Navigation – Plan du site

AccueilNuméros44Chronique des fouilles médiévales...III.  – Constructions et habitats...III 1.  – Opérations de terrainTiffauges (Vendée). Château

Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
III.  – Constructions et habitats fortifiés
III 1.  – Opérations de terrain

Tiffauges (Vendée). Château

Responsable d’opération : Jean-Noël Griffisch
p. 288-289

Entrées d’index

Année de l'opération :

2013
Haut de page

Texte intégral

1Dans le château de Tiffauges, au nord de la chapelle Saint-Vincent (fin xie-xiie s.) située à proximité du donjon, un diagnostic archéologique a été réalisé sur une surface d’environ 170 m² en prévision d’un réaménagement de gradins pour un spectacle son et lumière.

2L’opération a révélé une série de murs divisant deux espaces : un cimetière jouxtant la chapelle au nord, et un espace indéterminé (courette ou bâtiment sur cave ?) au nord du cimetière.

3Celui-ci, situé immédiatement au nord de la chapelle, est clos à l’ouest et au nord par un mur épais d’environ 1 m en retour d’équerre vers l’est (hauteur conservée : 0,6-0,8 m max.). Le mur nord est parallèle à la chapelle à une distance de 6 m, et percé d’une porte légèrement biaise (larg. 1 m) dénuée de feuillure, et décalée de 1,6 m à l’est par rapport à la porte septentrionale de l’église. La clôture orientale du cimetière n’a pu être repérée. Outre quelques lambeaux de sols de différentes époques, des sépultures ont pu être mises en évidence dans cet espace : une dizaine de sépultures en coffre de pierres (non fouillées), orientées E-O et réparties sur environ un tiers de la surface décapée du cimetière, estimées du second Moyen Âge, et deux inhumations en pleine terre plus tardives ; l’une d’elles, datée par 14C entre ca 1320-1350 et 1390-1430 pourrait situer la fin de l’utilisation du cimetière dans la seconde moitié du xve s. Une grande dalle de plate-tombe en granit (long. 1,96 m ; larg. 0,68 / 0,53 m ; ép. 0,27 m) a été trouvée renversée contre le mur de clôture nord : elle portait gravés en chef un triangle pointé vers le bas (écu ?) et une épée sur le côté gauche (xiie s. ?). Le cimetière a été recouvert par des remblais issus probablement de la destruction de la chapelle au xvie s.

4L’espace jouxtant le cimetière au nord est de forme trapézoïdale, il est limité par deux murs formant un retour d’équerre vers l’est, postérieurs aux précédents. Le mur nord partiellement dégagé, s’infléchit vers le sud et rétrécit l’espace à son extrémité est. La limite orientale de cet espace n’a pu être mise en évidence. Dans son angle NO se trouvait un réduit maçonné quadrangulaire d’environ 3 m de côté, percé à l’est d’une porte latérale (cage d’escalier ?). Un possible niveau d’occupation daté de la seconde moitié du xve s. a été atteint à 0,5-0,6 m en contrebas du niveau du cimetière, et 1 m plus bas que le sol le plus récent scellant les tombes (fin xve-début xvie s.). Le décaissement de cet espace dès l’époque médiévale suppose un escalier dans la porte (non fouillée) qui le fait communiquer avec le cimetière. La nature de cet espace (courette ou bâtiment sur cave ?) est indéterminée, mais sa vocation était certainement domestique : il a livré un riche mobilier céramique et métallique (tenaille, étrille, serrure, etc.), deux meules en granit (une meule active et une meule dormante octogonale à cuve circulaire et bec verseur), et deux monnaies (denier tournois de Charles VII frappé à Angers [1431] et blanc de Jean V de Bretagne frappé à Rennes [1434-1442]). Cet espace a été remblayé par un comblement massif de matériaux de construction durant la seconde moitié du xve ou au début du xvie s.

5À l’ouest, entre les murs exhumés et la douve du réduit chemise-donjon, des niveaux de sols ont été mis au jour à environ 1 m de profondeur, ils sont estimés de la fin du xiiie s. par datation 14C (ca 1260-1290) et contemporains ou postérieurs à l’espace nord.

6Le projet d’aménagement a été modifié pour préserver la conservation des vestiges.

Tiffauges, château.

Tiffauges, château.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Tiffauges, château.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/9353/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 546k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Noël Griffisch, « Tiffauges (Vendée). Château »Archéologie médiévale, 44 | 2014, 288-289.

Référence électronique

Jean-Noël Griffisch, « Tiffauges (Vendée). Château » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 44 | 2014, mis en ligne le 15 avril 2018, consulté le 17 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9353 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.9353

Haut de page

Auteur

Jean-Noël Griffisch

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-Noël Griffisch

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search