Navigation – Plan du site
Dossier

Être chez soi. Débat

Propos recueillis par Catherine Chauveau
Anick Coudart, Laurent Schneider, Hélène Wurmser et Catherine Chauveau
p. 86-93

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Aperçu du texte

Toute modeste soit-elle, la maison est toujours plus qu’un gîte. Si celui-ci renvoie à une question purement animale – se protéger dans des conditions de vulnérabilité, face aux intempéries ou pendant le sommeil, la maison matérialise les barrières entre soi et l’autre. Mais comment distinguer ce type de construction des autres ?

© Romain Etienne/Item

Laurent Schneider L’origine même du terme de maison est assez paradoxale, du point de vue du médiéviste. Elle est liée aux deux mots latins domus et mansus : domus, dérivé du dominus, le maître ; mansus, celui qui a l’obligation de « demeurer » en un lieu (qui deviendra le manant au Moyen Âge). Cela parle aux médiévistes : d’un côté, la maison qui va au-delà du bâti, qui regroupe une famille et des co-résidents placés sous l'autorité unique d’un patron ; de l’autre, la maison des humbles et des dépendants, anciens esclaves casés et collectivités paysannes du Moyen Âge. Le plus intéressant est que ce ne soit ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anick Coudart, Laurent Schneider, Hélène Wurmser et Catherine Chauveau, « Être chez soi. Débat », Archéopages, 46 | 2018, 86-93.

Référence électronique

Anick Coudart, Laurent Schneider, Hélène Wurmser et Catherine Chauveau, « Être chez soi. Débat », Archéopages [En ligne], 46 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 15 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeopages/4487 ; DOI : 10.4000/archeopages.4487

Haut de page

Auteurs

Anick Coudart

Anick Coudart est archéologue et ethnologue, spécialiste du Néolithique européen et de l’habitat des Anga de Papouasie, elle a collecté des milliers de données technologiques dans le Sud-Ouest des États-Unis, au Mexique, en Mongolie, en Afrique du Sud, dans le Maghreb, en Chine et au Japon. Elle a notamment publié « Le Temps de la maison… Le Temps de la culture », in B. Latour et P. Lemonnier (dir.), De la Préhistoire aux missiles balistiques : l’intelligence sociale des techniques, Paris, La Découverte, 1994, p. 228–252 ; Architecture et société néolithiques, Daf 67, Paris, Éd. de la MSH, 1998 ; « Maisons d’hier ou maisons d’aujourd’hui. L’espace domestique fabrique et donne à voir la société », in F. Braemer F., S. Cleuziou et A. Coudart (dir), Habitat et Société, Antibes, Éditions APDCA, 1999, p. 536-548 ; « La maison néolithique : métaphore matérielle, sociale et mentale des petites sociétés sédentaires », in J.-P. Demoule (dir.), La révolution néolithique dans le monde, Paris, éditions du Cnrs, 2009, p. 219-239 ; « The Bandkeramik longhouses », in C. Fowler, J. Harding et D. Hofmann (dir.), The Oxford Handbook of Neolithic Europe, Oxford, Oxford University Press, 2015, p. 309-325.

Articles du même auteur

Laurent Schneider

Laurent Schneider est directeur de recherches au Cnrs et directeur d’études à l’Ehess, au Ciham (histoire, archéologie, littérature des mondes chrétiens et musulmans médiévaux). Il travaille notamment sur les dynamiques de transformation des systèmes d’habitat. Parmi ses publications : Structures du peuplement et formes de l’habitat dans les campagnes du Sud-Est de la France de l’Antiquité au Moyen Âge (ive-viiie s.) Essai de synthèse., Gallia 64, Archéologie de la France, Paris, Cnrs-Editions, 2007, p. 11-56 ; avec P. Rascalou, G. Colomer et A. Bergeret, « Genèse d’une villa carolingienne de l’arrière-pays biterrois (vie-xe s.) : la villa plaxano du cartulaire d’Aniane et la fouille des termes à Plaissan (Hérault) », Archéologie du Midi Médiéval 32-2014, Centre d’Archéologie Médiévale du Languedoc (CAML), 2016, p. 93-121. https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01374131

Hélène Wurmser

Hélène Wurmser est maître de conférences à l’université de Lyon 2 et directrice de l’Iraa-Lyon (Institut de recherche sur l’architecture antique). Ses thèmes de recherche sont l’architecture et l’urbanisme grecs des époques hellénistiques et impériales. Elle a publié récemment : « L’habitat dans les Cyclades à l’époque impériale », in Topoi Orient-Occident 19, Lyon, MOM éditions, 2014, p. 309-323 ; avec J.-P. Guilhembet, « L’habitat familial urbain en Grèce et en Italie », in E. Parmentier et M. Coltelloni-Trannoy (coord.), Famille et société dans le monde grec, en Italie et à Rome du ve au iie siècle avant J.-C., Pallas hors-série 02, Presses universitaires du Midi, 2017, p 227-258 ; « Nouvelles Recherches sur la Maison de Fourni à Délos », Bull. SFAC (XLVIII, 2016-2017), Revue Archéologique 65-1, 2018, p. 109-118.

Catherine Chauveau

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Inrap

Haut de page
  • Logo Inrap – Institut national de recherches archéologiques préventives
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
  • OpenEdition Journals