Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Puteaux (Hauts-de-Seine). 16-26, boulevard Richard Wallace/1-5, rue du Four/79-85, rue Voltaire

Responsable d’opération : Antide Viand
p. 184-185

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1Le réaménagement d’un îlot urbain en centre ville a permis la mise au jour de maçonneries, au nombre d’une vingtaine, correspondant soit au découpage cadastral soit à des bâtiments détruits peu de temps avant l’intervention. La présence importante, manifestement en remploi, de blocs de calcaire finement taillés au sein de maçonneries de conception plus commune pose la question de leur origine. On trouve par exemple dans un escalier desservant une cave des éléments de larmier retournés afin de former un emmarchement. Ce lapidaire pourrait témoigner de la présence originelle d’un bâtiment investi d’une fonction particulière ou marquant le statut social élevé de ses propriétaires. Considérant la possibilité de réemplois successifs de ces éléments, il demeure impossible d’en déterminer précisément l’origine et la datation. Aussi, se limitera-t-on à les attribuer à l’époque moderne avec une forte présomption pour le xviie s.

2La découverte d’une structure circulaire appareillée à proximité de ces éléments lapidaires permet de compléter les premières hypothèses. En effet, le premier comblement de ce qui a été interprété comme une petite latrine a livré un mobilier remarquable par sa qualité et sa cohérence chronologique plus que par sa quantité. Malgré un fort taux de fragmentation, ont été reconnues des productions céramiques à la fois locales (région parisienne), extra-locales (Nivernais, Normandie et pays rhénans) et même extracontinentales (Chine). En outre, la présence d’une base de coupelle de lattimo à décor millefiori à la façon des verriers de Murano ainsi que celle d’un pommeau de canne en os (dont le port était réglementé) plaident également en faveur du statut social important de leur(s) propriétaire(s). La présence d’une monnaie en circulation durant la seconde moitié du xviie s. (liard de France en cuivre dit « au buste juvénile » de Louis XIV) vient conforter la datation de l’ensemble. Au-delà de la richesse qu’ils expriment, ces différents mobiliers sont également le reflet d’une économie en mutation sur un territoire qui, à mi-chemin entre Paris et Versailles, attire les puissants du royaume en cette fin du xviie s.

3Au regard des représentations cartographiques, les vestiges mis au jour participent d’une extension de lotissement d’époque moderne le long d’une voie principale. Cependant, les origines de cette implantation pourraient être le fruit d’un héritage médiéval. En effet, deux actes de Suger portant sur les franchises de Vaucresson et de Puteaux permettent d’inscrire leur fondation dans le grand mouvement de bonification des terres incultes qui caractérise les xie-xiiie s., entraînant, avec la croissance démographique, une recomposition des terroirs. Loin des tracés radioconcentriques longtemps attribués au parcellaire médiéval, le découpage, régulier, adopte ici une structure en damier basé sur la reproduction d’un module rectangulaire. L’absence de vestiges médiévaux n’exclut pas obligatoirement sa participation au projet initial. Puteaux serait un exemple inachevé d’une commande urbaine du pouvoir.

Puteaux, 16-26, boulevard Richard Wallace / 1-5, rue du Four / 79-85, rue Voltaire.

Puteaux, 16-26, boulevard Richard Wallace / 1-5, rue du Four / 79-85, rue Voltaire.

a. fragment de tasse en porcelaine, décor « bleu et blanc » dynastie Qing ; b. base de coupelle de lattimo à décormillefiori à la façon de Venise (possible production de la Manufacture de Verrerie Royale – Bernard Perrot) ; c. pommeau de canne en os.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Puteaux, 16-26, boulevard Richard Wallace / 1-5, rue du Four / 79-85, rue Voltaire.
Légende a. fragment de tasse en porcelaine, décor « bleu et blanc » dynastie Qing ; b. base de coupelle de lattimo à décormillefiori à la façon de Venise (possible production de la Manufacture de Verrerie Royale – Bernard Perrot) ; c. pommeau de canne en os.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/9892/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 141k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Antide Viand, « Puteaux (Hauts-de-Seine). 16-26, boulevard Richard Wallace/1-5, rue du Four/79-85, rue Voltaire », Archéologie médiévale, 43 | 2013, 184-185.

Référence électronique

Antide Viand, « Puteaux (Hauts-de-Seine). 16-26, boulevard Richard Wallace/1-5, rue du Four/79-85, rue Voltaire » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 27 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9892

Haut de page

Auteur

Antide Viand

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Antide Viand

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals