Navigation – Plan du site
Pratiques

Photogrammétrie, lasergrammétrie, tomodensitométrie

Des outils numériques pour la caractérisation des chaînes opératoires céramiques
Photogrammetry, 3D laser scanning, computed tomography. Digital tools for the characterization of ceramic operational chains
Fotogrametría, lasergrametría, tomodensitometría. Herramientas digitales para caracterizar cadenas operatorias cerámicas
Théophane Nicolas, Geneviève Treyvaud, Quentin Favrel, Ronan Gaugne et Valérie Gouranton

Résumés

L’utilisation de moyens d’investigation non invasive à haute complexité technologique pour l’analyse du mobilier archéologique est actuellement limitée, réservée le plus souvent à des découvertes exceptionnelles. Ici, au contraire, sont exposés les méthodes et les résultats de l’utilisation de quelques-uns de ces moyens pour l’étude du mobilier fréquent, courant, banal que sont les céramiques protohistoriques. Ces recherches récentes ont été menées dans le cadre d’un projet ANR visant à utiliser des technologies d’imagerie avancées (tomodensitométrie…) et de restitutions 3D interactives, physiques et virtuelles (réalité virtuelle, augmentée, mixte ; impressions 3D et interactions tangibles) dans le but d’affiner la lecture d’objets complexes, composites et/ou altérés.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en janvier 2020.

Plan

Trois méthodes
En pratique

Aperçu du texte

L’utilisation de moyens d’investigation non invasive à haute complexité technologique pour l’analyse du mobilier archéologique est actuellement limitée, réservée le plus souvent à des découvertes exceptionnelles. Ici, au contraire, sont exposés les méthodes et les résultats de l’utilisation de quelques-uns de ces moyens pour l’étude du mobilier fréquent, courant, banal que sont les céramiques protohistoriques. Ces recherches récentes ont été menées dans le cadre d’un projet ANR [encadré 1] visant à utiliser des technologies d’imagerie avancées (tomodensitométrie…) et de restitutions 3D interactives, physiques et virtuelles (réalité virtuelle, augmentée, mixte ; impressions 3D et interactions tangibles) dans le but d’affiner la lecture d’objets complexes, composites et/ou altérés.

Le projet Introspect

La représentation virtuelle des mobiliers archéologiques et des sédiments qui les composent, leur reconstruction dans l’espace et une copie obtenue par impression 3D, voire leur manipula...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Théophane Nicolas, Geneviève Treyvaud, Quentin Favrel, Ronan Gaugne et Valérie Gouranton, « Photogrammétrie, lasergrammétrie, tomodensitométrie », Archéopages [En ligne], 45 | 2017, mis en ligne le 01 janvier 2020, consulté le 17 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeopages/3483 ; DOI : 10.4000/archeopages.3483

Haut de page

Auteurs

Théophane Nicolas

Inrap, UMR 8215 « Trajectoires »

Articles du même auteur

Geneviève Treyvaud

INRS-Eau Terre Environnement

Quentin Favrel

Université Paris I Panthéon-Sorbonne, UMR 8215 « Trajectoires »

Ronan Gaugne

Université de Rennes 1, UMR 6074 « IRISA »

Valérie Gouranton

Insa Rennes, UMR 6074 « IRISA »

Haut de page

Droits d’auteur

© Inrap

Haut de page
  • Logo Inrap – Institut national de recherches archéologiques préventives
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
  • OpenEdition Journals