Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Cellefrouin (Charente). Fontaine Saint-Martin, église prieurale Saint-Martin de Cellefrouin

Responsable d’opération : Sylvie Ternet
p. 206-207

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1Cellefrouin est un bourg de Charente limousine, aux confins NE de l’ancien Angoumois médiéval. Connu pour son actuelle église Saint-Nicolas, à l’origine ancienne collégiale Saint-Pierre et centre d’une abbaye augustine de la fin du xie et du début du xiie s., Cellefrouin comptait plusieurs autres édifices religieux, dont les ruines, sur un terrain privé, de la chapelle Saint-Martin, méconnues, sur la rive droite du Son, près de la fontaine Saint-Martin. Il ne subsistait qu’une travée avec deux piliers à colonnes, deux murs arasés et un retour d’angle effondré. Seules des sources secondaires documentent l’histoire de Saint-Martin, qui aurait été un prieuré jusqu’en 1568 – année des ravages lors des guerres de Religion en Angoumois –, puis serait devenue une simple chapelle jusqu’en 1789. Vendu ensuite comme bien national, le domaine de l’ancien prieuré a été morcelé en plusieurs parcelles, dont les limites sont intéressantes à examiner. Sur le plan du cadastre napoléonien de 1846, on voit un bâtiment couvert sur l’une des parcelles, correspondant aux limites nord et ouest des vestiges encore en place. Le mur ouest sert de limite de parcelle. On pourrait alors avoir affaire à un bâtiment agricole privé, type hangar ou abri de jardin, réutilisant les deux anciens piliers romans de l’église, reliés pour l’occasion par un mur moderne.

2Quatre sondages principaux ont été implantés. Le sondage au pied du pilier NO a mis en évidence deux étapes de récupération successives des pierres de taille du pilier et des murs, l’une contemporaine et l’autre moderne. En outre, la forme exacte du pilier a été précisée : il s’agit d’un support d’angle de croisée du transept, à double colonne sur ses faces est et nord, l’identifiant comme l’angle SO d’une vaste croisée du transept voûtée, probablement d’une coupole. Un mur se prolongeait à l’ouest de ce support, évoquant le départ d’une nef, complètement récupéré jusqu’à sa fondation.

3Les deux sondages réalisés de part et d’autre du muret moderne ont permis d’observer les aménagements de jardin contemporains et des remblais modernes épais accumulés le long du mur, avec une démolition de tuiles plates perforées de trous carrés, en partie brûlées, et de nombreux fragments de céramiques modernes très morcelées. L’implantation du muret a nécessité une tranchée de fondation, dans des remblais non fouillés. À l’intérieur, toute trace de dallage avait disparu et seul un niveau de construction ou de circulation subsistait, à la surface d’une épaisse couche d’argile naturelle. Dans le dernier sondage à l’ouest du bâtiment, des sols extérieurs empierrés, sur plusieurs niveaux successifs, sont conservés immédiatement sous la terre à jardin. La découverte de céramique moderne et médiévale suggère une dernière utilisation à l’époque moderne. Par ailleurs, le nettoyage des murs encore visibles et de leur base a permis de dégager l’arase de la moitié d’une absidiole, à l’est de la travée conservée.

4Les vestiges en place correspondent à une partie de la croisée du transept et au bras sud du transept avec absidiole appartenant à un édifice beaucoup plus vaste et inédit, probablement une église prieurale, comme les textes le laissaient supposer.

Cellefrouin, Fontaine Saint-Martin, église prieurale Saint-Martin.

Cellefrouin, Fontaine Saint-Martin, église prieurale Saint-Martin.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Cellefrouin, Fontaine Saint-Martin, église prieurale Saint-Martin.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/9974/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 234k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvie Ternet, « Cellefrouin (Charente). Fontaine Saint-Martin, église prieurale Saint-Martin de Cellefrouin », Archéologie médiévale, 43 | 2013, 206-207.

Référence électronique

Sylvie Ternet, « Cellefrouin (Charente). Fontaine Saint-Martin, église prieurale Saint-Martin de Cellefrouin » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 25 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9974

Haut de page

Auteur

Sylvie Ternet

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Sylvie Ternet

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals