillerie avec la construction d’un boulevard qui protège le bourg et l’entrée principale du château, et le creusement d’une nouvelle ligne de fossés creusés dans le roc, entourant un vaste espace d’environ 3 ha. Plusieurs nouveaux bâtiments et murailles (écuries, poudrières, annexes, bastions, fausses-braies) sont établis sur les ruines incendiées et arasées du vieux château du xve s., vestiges redécouverts à l’occasion des fouilles. Un « château neuf » de style Renaissance, établi sur une grande salle voûtée, est construit au milieu du xvie s. (démoli au xixe s.) dans l’espace central occupé au xiiie-xive s. (vestiges de bâtiment maçonné et four à pain fouillés). Des fondations spectaculaires d’éléments défensifs des xive et xve s. notamment la base d’une barbacane formée d’une tour-porte carrée, flanquée d’une tour en fer à cheval qui dominait un fossé profond de 8 m, et un pilier monumental qui soutenait un système de pont-levis ont été mis au jour dans la cour d’entrée. Au xvie s., une porte encadrée de tours jumelles, un nouveau pont-levis sur le fossé médiéval réduit de moitié par la construction d’une nouvelle contrescarpe et une rampe d’accès rehaussée, masquent les vestiges du système défensif antérieur, en partie démoli à la fin du xve s. Ils ont été redécouverts après l’évacuation des importants remblais. Le mobilier médiéval et renaissance récolté dans les fossés se compose de verrerie, vaisselle en céramique (grès rhénans et poterie à glaçure mosellane), carreaux de poêles aux décors variés, objets métalliques, monnaies. Il témoigne d’une économie riche, dans un milieu aristocratique germanique en pleine expansion. Les éléments lapidaires permettent aussi de reconstituer certains aménagements et décors architecturaux disparus. Des boulets en pierre et en fer, des munitions en plomb, des carreaux d’arbalètes, des fragments d’armes, témoignent du passé militaire de cette place-forte.

Rodemack, le Burg, la citadelle.

Rodemack, le Burg, la citadelle.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Rodemack, le Burg, la citadelle.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/9340/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 711k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Denis Laffite, « Rodemack (Moselle). Le Burg, la citadelle »Archéologie médiévale, 44 | 2014, 279-280.

Référence électronique

Jean-Denis Laffite, « Rodemack (Moselle). Le Burg, la citadelle » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 44 | 2014, mis en ligne le 15 avril 2018, consulté le 28 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9340 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.9340

Haut de page

Auteur

Jean-Denis Laffite

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-Denis Laffite

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search