Navigation – Plan du site

AccueilNuméros43Chronique des fouilles médiévales...I. – Construction et habitats civ...I 1. – Opérations de terrainSaint-Léger-près-Troyes (Aube). L...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Saint-Léger-près-Troyes (Aube). Le Cuchat

Responsable d’opération : Vincent Marchaisseau
p. 189-190

Texte intégral

1Une fouille de 4 500 m², au cœur du village actuel, a mis au jour des vestiges du Mésolithique à nos jours. Aucune trace de l’Antiquité n’a été repérée. Le haut Moyen Âge est représenté par deux groupes de fours. Le premier comprend trois exemplaires dont un est daté des viie-viiie s. par 14C ; le second compte quatre fours dont un est daté du ixe s. par un unique bord, tandis qu’un autre évoque les xie-xiie s. grâce à une analyse 14C. Tous ces fours sont circulaires ou oblongs et, à l’exception d’un seul, ne présentent pas de fosse de travail ; la rubéfaction n’est parfois présente que sur les premiers centimètres. L’alignement en série suggère un fonctionnement synchrone au sein de chaque batterie. Ces fours ont vraisemblablement une fonction culinaire (fours à pain ?).

2Il existe ensuite un hiatus jusqu’à une occupation agricole des xiiie-xive s. On dénombre alors un groupe de trois fours, un autre plus isolé (mais en limite d’emprise) et de grandes dimensions, trois cabanes excavées et des fosses d’extraction. Ces structures forment plusieurs alignements parallèles à deux lignes de chablis (non datés) pouvant suggérer l’existence d’un verger au sein d’un parcellaire laniéré.

3Pour l’ensemble du Moyen Âge, on ne compte qu’une quarantaine de tessons, quelques éléments métalliques dont une petite applique en alliage cuivreux, de nombreux fragments de tuiles et, plus surprenant, des éléments de couverture en ardoise dans une fosse du xiiie s. Bien que localisé dans le bourg actuel, à moins de 100 m de l’église, l’ensemble des vestiges évoque une zone périphérique, peut-être dédiée à des activités communautaires (cuisson du pain éloignée de l’habitat en raison des risques d’incendie), en tous les cas à la sortie du village médiéval.

4Enfin plusieurs fosses d’extraction et un fossé en L occupent l’angle NE de l’emprise durant l’époque moderne. Ces structures ont servi opportunément de sépultures pour trois squelettes de chiens, dont les datations 14C indiquent les xvie-xixe s.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Marchaisseau, « Saint-Léger-près-Troyes (Aube). Le Cuchat »Archéologie médiévale, 43 | 2013, 189-190.

Référence électronique

Vincent Marchaisseau, « Saint-Léger-près-Troyes (Aube). Le Cuchat » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 25 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9911 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.9911

Haut de page

Auteur

Vincent Marchaisseau

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Vincent Marchaisseau

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search