Navigation – Plan du site

AccueilNuméros43Chronique des fouilles médiévales...I. – Construction et habitats civ...I 1. – Opérations de terrainBrissay-Choigny (Aisne). Le Clos ...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Brissay-Choigny (Aisne). Le Clos Holette

Responsable d’opération : Denis Maréchal
p. 166

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1La surface de fouille, de 12,6 ha, se situe dans une zone basse encore dévolue aux pâtures l’an dernier. Dans un contexte où alternent chenaux et buttes sableuses, près de 7 700 m2 ont été décapés, soit 7 % de la surface accessible (6 % du total). Peu de vestiges se rapportant aux périodes protohistorique et antique ont été observés. Les habitats médiévaux et les aménagements connexes se répartissent en deux zones distantes de 200 m et implantées sur des points hauts, en bordure de chenaux. Au nord, la présence de niveaux détritiques – entre 1,60 et 1,90 m de profondeur – contraste avec les fondations de trois bâtiments sur solin en craie, à 0,50 m sous le niveau actuel. Les datations indiquent peut-être ici la présence d’un habitat stratifié, échelonné du xiie au xive s. Du côté de l’Oise, distante actuellement de 20 m, un quai semble se démarquer. L’ensemble des constructions occupe un espace de 2 800 m2, toutes périodes confondues. À une vingtaine de mètres plus au sud, a été mise au jour une passerelle large de 2,10/2,20 m et longue de plus de 12 m. Elle permet de traverser un petit chenal. Un peu plus au sud, à 1,75 m de profondeur en moyenne, ont été dégagés plusieurs alignements de piquets, dont l’un possède encore son clayonnage conservé sur 5 cm de haut. Il faut relier ces aménagements à des pêcheries ou des renforcements de berges.

2La seconde zone d’occupation est située plus au sud. Elle couvre une surface de 4 150 m2. Plusieurs pôles livrent des éléments avec des datations qui s’échelonnent du xiie au milieu du xve s. : de même que dans la zone nord, des murs (fondations ou récupérations), des plots et des niveaux, tous en craie, ont été mis au jour. En périphérie de la zone principale, a été dégagé le plan (partiel ?) d’une construction à huit plots de 1,10 à 1,50 m de diamètre. Les deux rangées sont espacées de 5 m, tandis que, dans chaque travée, l’écart est de 2,70 m. Il pourrait s’agir soit d’un épier, soit d’un grenier surélevé. La seule autre construction bien visible est longue de 18 m et large peut-être de 10 m. La différence principale avec la zone nord est la présence de neuf fossés. Celui qui semble organiser l’ensemble est relevé sur plus de 165 m de long. Sa largeur maximale varie entre 4 et 8 m pour 1,55 m de profondeur. Une dizaine de creusements l’ont affecté et il a peut-être servi de drain collecteur. Les autres fossés sont de faible profondeur : seul un segment atteint 2,4 m de fond pour 5 m à l’ouverture. Son axe qui se dirige vers le chenal plaide pour un aménagement lié à l’eau. Les objets découverts dans ce secteur comprennent des tuiles, quelques carreaux de pavage, dont un seul est décoré, et un mortier en pierre. Ces divers éléments traduisent-ils un statut privilégié ?

3Parmi les bois prélevés, un se singularise. D’un diamètre de 0,30 m pour 2,40 m de hauteur, il présente deux groupes de deux lignes (distants de 0,12 m) de dix perforations décalées et espacées de 0,70 m. Taillé dans un chêne d’une trentaine d’années, il s’agit d’un axe de moulin ou d’arbre à came réemployé comme pieu qui témoigne de la proximité d’un moulin.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Denis Maréchal, « Brissay-Choigny (Aisne). Le Clos Holette »Archéologie médiévale, 43 | 2013, 166.

Référence électronique

Denis Maréchal, « Brissay-Choigny (Aisne). Le Clos Holette » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 17 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9804 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.9804

Haut de page

Auteur

Denis Maréchal

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Denis Maréchal

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search