Navegación – Mapa del sitio
Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
IV.  – Sépultures et nécropoles
IV 1.  – Opérations de terrain

Esnandes (Charente-Maritime). 17, rue de l’église

Responsable de la operación: Anne-Aimée Lichon
p. 300

Entradas del índice

Año de la operación:

2013
Inicio de página

Texto completo

1Le diagnostic réalisé en périphérie du bourg, sur une parcelle de 7 200 m2, située à moins de 130 m au sud de l’église paroissiale, a mis en évidence la présence d’un espace funéraire comme le laissaient supposer la mitoyenneté du cimetière actuel et la mise au jour d’ossements humains dans la parcelle contiguë au sud. S’il est apparu que les niveaux supérieurs ont été perturbés, cette opération atteste que, dans le secteur le plus au nord, pour le moins, subsistent plus de trois niveaux d’inhumations. Les onze sépultures reconnues concernent tant des individus adultes que des immatures, avec des enfouissements en pleine terre ou en espace colmaté (présence de restes ligneux et de clous). Une sépulture a conservé une partie de son aménagement de surface, dont sa stèle. Toutes se trouvent concentrées dans la partie orientale de la parcelle, au sein d’un espace qui semble avoir été délimité par un mur. Les rares éléments céramiques retrouvés sont compris entre les xe-xiie s. et le xvie s.

2Les structures mises au jour à l’extérieur de cet espace se composent de trois fosses, un probable fossé et deux niveaux de sols qui se rattachent à des périodes comprises entre le xiiie et le xve s. Un unique fragment céramique attesterait une occupation antérieure à l’époque carolingienne. En dehors du probable mur de clôture du cimetière, les autres maçonneries mises au jour se concentrent dans le secteur nord de la parcelle, mais le caractère limité de cette opération ne permet pas de déterminer plus avant leur fonction. Tout au plus peut-on constater que l’élément le plus récent remonte au xvie s. et marque l’abandon de cette parcelle. Il est alors tentant de rapprocher cette information des sources historiques qui mentionnent la ruine du presbytère et du prieuré d’Esnandes en 1568 au cours des guerres de Religion.

Inicio de página

Para citar este artículo

Referencia en papel

Anne-Aimée Lichon, « Esnandes (Charente-Maritime). 17, rue de l’église »Archéologie médiévale, 44 | 2014, 300.

Referencia electrónica

Anne-Aimée Lichon, « Esnandes (Charente-Maritime). 17, rue de l’église » [ficha arqueológica],Archéologie médiévale [En línea], 44 | 2014, Publicado el 15 abril 2018, consultado el 03 abril 2020. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/9388

Inicio de página

Autor

Anne-Aimée Lichon

Artículos del mismo autor

Inicio de página

Responsable de la operación

Anne-Aimée Lichon

operación (es) dirigida (s) por este arqueólogo

Inicio de página

Derechos de autor

Archéologie Médiévale

Inicio de página
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals