Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
IV.  – Sépultures et nécropoles
IV 1.  – Opérations de terrain

Saint-Sauveur d’Aunis (Charente-Maritime). Place de la mairie et de la Cure

Responsable d’opération : Bastien Gissinger
p. 308

Entrées d’index

Année de l'opération:

2013
Haut de page

Texte intégral

1Dans le cadre du projet de restructuration du centre bourg de Saint-Sauveur d’Aunis, un diagnostic a été mené fin 2013 sur près de 9 000 m², notamment autour de l’actuelle mairie. Douze tranchées ont ainsi mis au jour un grand nombre de sépultures assurément médiévales pour certaines, peut-être modernes pour d’autres. Une organisation est malaisée à distinguer mais il semblerait toutefois que deux orientations distinctes puissent être repérées. La présence de tombes en coffres de pierres dressées de champ ne laisse planer aucun doute quant à la datation médiévale d’un grand nombre de sépultures, ce que confirme la découverte de tessons attribuables aux xie-xiie s. dans le comblement de certaines d’entre elles.

2D’autres structures, de fonction peu claire, apparaissent également médiévales. Le rare mobilier ne permet guère de préciser. Cependant, on peut envisager, tout au nord, la présence de fonds de silos, mais on s’explique mal dans ce cas la disparition totale des niveaux supérieurs, sauf à envisager un vaste nivellement dans le cadre d’un programme de construction.

3Des structures maçonnées, peut-être médiévales pour certaines, incontestablement modernes pour d’autres, semblent se rattacher à des constructions disparues aux xixe et xxe s. On note ainsi la présence d’un vaste mur bien construit et d’un creusement important, aux bords droits et fond plat taillé dans la roche (cave ?), accolé à cette maçonnerie. L’ensemble est mal daté, mais bien construit et régulier.

4Se pose alors la question de l’emplacement des structures d’habitat correspondantes aux populations inhumées dans ce cimetière. Le diagnostic donne en effet l’image d’un bourg médiéval dont le centre névralgique semble davantage situé autour de l’église plutôt qu’autour de l’actuelle mairie, sous laquelle s’étend ce vaste cimetière.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bastien Gissinger, « Saint-Sauveur d’Aunis (Charente-Maritime). Place de la mairie et de la Cure »Archéologie médiévale, 44 | 2014, 308.

Référence électronique

Bastien Gissinger, « Saint-Sauveur d’Aunis (Charente-Maritime). Place de la mairie et de la Cure » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 44 | 2014, mis en ligne le 15 avril 2018, consulté le 07 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9419

Haut de page

Auteur

Bastien Gissinger

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Bastien Gissinger

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals