Navigation – Plan du site

AccueilNuméros44-2L’albâtre de Beuda (Gérone, Catal...

L’albâtre de Beuda (Gérone, Catalogne, Espagne), un matériau marqueur de la sculpture gothique en France méridionale révélé par les analyses multi-isotopiques (S, O, Sr)

The alabaster from Beuda (Girona, Catalonia, Spain), a marker material for Gothic sculpture in southern France unveiled by multi-isotopic analyzes (S, O, Sr)
Philippe Bromblet, Wolfram Kloppmann, Lise Leroux, Pierre-Yves Le Pogam, Carmen Morte García et Alicia Muñoz del Pozo
p. 175-188

Résumés

Dans le cadre d’un programme d’identification des sculptures en albâtres du Moyen Âge et de la Renaissance en France, une dizaine d’œuvres a été étudiée dans un triangle compris entre Perpignan, Toulouse et Narbonne. Les analyses minéralogiques et isotopiques (S, O, Sr) montrent que ces œuvres gothiques des xive et xve siècles ont été réalisées avec un albâtre gypseux d’une provenance unique, extrait en Catalogne sud, sur la commune de Beuda près de Gérone. Cet albâtre, qui était très apprécié dès le début du xive siècle en Catalogne puis dans toute la Couronne d’Aragon, s’est diffusé progressivement dans une grande partie de la péninsule Ibérique. Il a eu aussi les faveurs des sculpteurs au nord des Pyrénées dans les différents territoires qui vont former à partir du milieu du xive siècle le Languedoc royal rattaché au royaume de France. Alors qu’à la même époque des albâtres d’autres provenances (Angleterre, Alpes…) étaient utilisés en Aquitaine ou en Provence voisines, l’albâtre de Beuda apparaît clairement comme un marqueur de ces sculptures gothiques liées à l’émergence d’une production artistique spécifique en France méridionale.

Haut de page

Notes de la rédaction

rec. mai 2020; acc. fev. 2021

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. Matériels et méthodes
Matériels
Analyse minéralogique
Analyse multi-isotopique
3. Résultats
Les carrières d’albâtre de Beuda et leur exploitation au Moyen Âge
Une œuvre tardive : le maître autel de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Perpignan (xviie siècle)
Les sculptures méridionales des xive et xve siècles en albâtre de Beuda
Le retable de Corneilla-de-Conflent
Les monuments funéraires
Les statues de la Vierge du retable de Bethléem et de la salle du trésor dans la cathédrale de Narbonne et d’une sainte de l’église de Serdinya
4. L’albâtre de Beuda marqueur d’un foyer gothique méridional

Aperçu du texte

1. Introduction

Au Moyen Âge, l’albâtre gypseux, blanc, tendre et compact, facile à sculpter et à polir, suscite un intérêt nouveau dans le domaine de la sculpture en Europe. Dans plusieurs régions en Allemagne, Angleterre, Espagne, France, Italie et Pologne, sont exploités des gisements aux alentours desquels de nombreux sculpteurs et ateliers produisent des œuvres de grande qualité. Si les productions régionales sont généralement bien documentées, on dispose en revanche de peu d’informations sur le transport et l’emploi des albâtres hors de leurs zones d’extraction (Woods, 2010). Un programme de recherche basé sur les dosages isotopiques du soufre, de l’oxygène et du strontium (S, O, Sr) a permis d’établir un référentiel de ces carrières pour étudier la provenance des albâtres utilisés dans la sculpture médiévale à l’échelle de l’Europe (Kloppmann et al., 2014 ; 2017). Dans ce cadre, une dizaine de sculptures gothiques réalisées en albâtre extrait sur le territoire de la commune de...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Bromblet, Wolfram Kloppmann, Lise Leroux, Pierre-Yves Le Pogam, Carmen Morte García et Alicia Muñoz del Pozo, « L’albâtre de Beuda (Gérone, Catalogne, Espagne), un matériau marqueur de la sculpture gothique en France méridionale révélé par les analyses multi-isotopiques (S, O, Sr) »ArcheoSciences, 44-2 | 2020, 175-188.

Référence électronique

Philippe Bromblet, Wolfram Kloppmann, Lise Leroux, Pierre-Yves Le Pogam, Carmen Morte García et Alicia Muñoz del Pozo, « L’albâtre de Beuda (Gérone, Catalogne, Espagne), un matériau marqueur de la sculpture gothique en France méridionale révélé par les analyses multi-isotopiques (S, O, Sr) »ArcheoSciences [En ligne], 44-2 | 2020, mis en ligne le 03 janvier 2023, consulté le 30 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeosciences/7709 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeosciences.7709

Haut de page

Auteurs

Philippe Bromblet

Centre interdisciplinaire de conservation et de restauration du patrimoine, 21 rue Guibal, 13003 Marseille, France (philippe.bromblet@cicrp.fr)

Articles du même auteur

Wolfram Kloppmann

Bureau de recherches géologiques et minières, 3 avenue Claude Guillemin, 45060 Orléans, France (w.kloppmann@brgm.fr)

Lise Leroux

Laboratoire de recherche des monuments historiques, 29 rue de Paris, 77420 Champs-sur-Marne. CRC-USR 3224, MNHN-CNRS-MCC, 36 rue Geoffroy Saint Hilaire, 75005 Paris, France (lise.leroux@culture.gouv.fr)

Pierre-Yves Le Pogam

Département des Sculptures, Musée du Louvre, 101 rue de Rivoli, 75058 Paris, France (pierre-yves.le-pogam@louvre.fr)

Carmen Morte García

Departamento de Historia del Arte, Facultad de Filosofia y Letras, Universidad de Zaragoza, C/Pedro Cerbuna, 12, CP : 50009, Zaragoza, España (cmorte@unizar.es)

Alicia Muñoz del Pozo

Departamento de Historia del Arte, Facultad de Filosofia y Letras, Universidad de Zaragoza, C/Pedro Cerbuna, 12, CP : 50009, Zaragoza, España (amdelpozo@gmail.com)

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search