Navigation – Plan du site

Assèchement et dégradation des sols durant le Subatlantique : vers un niveau repère antique dans le Nord-Est de la France (Lorraine, Alsace) ?

Soil dessiccation and degradation during the Subatlantic : towards an antic soil marker (reference layer) in North-Eastern France (Lorraine, Alsace) ?
Anne Gebhardt, Anaïs Champougny et Patrice Wuscher
p. 77-94

Résumés

Dans le Grand Est de la France, les opérations d’archéologie préventive mettent fréquemment au jour un petit réseau polygonal de faible amplitude. Associé à des digitations blanchâtres il a souvent été interprété comme un réseau de petites fentes de gel périglaciaires. Mais à l’occasion de quatre fouilles archéologiques, nous avons noté que ce réseau s’est développé dans un sédiment mis en place entre la fin de l'Âge du Fer et le haut Moyen Âge. Ces observations remettent en question l’origine périglaciaire systématique de ce type de réseau. Après avoir passé en revue les différentes modalités de formation de telles digitations polygonales, l’hypothèse d’un développement de fentes de sécheresse lors de stress hydrique holocène au sein de sédiments argilo-limoneux saturés en eau est défendue. Enfin une discussion sur l’origine de cette dessiccation montre qu’elle semble liée à la conjonction de processus anthropiques et d'une oscillation climatique.

Haut de page

Notes de la rédaction

rec. Nov. 2017 ; acc. Nov. 2018.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Contexte géomorphologique
Méthodologie
Résultats
Description des sites archéologiques de référence
Bouxières-sous-Froidemont (Meurthe-et-Moselle)
Marspisch (Moselle)
Bernolsheim (Bas-Rhin)
Seichamps (Meurthe-et-Moselle)
Caractéristiques générales communes aux sites présentés
Description des formes polygonales digitées
Interprétation
Origine biologique ?
Origine périglaciaire ?
Hypothèse proposée : des réseaux de fentes de dessiccation
Discussion
Perspectives
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Les fentes de gel et le réseau polygonal qui leur est associé ont depuis longtemps fait l'objet d'études approfondies en Europe (Van Vliet-Lanoë, 1984, 1988, 2006 ; Ewertowski, 2009) et sont souvent observées par le géomorphologue à l'occasion de diagnostics archéologiques (Lenoble et al., 2012). Ainsi, lors du suivi de travaux d'archéologie préventive dans l'Est de la France, faute de calages chronologiques, de petits réseaux polygonaux de plus ou moins faible amplitude ont donc naturellement été associés à des petites fentes périglaciaires provoquées par le gel. Mais sur un site localisé en bordure du lit majeur de la Seille, des traces similaires ont été découvertes au sommet d'une épaisse séquence sédimentaire colluviale datée entre l'Âge du Bronze et la fin de l'Âge du Fer. Cette observation exclut donc l'hypothèse d'une mise en place du réseau polygonal en contex...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Gebhardt, Anaïs Champougny et Patrice Wuscher, « Assèchement et dégradation des sols durant le Subatlantique : vers un niveau repère antique dans le Nord-Est de la France (Lorraine, Alsace) ? », ArcheoSciences, 42-2 | 2018, 77-94.

Référence électronique

Anne Gebhardt, Anaïs Champougny et Patrice Wuscher, « Assèchement et dégradation des sols durant le Subatlantique : vers un niveau repère antique dans le Nord-Est de la France (Lorraine, Alsace) ? », ArcheoSciences [En ligne], 42-2 | 2018, mis en ligne le 13 février 2020, consulté le 14 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeosciences/5954 ; DOI : 10.4000/archeosciences.5954

Haut de page

Auteurs

Anne Gebhardt

Université de Strasbourg, CNRS, LIVE UMR ; université de Lorraine, CNRS, LIEC UMR 7360, INRAP Grand Est ; anne.gebhardt-even@inrap.fr

Articles du même auteur

Anaïs Champougny

Université de Strasbourg, CNRS, LIVE UMR ; université de Lorraine, CNRS, LIEC UMR 7360, INRAP Grand Est ; anais.champougny@inrap.fr

Patrice Wuscher

Université de Strasbourg, CNRS, LIVE UMR 7362 ; Archéologie Alsace ; patrice. wuscher@archeologie. alsace

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page