Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Chalamont (Ain). Grande rue-rue de l’Église

Responsable d’opération : Monique Le Nézet-Célestin et Michel Goy
p. 167

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1Le diagnostic fait suite à une étude de bâti en centre-ville, sur des parcelles longées à l’ouest par la Grande rue et au sud par la rue de l’Église, juste en arrière de l’enceinte urbaine reconstruite après 1395. Des niveaux médiévaux (xie-xiie s.) ont été observés en périphérie d’une zone humide (mare ?) recoupée par des pieux et piquets (chêne et aulne) datés du xive au xviie s. Une dizaine de silos datés du Moyen Âge et plusieurs niveaux de cours en galets à tête de chat ont été observés, ainsi qu’un espace de circulation intérieur (cour en galets) contemporain du bâti médiéval en pisé.

2Le bâti (xive-xvis.) est maçonné en fondation et en pisé en élévation ; il correspond partiellement aux murs de bâtiments rasés après l’étude de bâti et à un autre parcellaire plus ancien. Deux puits (xixe s. ?) ont été localisés à l’intérieur du bâti. La limite sud de l’emprise archéologique est matérialisée par la rue de l’Église, percée à travers l’ancienne église de l’Assomption reconstruite au xixe s. au bout de la rue, au-delà de la rue des Fossés. Aucune nécropole en liaison avec cette église n’a été mise en évidence.

3- Archéologie du bâti (opération préventive) : deux maisons médiévales (xiiie-xive s.) en pisé donnant sur la Grande rue ont été observées mais non conservées. Contre ces deux maisons s’appuyait un logis plus tardif, construit en pisé avec colombage ; il avait été modifié par l’ajout d’extensions tardives (xviie s.) : galeries en bois, escalier à balustre.

4Le rempart urbain bornait les parcelles d’habitat à l’est. Construit en briques ou « savoyardeaux », il est conservé sur un peu plus de 5 m de haut et 10 m de long. Le chemin de ronde est en partie conservé en « avampis ». Daté des xive et xve s., il était équipé d’un fossé pérennisé par l’actuelle rue des Fossés.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Monique Le Nézet-Célestin et Michel Goy, « Chalamont (Ain). Grande rue-rue de l’Église », Archéologie médiévale, 43 | 2013, 167.

Référence électronique

Monique Le Nézet-Célestin, Michel Goy, « Chalamont (Ain). Grande rue-rue de l’Église » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 25 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9807

Haut de page

Auteurs

Monique Le Nézet-Célestin

Articles du même auteur

Michel Goy

Articles du même auteur

Haut de page

Responsables d'opération

Monique Le Nézet-Célestin

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Michel Goy

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals