Navigation – Plan du site

AccueilNuméros43-2From βαλανεῖα to thermae: unveili...

From βαλανεῖα to thermae: unveiling the transition from Greek to Roman architectural models of baths by technological and provenance archaeometric studies on bricks and tiles

Des βαλανεῖα aux thermae: dévoiler la transition entre les modèles architecturaux grecs et romains par des études de technologie et archéométriques de provenance sur les briques et les tuiles
Simona Raneri, Rosa Torre, Paolo Mazzoleni, Chiara Portale et Germana Barone
p. 187-202

Résumés

Jusqu'à présent inexploré, l'introduction et la diffusion des bâtiments thermaux romains dans la prima provincia (Sicile) sont largement débattues dans les études archéologiques actuelles. Principalement en raison du manque de fouilles systématiques et d'études technologiques détaillées, les thermes dans la Sicile hellénistique-romaine ont été jusqu'ici interprétés comme une nouvelle réalité sociale et architecturale. Cependant, une étude archéologique plus attentive suggérerait une transformation graduelle du paysage architectural de la tradition du bain purement grec aux types thermae canoniques. Le but de cet article est donc l’étude de la culture traditionnelle du bain chaud et en particulier la transition entre les modèles architecturaux grecs et romains (de βαλανεῖα à thermae), en appliquant une approche archéométrique sur des échantillons de briques et de tuiles de trois sites archéologiques siciliens – Solunto, Taormina, Tindari – qui se sont récemment avéré être parmi les premières villes en Sicile dans lesquelles les thermes romains ont été établis au début de l'Empire. Nous avons réalisé des analyses pétrographiques, minéralogiques (XRD), micromorphologiques (SEM) et géochimiques (XRF) sur une sélection de vestiges de bâtiments de bain (suspensurae, tuiles, briques) pour explorer les questions de technologie et de production. Les résultats obtenus ont permis d'identifier les productions locales et de les distinguer des importations, en redessinant certains aspects du contexte historique, économique, social et technologique de la construction de la Sicile romaine.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
Archaeological framework
Geological framework
2. Materials and methods
Suspensurae, tiles, bricks and architectural elements
Experimental
3. Results and discussions
Minero-petrographic features vs typology
Solunto’s “Piccole Terme”
Taormina’s “Terme del Foro”
Tindari’s Terme dell'Insula IV
The contribute of geochemical analysis to provenance studies
4. Conclusions

Aperçu du texte

1. Introduction

The present research is framed in the well know archaeological and archaeometric debate regarding the “Romanization” process of the prima provincia, namely Sicily (Buscemi 2012; Campagna, 2003; 2011a; Lucore & Trümper 2013; Neudecker 2011; Osanna & Torelli, 2006; Prag 2009; Prag, 2014; Portale, 2002; Portale, 2006; Portale, 2007a; Portale, 2015; Wilson, 2013), during the late Hellenistic Age and intends to unveil the transformation of public baths in the framework of the new asset of urban contexts.

Among the changes related to the introduction of Roman customs, the transformation of the public bath structures from Greek type (βαλανεῖα) to the Roman one (thermae) stand out (De Laine, 1989). The Greek hot baths were strictly related to specific social issues concerning customs and traditions, with specific cross references with medical-philosophical beliefs (Flemming,...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Simona Raneri, Rosa Torre, Paolo Mazzoleni, Chiara Portale et Germana Barone, « From βαλανεῖα to thermae: unveiling the transition from Greek to Roman architectural models of baths by technological and provenance archaeometric studies on bricks and tiles »ArcheoSciences, 43-2 | 2019, 187-202.

Référence électronique

Simona Raneri, Rosa Torre, Paolo Mazzoleni, Chiara Portale et Germana Barone, « From βαλανεῖα to thermae: unveiling the transition from Greek to Roman architectural models of baths by technological and provenance archaeometric studies on bricks and tiles »ArcheoSciences [En ligne], 43-2 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 26 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeosciences/6686 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeosciences.6686

Haut de page

Auteurs

Simona Raneri

University of Pisa, Department of Earth Sciences, Via Santa Maria, 53, 56126, Pisa, Italy

Rosa Torre

Ph.D. University of Messina, Department of Ancient and Modern Civilizations, Viale Annunziata, 98168, Messina, Italy

Paolo Mazzoleni

University of Catania, Department of Biological, Geological and Environmental Sciences, C.so Italia, 57, 95129 Catania, Italy

Chiara Portale

University of Palermo, Department of Culture and Society, Viale delle Scienze, Palermo, Italy

Germana Barone

University of Catania, Department of Biological, Geological and Environmental Sciences, C.so Italia, 57, 95129 Catania, Italy. (gbarone@unict.it)

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search