Navigation – Plan du site

AccueilNuméros43-2Petrographic and XRD analysis of ...

Petrographic and XRD analysis of the ceramic body of late medieval besztercebánya/banská bystrica-type stove tiles

Analyse pétrographique et diffraction des rayons X (XRD) du corps céramique des carreaux de poele de la fin du Moyen Âge de type besztercebánya/banská bystrica
Dorottya Györkös, Bernadett Bajnóczi, György Szakmány, Máté Szabó et Mária Tóth
p. 287-294

Résumés

Une collection unique de carreaux de fourneaux glaçurés, datant de la fin du Moyen Âge (xve-xvie siècles) et provenant de la partie nord du bassin des Carpates est d'un grand intérêt pour les archéologues et les historiens de l'art. Il s’agit de préciser si ces produits ont été fabriqués dans un seul atelier à Besztercebánya/Banská Bystrica (aujourd'hui en Slovaquie) ou dans plusieurs ateliers. Dans la présente étude, un corpus céramique de 94 fragments de carreaux provenant de six sites (Besztercebánya/Banská Bystrica, Fülek/Fiľakovo, Csábrág/Čabraď en Slovaquie, Salgó, Eger, Szécsény en Hongrie) a été étudié au microscope polarisant et par diffraction des rayons X. Les carreaux peuvent être classés en quatre groupes principaux. Les échantillons des sites hongrois et de Fülek/Fiľakovo – à l'exception d'un carreau d'Eger – sont similaires en ce qui concerne leur matière première. L'utilisation d'argile intentionnellement dégraissée est probable dans le plus grand sous-groupe, dans lequel les grands fragments angulaires de roches dominent. Au contraire, les carreaux de fourneau de Besztercebánya/Banská Bystrica contiennent des fragments de roches variables (granitoïdes, quartzite, calcaires). Les carreaux de Csábrág/Čabraď forment un groupe indépendant en raison de la présence d'une grande quantité de fragments de roches volcaniques avec de fortes altérations hydrothermales. Sur la base de ces résultats préliminaires obtenus sur l’analyse des pâtes céramiques, les carreaux ont probablement été fabriqués dans plusieurs ateliers. Néanmoins, l’utilisation de motifs identiques soulignent une possible connexion entre les ateliers.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. Materials and Methods
3. Results
Petrographic analysis
Group 1
Group 2
Group 3
Group 4
X-ray diffraction analysis
4. Discussion
5. Conclusions

Aperçu du texte

1. Introduction

A unique collection of late Medieval (15-16th century) stove tiles was found in the northern part of the Carpathian Basin. Due to their high-quality motifs, which are peculiar to the region in this period, the stove tiles are of great interest to archaeologists and art historians. The tiles are illustrated by circumstantial motifs both religious (e.g., St. Peter, Adam and Eve) and profane (e.g., Dancing Pair) in nature (Gruia, 2007) (Fig. 1). Most of them are glazed, and apart from the dominant green glaze, yellow, white, blue and black glazes also appear. More than 200 fragments of stove tiles from four countries (present-day Hungary, Slovakia, Czech Republic and Poland) can be associated with this type of tiles. Most of the tiles were found on the northern part of the medieval Hungary. The tiles were first discovered in Besztercebánya (Banská Bystrica, present-day Slovakia) in 1894 (S. Cserey, 1974; Parádi, 1984), where stove tiles and negatives (moulds) were discov...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dorottya Györkös, Bernadett Bajnóczi, György Szakmány, Máté Szabó et Mária Tóth, « Petrographic and XRD analysis of the ceramic body of late medieval besztercebánya/banská bystrica-type stove tiles »ArcheoSciences, 43-2 | 2019, 287-294.

Référence électronique

Dorottya Györkös, Bernadett Bajnóczi, György Szakmány, Máté Szabó et Mária Tóth, « Petrographic and XRD analysis of the ceramic body of late medieval besztercebánya/banská bystrica-type stove tiles »ArcheoSciences [En ligne], 43-2 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 26 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeosciences/7012 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeosciences.7012

Haut de page

Auteurs

Dorottya Györkös

Institute for Geological and Geochemical Research, Research Centre for Astronomy and Earth Sciences, Hungarian Academy of Sciences, Budapest, Hungary. (gyorkos.dorottya@csfk.mta.hu)

Bernadett Bajnóczi

Institute for Geological and Geochemical Research, Research Centre for Astronomy and Earth Sciences, Hungarian Academy of Sciences, Budapest, Hungary.

György Szakmány

Department of Petrology and Geochemistry, Eötvös Loránd University, Budapest, Hungary

Articles du même auteur

Máté Szabó

Institute for Geological and Geochemical Research, Research Centre for Astronomy and Earth Sciences, Hungarian Academy of Sciences, Budapest, Hungary.

Mária Tóth

Institute for Geological and Geochemical Research, Research Centre for Astronomy and Earth Sciences, Hungarian Academy of Sciences, Budapest, Hungary.

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search