Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Aubenas (Ardèche). Place du 14-Juillet

Responsable d’opération : Audrey Saison
p. 162-163

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1Prescrits au cœur du centre historique d’Aubenas, deux sondages ont été réalisés sur 9 % de la superficie totale. Située dans le périmètre de la première enceinte du castrum d’Aubenas, la place du 14-Juillet était autrefois la place de l’Hoûme dont la physionomie fut profondément modifiée au milieu du xixe s. à la faveur d’une politique générale d’alignement des façades et d’extension de la place. Les deux sondages ont permis de redécouvrir des bâtiments figurant sur le cadastre napoléonien de 1834.

2Le premier sondage a ainsi révélé l’angle nord de la Maison consulaire détruite en 1851. L’entresol de la maison est conservé et livre un niveau de sol à plusieurs recharges sur 7,2 m². Cet ensemble repose sur une importante cave encore voûtée mais en partie remblayée dont le mur nord se fonde sur le substrat rocheux. Une deuxième cave a été localisée au sud du sondage ; détruite, elle a fait l’objet d’un remblaiement au xixe s. Son dégagement jusqu’à 2,40 m de profondeur a permis de retrouver un escalier dont les marches, également détruites, s’appuient sur une voûte construite directement sur le substrat rocheux. Cette cave mène à une citerne dont l’ouverture rectangulaire a été bouchée au xixe s., citerne encore en place mais remblayée. Voûtée, elle possède un revêtement typique d’enduit de tuileau hydraulique. Elle est alimentée en eau depuis un conduit réalisé dans un des murs de refend de la maison consulaire. Cette citerne n’était pas présente originellement et a été bâtie dans un second temps. Il n’a pu être découvert dans ce sondage aucun marqueur chronologique permettant d’affiner la date de construction de cet édifice qui pourrait avoir été offert comme « maison commune » à la ville au xive s. C’est en effet en 1375 que les consuls font leur apparition.

3Le deuxième sondage a mis au jour plusieurs structures maçonnées imbriquées les unes dans les autres, dont un important mur (1,05 m de large, 2,60 m de haut et 4,60 m de long) reposant sur le substrat rocheux. Sans connexion avec ce mur, à 3,60 m de profondeur, un empierrement médiéval reposant sur le rocher a été repéré sur une petite superficie de moins de 1 m². La céramique recueillie, uniquement de la commune sombre à bandes rapportées (44 tessons) sans comparaison régionale, suggère une datation lâche entre le xiiie et le xve s. Mais les deux monnaies associées (une obole du Puy du xiie et une obole de Vienne du xiiie) offrent un terminus post quem au milieu du xiiie s. Cet empierrement pourrait être un fond de cave. Le bâtiment abritant cette cave s’est également pourvu d’une citerne lors d’un état postérieur.

4Cet ensemble est entièrement remblayé au xixe s. lors de la création de la place. Ces remblais y ont livré deux fragments de vases à pharmacie : un albarello et une chevrette datés du milieu du xviie s. Très rares et luxueux, ils sont produits en Languedoc, dans les ateliers de Nîmes ou de Montpellier. Tous deux possèdent des décors à godrons et a quartieri inspiré des productions italiennes de Faenza.

5Les deux sondages montrent un périmètre densément construit qui atteste une urbanisation continue depuis les xiiie-xive s. jusqu’au xixe s. dans une zone située dans le bourg primitif, près de la porte du premier rempart du château-vieux, construit probablement autour du xie-xiie s.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Audrey Saison, « Aubenas (Ardèche). Place du 14-Juillet », Archéologie médiévale, 43 | 2013, 162-163.

Référence électronique

Audrey Saison, « Aubenas (Ardèche). Place du 14-Juillet » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 25 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9785

Haut de page

Auteur

Audrey Saison

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Audrey Saison

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals