Skip to navigation – Site map
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Étrechet (Indre). Ozans

Archaeological project director: Claire Pesenti
p. 172

Index terms

Year of Investigation:

2012
Top of page

Full text

1Un diagnostic avait mis au jour au nord de l’emprise de la fouille un rejet de céramique du bronze final, une occupation partielle de La Tène ancienne et un bâtiment de La Tène finale. La basse cour et le mur de clôture du château d’Ozans ont également été retrouvés ainsi que des bâtiments annexes datés des époques moderne et contemporaine.

2L’étude historique du site (I. Pichon) a révélé la présence d’un village en 1250 et, en 1292, la mention du « chasaul d’Auzanz » (fief relevant de Châteauroux). À partir de la fin du xive et surtout au xvie s., les descriptions sont plus précises : « maison et lieu noble d’Auzanz avec son pourpris (enceinte) où il y a chapelle, cuisine, fournil, étable, et cour ensemble, basse cour fermée de murs où il y a un colombier à pied rond [...] ».

3La fouille, réalisée sur 9 500 m², a mis en évidence une première phase d’occupation comprise entre le xie et le xiiie s., matérialisée par la présence de bâtiments sur poteaux et un possible fond de cabane associés à de petits espaces de stockage et des fossés. Cette occupation est délimitée par un chemin bordé de fossés. Peut-être vers la fin du xiiie s., plusieurs bâtiments en pierres, disposés selon un axe SE-NO, sont édifiés et complètent cette occupation. Aux xive-xve s., ils sont abandonnés, puis détruits. L’organisation spatiale du site est modifiée par la mise en place d’une enceinte flanquée de tourelles aux extrémités, qui délimite la basse cour du domaine.

4Le sous-sol présente moins de vestiges pour les périodes moderne et contemporaine. Des fosses de plantation et des chablis pourraient témoigner de la présence d’un parc arboré qui pourrait correspondre à celui de la représentation du château d’Ozans sur l’Atlas de Trudaine, daté du xviiie s. Une grande fosse de rejets métalliques a également été mise au jour et illustre parfaitement la place qu’occupait cette activité artisanale dans le Berry.

Étrechet, Ozans, vue aérienne de l’emprise de fouille.

Étrechet, Ozans, vue aérienne de l’emprise de fouille.

Cl. T. Sagory

Top of page

List of illustrations

Title Étrechet, Ozans, vue aérienne de l’emprise de fouille.
Credits Cl. T. Sagory
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/9834/img-1.jpg
File image/jpeg, 814k
Top of page

References

Bibliographical reference

Claire Pesenti, « Étrechet (Indre). Ozans »Archéologie médiévale, 43 | 2013, 172.

Electronic reference

Claire Pesenti, « Étrechet (Indre). Ozans » [Note of archaeological project],Archéologie médiévale [Online], 43 | 2013, Online since 15 May 2018, connection on 10 April 2020. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/9834

Top of page

About the author

Claire Pesenti

By this author

Top of page

Archaeological project director

Claire Pesenti

Project(s) supervised by this archaeologist

Top of page

Copyright

Archéologie Médiévale

Top of page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals