Navigation – Plan du site

AccueilNuméros47-1Confrontation de l’examen macrosc...

Confrontation de l’examen macroscopique à l’étude radiographique, microtomodensitométrique et histologique de l’os et implications en paléopathologie des immatures

Comparison of gross assessment with radiographic, microtomodensitometric and histological analysis of bone and implications for the paleopathology of immatures
Samuel Bédécarrats, Denis Bougault, Antoine Cazin, Cécile Chapelain de Seréville-Niel, Nicolas Elie, Didier Goux, Florian Lemonnier, Mikael Naveau, Julia Pacory et Hanadi Skeif
p. 33-48

Résumés

La paléopathologie des enfants se confronte à la difficulté d'établir des diagnostics fiables et précis. Les modifications de la couche superficielle de l’os, premier signe observable par le paléopathologiste, peuvent témoigner de modifications inflammatoires, infectieuses, carentielles, traumatiques ou être physiologiques. La caractérisation de l’os sous-jacent est donc souvent indispensable pour affiner le diagnostic. En mettant en place un protocole descriptif standardisé, nous avons cherché à identifier le pouvoir prédictif de l’aspect de surface du périoste sur les aspects osseux visibles par radiographie, microtomodensitométrie et histologie. Pour cela, nous nous sommes appuyés sur un corpus de 39 individus décédés avant l’âge de 3 ans et inhumés dans des cimetières normands médiévaux et modernes. Les résultats montrent que les descriptions macroscopiques sont faiblement associées aux autres descriptions et que la combinaison de plusieurs méthodes d’analyse est indispensable pour établir un lien entre l’aspect de surface et les modifications tissulaires.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction – Enjeux et limites de la paléopathologie des immatures
2. Matériel
3. Méthode
3.1. Biologie de l’os
3.2. Observation macroscopique et analyses complémentaires
3.3. Protocoles descriptifs
3.4. Exploitation statistique
4. Résultats
5. Discussion
5.1. Absence de lien évident entre les observations macroscopiques et les autres mais complémentarité des méthodes
5.2. De la description morphologique au mécanisme physiopathologique
5.3. Perspectives de développement en paléopathologie
6. Conclusion

Aperçu du texte

1. Introduction – Enjeux et limites de la paléopathologie des immatures

La paléopathologie est un champ de recherche s’intéressant aux états pathologiques survenus dans le passé en s’appuyant sur l’analyse de restes biologiques anciens et sur des informations de nature médico-historique (Dutour, 2011). L’état de santé des enfants dépend de plusieurs facteurs interconnectés qui comprennent aussi bien des éléments intrinsèques (e.g. âge, sexe, génétique) que des facteurs socioéconomiques issus de l’environnement immédiat (e.g. famille, alimentation, conditions d’habitation) et général (e.g. pollution, épidémie, accès aux soins) [World Health Organization, 1993]. La paléopathologie des enfants est donc un moyen d’étudier les sujets immatures en tant qu’acteurs des sociétés du passé et témoins des comportements culturels et des conditions de vie (Baxter, 2005 ; Baxter, 2008).

Dans les premiers temps de l’histoire de la paléopathologie, les publications de cas d’individus immatures étaient...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Samuel Bédécarrats, Denis Bougault, Antoine Cazin, Cécile Chapelain de Seréville-Niel, Nicolas Elie, Didier Goux, Florian Lemonnier, Mikael Naveau, Julia Pacory et Hanadi Skeif, « Confrontation de l’examen macroscopique à l’étude radiographique, microtomodensitométrique et histologique de l’os et implications en paléopathologie des immatures »ArcheoSciences, 47-1 | 2023, 33-48.

Référence électronique

Samuel Bédécarrats, Denis Bougault, Antoine Cazin, Cécile Chapelain de Seréville-Niel, Nicolas Elie, Didier Goux, Florian Lemonnier, Mikael Naveau, Julia Pacory et Hanadi Skeif, « Confrontation de l’examen macroscopique à l’étude radiographique, microtomodensitométrique et histologique de l’os et implications en paléopathologie des immatures »ArcheoSciences [En ligne], 47-1 | 2023, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 16 avril 2024. URL : http://journals.openedition.org/archeosciences/11487 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeosciences.11487

Haut de page

Auteurs

Samuel Bédécarrats

UMR 6273 Craham Centre Michel de Boüard, Normandie Univ, UNICAEN, CNRS, 14000 Caen

Denis Bougault

UMR 6273 Craham Centre Michel de Boüard, Normandie Univ, UNICAEN, CNRS, 14000 Caen

Antoine Cazin

La Fabrique de patrimoines en Normandie, 14000 Caen

Cécile Chapelain de Seréville-Niel

UMR 6273 Craham Centre Michel de Boüard, Normandie Univ, UNICAEN, CNRS, 14000 Caen

Nicolas Elie

Unité de Service EMERODE, Centre de Microscopie Appliquée à la Biologie, CMABio, Normandie Univ, UNICAEN, 14000 Caen
CMABio : UMR 6508 CRISMAT, Normandie Univ, ENSICAEN, UNICAEN, CNRS, 14000 Caen

Didier Goux

Unité de Service EMERODE, Centre de Microscopie Appliquée à la Biologie, CMABio, Normandie Univ, UNICAEN, 14000 Caen

Florian Lemonnier

UMR 6273 Craham Centre Michel de Boüard, Normandie Univ, UNICAEN, CNRS, 14000 Caen

Mikael Naveau

UAR 3408 – CYCERON, Normandie Univ, UNICAEN, CNRS, INSERM, CEA, 14000 Caen

Julia Pacory

UMR 6273 Craham Centre Michel de Boüard, Normandie Univ, UNICAEN, CNRS, 14000 Caen

Hanadi Skeif

UAR 3408 – CYCERON, Normandie Univ, UNICAEN, CNRS, INSERM, CEA, 14000 Caen

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search