Navigation – Plan du site

AccueilNuméros43Chronique des fouilles médiévales...I. – Construction et habitats civ...I 1. – Opérations de terrainRue (Somme). Foraine de Hère

Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Rue (Somme). Foraine de Hère

Responsable d’opération : Richard Rougier
p. 187

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1Une occupation datée par le mobilier céramique entre le début du xve s. et la première moitié du xvie s. a été reconnue dans la zone des Bas Champs. Elle semble circonscrite par un large fossé qui entoure une zone quadrangulaire de 120 m de long sur au moins 110 m de large, certaines portions de ce fossé étant toujours en eau. La partie sud de cet enclos est rehaussée de 0,30 à 0,50 m par des remblais ; elle renferme de nombreuses structures dont un puissant fossé, une inhumation sans mobilier et, adossées au fossé, deux vastes structures qui pourraient être les négatifs de constructions. Vers le nord, les vestiges se font moins denses : en effet, ce secteur se situe presque au niveau des Bas Champs, avec l’eau à moins d’1 m de profondeur. Les parois des excavations sont instables : creusées dans des sédiments marins non compactés, elles s’effondrent au bout de quelques minutes, laissant la place à l’eau. On ne pouvait s’installer convenablement au sec qu’au prix d’un drainage et d’un rehaussement.

2Au premier abord, cet ensemble rural a les caractéristiques d’un habitat ; il rappelle d’ailleurs la disposition de l’actuelle ferme du hameau de Hère, voisine : puissant fossé périphérique, maison installée sur une zone légèrement surélevée, bâtiments agricoles distribués à proximité. L’analyse de la céramique montre qu’il s’agit de productions fonctionnelles de bonne qualité, destinées à l’usage quotidien, avec de nombreuses tèles et la prédominance du mobilier de cuisine. La question reste de savoir si nous nous trouvons au cœur d’un établissement agricole ou si le lieu découvert n’en est qu’une dépendance.

3L’étude historique et archivistique du site, succincte, a montré que le hameau de Hère tout proche est un fief royal. Abbayes et bourgeois de Rue en possèdent des parcelles. Au début du xviiie s., il est composé de 23 maisons et fermes, peut-être d’une résidence de type seigneurial ou ferme à cens, et son territoire est dominé par les marais, les étangs, le fleuve la Maye et les canaux, avec pour but de maîtriser l’eau. L’étude confirme l’existence d’un établissement principal à Hère et celle d’autres établissements qui en dépendaient. En revanche, à cette date, la ferme correspondant à notre site a disparu puisque le mobilier céramique ne va pas au-delà du milieu du xvie s. Le hameau a sans doute déjà disparu aussi en 1635 lorsque les villages, fermes et hameaux dépendant de Rue sont incendiés. Est-il remplacé par les fermes qui apparaissent sur le plan des aménagements militaires du secteur de Rue à la fin du xviiie s. et sur le cadastre napoléonien ? Ou bien notre établissement occupait-il la parcelle entre les deux fermes visible sur le premier plan et que l’on devine sur le second ? La forme de certaines parcelles (celle où les fondations de bâtiment ont été détectées est de forme quadrangulaire sur le parcellaire) et des alignements de limites de parcelle le laissent penser, à moins qu’une des deux fermes n’ait tout simplement pris sa succession.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Richard Rougier, « Rue (Somme). Foraine de Hère »Archéologie médiévale, 43 | 2013, 187.

Référence électronique

Richard Rougier, « Rue (Somme). Foraine de Hère » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 28 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9900 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.9900

Haut de page

Auteur

Richard Rougier

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Richard Rougier

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search