Navigation – Plan du site

AccueilNuméros44Chronique des fouilles médiévales...V. – Installations artisanalesV C1. – Autres installations arti...Tremblay-en-France (Seine-Saint-D...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
V. – Installations artisanales
V C1. – Autres installations artisanales : opérations de terrain

Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis). 8-10 rue des Fossés, allée du Genévrier

Responsable d’opération : Cristina Gonçalves-Buissart
p. 328

Entrées d’index

Année de l'opération :

2013
Haut de page

Texte intégral

1Une opération de diagnostic a été à l’extérieur de l’enceinte du Grand Tremblay et à proximité immédiate d’occupations médiévales mises au jour précédemment. Ces dernières ont montré le passage entre la construction en bois et la construction maçonnée. L’occupation débute relativement tard, vers le xiie s. et se caractérise alors par une série de bâtiments en bois et d’annexes (puits, silos) ; après le milieu du xiiie s., les bâtiments en bois sont progressivement abandonnés au profit de constructions en pierre et plâtre qui bordent la rue créée à l’issue du comblement du fossé de l’enceinte. Ces grandes maisons sont occupées jusqu’au xve s. et s’agrandissent dans l’intervalle. Vers le milieu du xve s., elles sont abandonnées. Le terrain faisant l’objet du présent diagnostic jouxte l’emprise de la fouille précédente.

2Quatre tranchées ont permis l’observation de la couverture sédimentaire caractérisée par une couche de terre végétale reposant sur un niveau de limon brun qui atteint jusqu’à 1 m d’épaisseur. Douze structures en creux ont été identifiées ; elles sont presque arasées, pauvres en mobilier et sont attribuables au haut Moyen Âge et aux périodes moderne et contemporaine pour les fosses de plantation.

3Le projet d’aménagement ne prévoyant que des constructions en partie sud, sans modification de l’existant sur la rue des Fossés, il n’a pas été possible de reconnaître la partie nord du terrain d’emprise et donc d’identifier une éventuelle extension du bâti médiéval. Le site se caractérise ainsi par des occupations limitées de fond de parcelle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cristina Gonçalves-Buissart, « Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis). 8-10 rue des Fossés, allée du Genévrier »Archéologie médiévale, 44 | 2014, 328.

Référence électronique

Cristina Gonçalves-Buissart, « Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis). 8-10 rue des Fossés, allée du Genévrier » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 44 | 2014, mis en ligne le 15 avril 2018, consulté le 17 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9485 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.9485

Haut de page

Responsable d’opération

Cristina Gonçalves-Buissart

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search