Navigazione – Mappa del sito

HomeNuméros44Chronique des fouilles médiévales...IV.  – Sépultures et nécropolesIV 1.  – Opérations de terrainVitry-la-Ville (Marne). Le Cray

Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
IV.  – Sépultures et nécropoles
IV 1.  – Opérations de terrain

Vitry-la-Ville (Marne). Le Cray

Responsabile dell'operazione: Benjamin Tixier
p. 311

Termini di indicizzazione

Anno dell'operazione:

2013
Torna su

Testo integrale

1Suite au diagnostic positif effectué en 2007, la fouille préventive de la nécropole du haut Moyen Âge au lieu-dit Le Cray, à Vitry-la-Ville, commune située à une quinzaine de kilomètres au SE de Châlons-en-Champagne, s’est déroulée au cours de l’été 2013. Une partie de ce site est connue sous le nom de nécropole du « Maltrat » à Vouciennes, plusieurs fouilles de la première moitié du xxe s. datant cette nécropole de l’Antiquité tardive et de la période mérovingienne.

2Des découvertes fortuites et mal localisées sont attestées dès le milieu du xixe s., mais c’est plus certainement au début du siècle dernier qu’il faut dater les premières « fouilles » de cette nécropole. Entre 1928 et 1935 notamment, plus de 220 sépultures sont mises au jour. Ces travaux donnent lieu à la première publication documentée, avec un total d’environ 280 tombes reconnues dès cette époque. Certaines sont dotées d’un riche mobilier qui a été dispersé dans plusieurs musées. Aujourd’hui encore, le Musée d’archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye abrite de nombreux objets provenant de la nécropole de Vitry-la-Ville. Si quelques incinérations gallo-romaines ont été découvertes, la partie de la nécropole alors fouillée se compose essentiellement d’inhumations. Le mobilier recueilli indique qu’elle fut en usage principalement du milieu du ve à la fin du viie s.

3La fouille de 2013 a permis de cerner partiellement les limites SE du site, tout en donnant la possibilité d’étudier environ 150 sépultures. L’espace funéraire se caractérise par une organisation en rangées, parfois difficilement lisible en raison d’une forte densité, des nombreux recoupements et de pillages. Les aménagements funéraires sont variés. Des contenants en matériaux périssables, avec ou sans remblais latéraux, et des sarcophages en plâtre façonnés sur place ont notamment été identifiés. Les individus sont tous orientés tête à l’ouest. Les découvertes de mobilier en place sur certains défunts attestent qu’ils étaient habillés et parés : éléments de ceinture, fibules, perles de collier, bracelets, boucles d’oreille, anneaux, châtelaines, aumônières. Très rarement, des armes portées ont été recueillies : un scramasaxe et une épée. Des dépôts divers à la tête ou aux pieds accompagnaient parfois les sujets : céramiques, objets métalliques, verres. Les observations anthropologiques de terrain montrent un taux de conservation osseuse différentiel. Au premier abord, aucune sélection n’est constatée au sein de cet échantillon : présence de sujets immatures et matures, avec l’habituelle sous-représentation des périnatals, présence d’hommes et de femmes.

4Un nouveau regard sur cette nécropole est possible avec une première lecture archéothanatologique et une étude biologique de la population. L’étude du secteur fouillé cette année, associée à une relecture des données anciennes, donnera la possibilité de mieux caractériser l’évolution des comportements funéraires sur l’ensemble du site et d’offrir une vision complétée et renouvelée de ce vaste ensemble.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Benjamin Tixier, «Vitry-la-Ville (Marne). Le Cray»Archéologie médiévale, 44 | 2014, 311.

Notizia bibliografica digitale

Benjamin Tixier, «Vitry-la-Ville (Marne). Le Cray» [scheda archeologica], Archéologie médiévale [Online], 44 | 2014, online dal 15 avril 2018, consultato il 06 août 2021. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/9429; DOI: https://doi.org/10.4000/archeomed.9429

Torna su

Autore

Benjamin Tixier

Articoli dello stesso autore

Torna su

Responsabile dell'operazione

Benjamin Tixier

operazione (i) diretta (e) da questo archeologo

Torna su

Diritti d'autore

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Torna su
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search