Skip to navigation – Site map
Varia / 40 ans de colloques du GMPCA

Nouvelles recettes et vieilles marmites. Quelques regards sur les analyses des matériaux minéraux utilisés par l’homme dans le passé

New recipes and old pots. Some glances on the analyses of mineral material used by Man in the Past
Vincent Serneels
p. 109-112

Abstracts

The mineral materials are quite resistant to burial conditions and form a major part of the archaeological record. The characterization of these materials using the Natural Sciences methods contributes significantly to the understanding of the past societies through the identification of technologies and exchange networks.

During the last 40 years, the range of the analysed materials and the basic problematics did not change virtually. On the contrary, the means of analysis improved drastically allowing an extraordinary increase of the quality and quantity of data. In many cases, the improvement of knowledge has been spectacular inducing the complete renewal of our understanding of the history of technology and economy.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2020.
Read it

Outline

1. Les matériaux minéraux
2. Le développement des moyens d’analyse
2. Réflexions sur les évolutions dans la recherche sur les matériaux minéraux utilisés par l’homme au cours des 40 dernières années (1977-2017)

First lines

1. Les matériaux minéraux

Les matériaux minéraux au sens large, occupent une place de choix parmi les vestiges matériels de l’activité humaine. Aux origines, certaines roches naturelles, comme les silex, permettent à l’homme de façonner des armes et des outils indispensables. Avec la maîtrise de la cuisson de la céramique, il devient possible de produire des récipients efficaces. Les métaux vont progressivement révolutionner les techniques et les sociétés. Pour la construction des bâtiments, pierres et mortiers sont des ressources primordiales. D’autres matériaux s’ajoutent à la liste, comme les verres, de nombreux pigments, les pierres précieuses, le sel, les aluns, etc. Dans certains cas, ce sont des matériaux naturels non transformés, mais le plus souvent, ce sont des matériaux artificiels fabriqués par l’homme.

À la base de toutes les recherches dans le domaine, on retrouve une démarche de caractérisation des matériaux étudiés qui s’appuie généralement sur la description des propr...

Top of page

References

Bibliographical reference

Vincent Serneels, « Nouvelles recettes et vieilles marmites. Quelques regards sur les analyses des matériaux minéraux utilisés par l’homme dans le passé », ArcheoSciences, 42-1 | 2018, 109-112.

Electronic reference

Vincent Serneels, « Nouvelles recettes et vieilles marmites. Quelques regards sur les analyses des matériaux minéraux utilisés par l’homme dans le passé », ArcheoSciences [Online], 42-1 | 2018, Online since 27 June 2020, connection on 22 April 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeosciences/5479 ; DOI : 10.4000/archeosciences.5479

Top of page

About the author

Vincent Serneels

Professeur de pétrologie appliquée, Département de Géosciences, Université de Fribourg, Chemin du Musée 6, 1700 Fribourg, Suisse. mailto:vincent.serneels@unifr.ch

By this author

Top of page

Copyright

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Top of page