Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
VII. – Diverses chroniques
VII 1.  – Opérations de terrain

Chelles (Seine-et-Marne). 10-18, rue Sainte-Bathilde.

Responsable d’opération : Nathalie Paccard
p. 333

Entrées d’index

Année de l'opération :

2013
Haut de page

Texte intégral

1Après un diagnostic réalisé en 2011, une fouille a été menée durant l’été 2013 sur une emprise de près de 2 000 m2, au sud du centre historique de Chelles. Ce secteur, qui est la zone d’investigation la plus méridionale du bourg médiéval, est encore très mal connu. Il s’agit au xviiie s. d’un espace dévolu au jardin de l’abbaye. La fouille a porté essentiellement sur une aire empierrée, reconnue sur près de 1 000 m2 au sein de l’espace décapé, mais qui se poursuit au-delà des limites d’emprise vers l’ouest et le sud.

2À l’est, étroitement lié à cet important espace de circulation, un aménagement de berge a été mis au jour. Sans doute transformé par la suite en appontement il a livré notamment un alignement de trois poteaux en chêne en bon état de conservation (étude en cours). L’esplanade empierrée s’expliquerait dès lors par la proximité d’un passage sur un bras de la Marne, sensiblement dans l’axe de la rue Sainte-Bathilde actuelle.

3À la limite nord de l’emprise, un ample bâtiment de pierre a été partiellement mis en évidence. Il se caractérise par des réaménagements successifs matérialisés par une alternance, sur plus d’1 m d’épaisseur, de niveaux de sols en terre battue et de sols d’occupation.

4Une première phase d’installation de l’empierrement, ainsi que près d’une dizaine de structures excavées attenantes, sont attribuables à la période gallo-romaine (haut Empire). Les analyses futures des pieux de bois permettront de préciser le cadre chronologique des aménagements de berge à l’est. L’esplanade empierrée est réinvestie au haut Moyen Âge. Le mobilier retrouvé couvre la période ixe s. au début du xie s., phase d’occupation qui correspond à celle du bâtiment découvert au nord.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nathalie Paccard, « Chelles (Seine-et-Marne). 10-18, rue Sainte-Bathilde. », Archéologie médiévale, 44 | 2014, 333.

Référence électronique

Nathalie Paccard, « Chelles (Seine-et-Marne). 10-18, rue Sainte-Bathilde. » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 44 | 2014, mis en ligne le 15 avril 2018, consulté le 20 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9506

Haut de page

Responsable d’opération

Nathalie Paccard

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals