Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Montainville (Yvelines). La Ferme du Fort

Responsable d’opération : Cynthia Jaulneau
p. 181

Entrées d’index

Année de l'opération:

2012
Haut de page

Texte intégral

1Au cœur du village de Montainville, le diagnostic mené préalablement à l’aménagement de la Ferme du Fort (hôtel seigneurial attesté à l’époque moderne) a permis de repérer plusieurs occupations. Textes et plans anciens laissaient pressentir l’existence d’un habitat aristocratique fortifié dès le xiiie, voire le xiie s. La découverte de vestiges datés de l’Antiquité jusqu’à la fin du Moyen Âge démontre, sur une surface diagnostiquée très modeste (3 802 m²), le grand intérêt de ce lieu.

2Une occupation antique se caractérise par des vestiges empierrés pouvant s’apparenter à un tronçon de voirie (aménagement bordier et couche de roulement). Stratigraphiquement, un niveau d’occupation médiéval a été reconnu immédiatement sur la voirie supposée. Du premier Moyen Âge datent certaines structures, très probablement des solins de pierres liées à l’argile, correspondant à l’aménagement d’au moins un bâtiment. Même si cette technique d’édification est connue, à l’échelle régionale, pour des habitats ruraux, elle demeure néanmoins relativement rare comparée aux constructions sur poteaux. Mais on ne peut en préciser ni l’organisation, ni la fonction, ni la datation. Par ailleurs, une couche très localisée a fourni un mobilier daté de cette période, associée à un trou de poteau avec calage, qui appartient très probablement à un bâtiment sur poteau.

3L’occupation du second Moyen Âge, principalement datée des xiiie/xive s., a été reconnue grâce à de nombreuses structures maçonnées qui correspondent à un bâtiment, un mur de clôture, en pierre, un puits à eau, un mur massif, probable mur d’enceinte clôturant un premier état de la Ferme du Fort, et deux trous de poteau avec calage massif qui indiquent la présence d’un aménagement qu’il est, en l’état, difficile de définir précisément. Certains de ces vestiges paraissent appartenir à la Ferme du Fort médiévale.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cynthia Jaulneau, « Montainville (Yvelines). La Ferme du Fort »Archéologie médiévale, 43 | 2013, 181.

Référence électronique

Cynthia Jaulneau, « Montainville (Yvelines). La Ferme du Fort » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 31 mai 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9871

Haut de page

Responsable d’opération

Cynthia Jaulneau

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals