Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
IV.  – Sépultures et nécropoles
IV 1.  – Opérations de terrain

Rochelle (La) (Charente-Maritime). 30 avenue des Cordeliers

Responsable d’opération : Bastien Gissinger
p. 307-308

Entrées d’index

Année de l'opération:

2012, 2013
Haut de page

Texte intégral

1Cette opération fait suite à un diagnostic réalisé en 2012 sur l’ensemble d’une parcelle alors occupée par le mess des officiers de La Rochelle au 30 avenue des Cordeliers (Archéologie médiévale 43, p. 297). Située directement sur l’ancien bastion des Cordeliers, appartenant à l’enceinte édifiée par François Ferry à la toute fin du xviie s., la parcelle était localisée à l’arrière de l’ancien couvent des Cordeliers construit au xviie s., remplacé par une caserne remaniée depuis, qui constitue aujourd’hui la Cité administrative. L’ampleur des découvertes issues du diagnostic a engendré la prescription d’une fouille archéologique sur une superficie de 3 000 m², menée par le Service d’archéologie départementale de la Charente-Maritime durant l’été et l’automne 2013.

2Les investigations, qui nécessitèrent parfois de traverser d’épais niveaux de remblais (0,80 m à 2,50 m) correspondant pour partie au « corps » du bastion de l’enceinte du xviie s., ont mis au jour un cimetière médiéval, (xiiie-xive s.), utilisé jusqu’au début de l’époque moderne. Les sépultures étaient réparties selon une densité variable mais toujours importante. Par endroits, plusieurs niveaux successifs d’inhumation, superposés, ont été identifiés. Le nombre total de sépultures mises au jour sur la fouille correspondant à plusieurs centaines (527) et étant bien au-delà des estimations les plus hautes réalisées au sortir du diagnostic, il a été décidé de ne fouiller qu’une partie test de ce cimetière, qui de surcroît se poursuit au sud, à l’ouest et à l’est de l’emprise. Quelque 290 sépultures ont ainsi été fouillées, avec jusqu’à cinq individus par tombes (superpositions, réductions), réparties sur différentes phases, et caractéristiques d’un cimetière paroissial, celui de Notre-Dame de Cougnes. Les pratiques funéraires consistent pour l’essentiel à l’installation en tombes de pierres de champ et cercueils. L’usage du linceul est quasi généralisé. Les limites spatiales du cimetière sont atteintes, au nord, par le biais d’un imposant fossé assez profond, correspondant peut-être à la limite de seigneurie de Fronsac située au nord de la zone de fouille. De rares structures maçonnées correspondent aux restes de l’enceinte conventuelle enserrant des espaces cultivés et labourés, des jardins et vergers recouvrant ce cimetière après le Grand Siège. L’ancienne poudrière du bastion des Cordeliers, construite à la toute fin du xviiie s., a été entièrement dégagée.

3Cette opération s’est avérée fort enrichissante pour la connaissance de ce secteur de la ville de La Rochelle, renseigné jusque-là seulement par les plans. On peut y saisir les mutations plus ou moins radicales et rapides d’une terre profane vers une terre consacrée (cimetière), religieuse (couvent), puis militaire (bastion puis poudrière), ainsi que la transition d’une zone extra à une zone intra muros.

Photographie aérienne de la zone fouillée après trois semaines de fouille.

Photographie aérienne de la zone fouillée après trois semaines de fouille.

Cliché : Jacques Rouaux

Haut de page

Table des illustrations

Titre Photographie aérienne de la zone fouillée après trois semaines de fouille.
Crédits Cliché : Jacques Rouaux
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/9417/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 870k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bastien Gissinger, « Rochelle (La) (Charente-Maritime). 30 avenue des Cordeliers »Archéologie médiévale, 44 | 2014, 307-308.

Référence électronique

Bastien Gissinger, « Rochelle (La) (Charente-Maritime). 30 avenue des Cordeliers » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 44 | 2014, mis en ligne le 15 avril 2018, consulté le 02 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9417

Haut de page

Auteur

Bastien Gissinger

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Bastien Gissinger

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals