Navigation – Plan du site

AccueilNuméros44-1“All that glisters is not gold”. ...

“All that glisters is not gold”. A colorimetric assessment of the touchstone for gold ternary alloys

« Tout ce qui brille n’est pas or » : Évaluation colorimétrique de l’efficacité de la pierre de touche pour les alliages ternaires
Arnaud Manas
p. 51-62

Résumés

Même si les études techniques et historiques abondent, les principes de la pierre de touche n’ont jamais été abordés de façon scientifique. Cet article étudie si et dans quelle mesure la composition des alliages ternaires Au-Ag-Cu peut être visuellement déterminée à la pierre de touche uniquement et sans l’aide d’acides forts. Il apparaît que la pierre de touche permet de surmonter les obstacles à une comparaison de la luminance des alliages (état et géométrie de la surface, éclairage…). Une approche colorimétrique confirme le haut de degré de précision de la méthode dans l’antiquité.

Haut de page

Notes de la rédaction

rec. oct. 2019; acc. june 2020

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. Key historical features: literary sources
3. Physical model of the touchstone
4. Colorimetry and accuracy
5. Conclusion

Aperçu du texte

1. Introduction

Nowadays, in many cultures the word touchstone is better known in its metaphorical sense as referring to “an established standard or principle by which something is judged” (Cambridge dictionary). Nevertheless, this age-old technology remains the easiest and most widespread method of assaying gold alloys. These days, there are scores of tutorials available on youtube explaining how to test a piece of gold with acids and a touchstone., The touchstone and acid test are now technically and semantically equivalent but the acid test did not exist before the 19th century whereas the touchstone has been used since prehistoric times and is described in antiquity.

This raises several questions. Firstly, how could the touchstone work before strong mineral acids (nitric and hydrochloric acid) were invented? Could vegetable or organic acids have been used? Secondly, which alloys could be assayed with a touchstone? Craddock raised doubts as to its efficiency in assaying ternary gol...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Arnaud Manas, « “All that glisters is not gold”. A colorimetric assessment of the touchstone for gold ternary alloys »ArcheoSciences, 44-1 | 2020, 51-62.

Référence électronique

Arnaud Manas, « “All that glisters is not gold”. A colorimetric assessment of the touchstone for gold ternary alloys »ArcheoSciences [En ligne], 44-1 | 2020, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 07 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeosciences/7247 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeosciences.7247

Haut de page

Auteur

Arnaud Manas

Banque de France - Head of Heritage Division and Numismatic Collections. Paris I - Sorbonne University - Research Fellow (arnaud.manas@banque-france.fr)

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search