Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Chauvigny (Vienne). 14, rue de Châtellerault

Responsable d’opération : Martina Menis-Pitouli
p. 168

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1La Maison des Templiers a fait l’objet d’une analyse du bâti de la façade et de deux sondages dans la cave. La façade en pierre apparente, comportant entre autres quatre baies géminées et un larmier décoré, est composée de deux ensembles, nord et sud. Les éléments d’origine se situent dans la zone sud de la maison : les quatre fenêtres polylobées, le larmier et l’ouverture centrale à arcades murée. La partie haute, qui a subi peu de modifications, est datable de la fin du xiiie-début du xive s. Les nombreuses modifications de la partie basse en limitent la compréhension. Il semble que le seul accès vers les étages s’effectuait à partir de la cave, et notamment l’arcade centrale. La zone nord est postérieure, mais elle paraît synchrone avec la construction de la zone sud. Elle est caractérisée par un départ d’arcade mais a subi plusieurs modifications sur toute sa hauteur. La partie haute comportait probablement une grande arcade brisée. Même s’il ne reste pas trace de la configuration d’origine, on peut supposer la présence d’un portail.

2Dans la cave, pourvue d’une voûte en pierre apparente avec des arcs doubleaux, un sondage à l’extrémité nord et un autre suivant le profil d’un des piliers qui soutiennent l’arcade de l’entrée ont montré une stratigraphie similaire. Le niveau d’origine de la cave se trouve à huit centimètres du départ de la tranchée de fondation ; on peut donc considérer que le niveau de circulation de la cave n’a guère changé depuis sa construction. Sa fonction exacte n’a pas été définie, mais, sachant que le niveau de la rue était sensiblement plus bas, l’entrée de la cave était donc plus visible et la pièce servait probablement de lieu de commerce.

3La forme initiale de l’habitation était plus petite : la maison d’origine de la partie sud avait une façade d’environ 15 m. La profondeur était d’environ 6 m, la maison s’élevant sur trois niveaux : la cave à demi enterrée à laquelle on accédait en descendant quelques marches, le premier étage, auquel on accédait en montant quelques marches et le second étage qui était accessible par un escalier interne ou externe.

Chauvigny, 14, rue de Châtellerault.

Chauvigny, 14, rue de Châtellerault.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Chauvigny, 14, rue de Châtellerault.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/9809/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 451k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Martina Menis-Pitouli, « Chauvigny (Vienne). 14, rue de Châtellerault », Archéologie médiévale, 43 | 2013, 168.

Référence électronique

Martina Menis-Pitouli, « Chauvigny (Vienne). 14, rue de Châtellerault » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 20 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9809

Haut de page

Responsable d’opération

Martina Menis-Pitouli

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals