Navigation – Plan du site

Sedimentological and malacological comparisons between the Upper Saalian and Upper Weichselian loess superimposed in the Nantois cliff (Brittany, France): Reconstruction of their environments south of the British Ice Sheet

Comparaison sédimentologique et malacologique entre les loess weichseliens et saaliens superposés dans la falaise de Nantois (Bretagne, France): Reconstruction de leurs environnements au sud de la calotte glaciaire britannique
Guzel Danukalova, Jean-Pierre Lefort, Jean-Laurent Monnier, Eugenia Osipova, François Pustoc’h et Jean-Christophe Le Bannier
p. 63-84

Résumés

Le site de Nantois est situé en Bretagne (France), presque à l’extrémité la plus orientale de l’Europe. L’affleurement est constitué de limons, de loess et de dépôts de pente maintenant régulièrement érodés par la mer. Les niveaux contenant des fragments de roches et des limons sont totalement décalcifiés. Seuls les loess des parties inférieures et supérieures de la coupe et correspondant aux formations de Nantois (Pléistocène moyen) et des Sables-d’Or-Les-Pins (Pléistocène supérieur) sont bien préservés et contiennent des mollusques. Une étude détaillée des sédiments et de la faune associée à permis de mieux caractériser ces deux types de loess. Les loess les plus anciens sont caractérisés par une large variété d’espèces. L’analyse de leur distribution à permis, pour la première fois de mettre en évidence trois améliorations climatiques modérées pendant la sédimentation. La partie inférieure des loess les plus récents est pauvre en mollusques, qui sont soit absents ou n’existent qu’en un seul exemplaire ou sous forme de fragments. Au-dessus, la nature des mollusques indique l’existence de conditions climatiques froides et sévères pendant la sédimentation. Elles peuvent être corrélées avec le dernier stade glaciaire MIS 2. Selon les données géochronologiques la partie supérieure de la formation de Nantois correspondrait au stade glaciaire MIS 6. L’origine des différences que l’on observe dans l’évolution des deux types de loess n’était probablement pas liée à la faible différence de leur distance par rapport aux calottes glaciaires britanniques lors du Saalien Supérieur (60 ka) et du Weischelien (7ka). L’absence d’amélioration climatique significative pendant le Weischelien supérieur et la présence de trois améliorations climatiques pendant le Saalien supérieur est en faveur du concept de cycles de type sub-Milankovitch selon lequel il n’y aurait pas d’améliorations climatiques possibles pendant une période inférieure à 11 kilo-années.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. General background
General framework and regional setting
General stratigraphy of the outcrop
Geochronological background
Dating evidences
MIS equivalences and correlations with the Global Quaternary scales
Malacological background
3. Materials and methods
Description on the field
Procedure used in the malacological study
Procedure used in the physical study of the sediments
4. Results of the recent investigations
Stratigraphy
Section 1: Late Middle Pleistocene (Figure 3)
Section 2: Upper Pleistocene and Holocene (Figures 4 and 5)
Sedimentological study
Malacological study
Molluscan distribution according to the depth respect to the surface:
Systematic composition analysis
5. Discussion
Sedimentological interpretation
Environmental considerations based on mollusc study
Nantois Formation (Table 2, Figure 6)
Malacozone 1
Malacozone 2
Malacozone 3
Malacozone 4
Malacozone 5
Sable d’Or les Pins Formation (Table 3, Figure 7)
Malacozone 1
Malacozone 2
Malacozone 3
Integration of the malacological, chemical and physical data collected in the studied sites
Nantois (late Middle Pleistocene) correlations (Figure 6)
Sable-d’Or-Les-Pins (late Late Pleistocene) correlations (Figure 7)
Rapid comparison with other loess deposits known in a few adjacent areas
Southern England
Northern and Northeastern France
6. Conclusion

Aperçu du texte

1. Introduction

The site of Nantois is located in northern Brittany (48°35'50.57" N and 2°31'51.46"W). It is situated in the eastern part of Saint Brieuc Bay, in the Pléneuf-Val-André area, almost at the westernmost end of Europe. The Nantois cliff is the place where the stratotype of the Nantois Formation was first defined (Loyer et al., 1995) (Figure 1). The Western part of this cliff is characterized by the superimposition of two loess formations of Saalian and Late Weichselian ages. This outcrop is important in the regional geology because it is the only place where the Saalian loess is not completely decalcified in Brittany. Out of this zone the loamy pre-Eemian sediments are very patchy, affected by pedogenesis, reworked and decalcified. They are always absent more to the West. The sampled outcrop, which was first studied by Monnier (1973), consists of loam, loess and soliflucted slo...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guzel Danukalova, Jean-Pierre Lefort, Jean-Laurent Monnier, Eugenia Osipova, François Pustoc’h et Jean-Christophe Le Bannier, « Sedimentological and malacological comparisons between the Upper Saalian and Upper Weichselian loess superimposed in the Nantois cliff (Brittany, France): Reconstruction of their environments south of the British Ice Sheet », ArcheoSciences, 41-2 | 2017, 63-84.

Référence électronique

Guzel Danukalova, Jean-Pierre Lefort, Jean-Laurent Monnier, Eugenia Osipova, François Pustoc’h et Jean-Christophe Le Bannier, « Sedimentological and malacological comparisons between the Upper Saalian and Upper Weichselian loess superimposed in the Nantois cliff (Brittany, France): Reconstruction of their environments south of the British Ice Sheet », ArcheoSciences [En ligne], 41-2 | 2017, mis en ligne le 08 décembre 2019, consulté le 15 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/archeosciences/5001 ; DOI : 10.4000/archeosciences.5001

Haut de page

Auteurs

Guzel Danukalova

Institute of Geology of the Ufimian Scientific Centre, Russian Academy of Sciences, 450077, Ufa, K. Marx St., 16/2, Russia. (danukalova@ufaras.ru) ; Kazan Federal University, 420008, Kazan, Kremlyovskaya Str., 18, Russia.

Articles du même auteur

Jean-Pierre Lefort

Université de Rennes 1, Campus de Beaulieu, Laboratoire d'Archéosciences (bat. 24-25), 74205 CS, 35042 Rennes cedex. France. (jeanpierre970@yahoo.fr)

Articles du même auteur

Jean-Laurent Monnier

Université de Rennes 1, Campus de Beaulieu, Laboratoire d'Archéosciences (bat. 24-25), 74205 CS, 35042 Rennes cedex. France. (monnier@univ-rennes1.fr)

Articles du même auteur

Eugenia Osipova

Institute of Geology of the Ufimian Scientific Centre, Russian Academy of Sciences, 450077, Ufa, K. Marx St., 16/2, Russia. (myrte@mail.ru)

Articles du même auteur

François Pustoc’h

Université de Rennes 1, Campus de Beaulieu, Laboratoire d'Archéosciences (bat. 24-25), 74205 CS, 35042 Rennes cedex. France.

Jean-Christophe Le Bannier

Université de Rennes 1, Campus de Beaulieu, Laboratoire d'Archéosciences (bat. 24-25), 74205 CS, 35042 Rennes cedex. France.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page