Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
IV.  – Sépultures et nécropoles
IV 1.  – Opérations de terrain

Chennevières-sur-Marne (Val-de-Marne). Chevet de l’église Saint-Pierre

Responsable d’opération : Stéphane Ardouin et Djillali Hadjouis
p. 299-300

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012, 2013
Haut de page

Texte intégral

1Une deuxième intervention menée le long de l’ancienne église prieurale Saint-Pierre de Chennevières-sur-Marne a eu lieu en avril 2013 sur les espaces résiduels situés entre les absides du chevet et des absidioles. Elle complète l’opération réalisée en 2012 (cf. Archéologie médiévale 43, p. 208) sur les niveaux susceptibles d’être détruits par la pose d’un drain périphérique au chevet.

2L’examen des fondations mises au jour, constituées de moellons associés aux mêmes mortiers jaunes sableux observés en 2012, a permis de confirmer la construction simultanée du chevet et des deux absidioles. L’intervention a apporté des éléments complémentaires sur le cimetière médiéval et moderne. Une sépulture multiple de la deuxième moitié du xive s., contenant deux enfants et un jeune adulte, a été mise au jour entre l’absidiole nord et le chevet. L’examen anthropologique des trois individus a révélé des anomalies et pathologies du squelette qui évoquent une proximité parentale. Une première sépulture multiple attribuable au xive s. avait déjà été découverte en 2012 près de l’absidiole sud. Ces inhumations simultanées pourraient suggérer des crises de mortalité durant la deuxième moitié du xive s. Trois nouvelles sépultures de jeunes enfants ont également été fouillées dans le niveau supérieur, daté du xviiie-début xixe s. Comme ceux mis au jour précédemment, ils étaient inhumés en linceuls et déposés dans des cercueils.

3Les derniers terrassements opérés en mai ont permis la découverte fortuite de nouvelles inhumations. Trois d’entre elles, attribuées par 14C au xve s. pour l’une et au xvie-xviie s. pour les deux autres, ont pu être fouillées rapidement et relevées le long du bas-côté sud. L’étude anthropologique et paléopathologique des 34 individus mis au jour depuis 2012 a mis en évidence des états sanitaires similaires sur les deux principaux niveaux (anomalies articulaires et arthropathies pour les populations médiévales, maladies métaboliques et infectieuses pour les jeunes du niveau récent).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stéphane Ardouin et Djillali Hadjouis, « Chennevières-sur-Marne (Val-de-Marne). Chevet de l’église Saint-Pierre », Archéologie médiévale, 44 | 2014, 299-300.

Référence électronique

Stéphane Ardouin, Djillali Hadjouis, « Chennevières-sur-Marne (Val-de-Marne). Chevet de l’église Saint-Pierre » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 44 | 2014, mis en ligne le 15 avril 2018, consulté le 20 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9382

Haut de page

Auteurs

Stéphane Ardouin

Articles du même auteur

Djillali Hadjouis

Haut de page

Responsables d'opération

Stéphane Ardouin

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Djillali Hadjouis

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals