Navigation – Plan du site

AccueilNuméros44-2Approche non invasive des peintur...

Approche non invasive des peintures murales du prieuré Saint-Jean-l’Évangéliste de Trizay (Charente-Maritime, France)

Non-invasive study of the wall paintings of the priory of Saint-Jean-l’Évangéliste of Trizay (Charente-Maritime, France)
Jean-Baptiste Javel et Emmie Beauvoit
p. 189-203

Résumés

Le prieuré Saint-Jean-l’Évangéliste de Trizay (Charente-Maritime) est un monastère saintongeais situé au bord de l’Arnoult. Prieuré appartenant à la Chaise-Dieu, dont les sources sont lacunaires, il fait l’objet d’une étude globale du bâti, de sa construction à son déclin au xviiie siècle. La présente étude porte sur les peintures murales qui sont conservées à différents endroits du monastère : dans le dortoir, le réfectoire et l’abside centrale de l’église. Les peintures du dortoir, les mieux conservées du corpus, sont attribuées au xviie siècle, d’après leur style et certains éléments figurés. Ces peintures sont également rapprochées, presque par défaut, de celles des voûtes du réfectoire représentant le tétramorphe. Cet article se focalise sur ces ensembles à travers une approche non destructive reposant sur plusieurs techniques d’imageries : photographie dans le visible, l’infrarouge et l’ultraviolet ainsi qu’imagerie hyperspectrale (400-1 000 nm). L’objectif est de pouvoir appréhender d’un point de vue technique les décors du prieuré de Trizay, à la fois dans leurs conceptions et leurs procédés de fabrication (matériaux et pigments employés). À travers ces nouvelles données, il devient possible de rediscuter la chronologie de ces ensembles picturaux, tout en les contextualisant dans le bâti et l’histoire du site.

Haut de page

Notes de la rédaction

rec. avr. 2020 ; acc. avr. 2021

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. Le prieuré Saint-Jean-l’Évangéliste de Trizay : rapide historique
3. Peintures murales étudiées
4. Méthodologie analytique
5. Résultats et discussion
Peinture murale médiévale du chœur de l’église prieurale
Réfection du réfectoire à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne
Description des décors
Matériaux utilisés
Les peintures de l’ancien dortoir : techniques et matériaux
6. Les peintures murales du prieuré : reflet des réaménagements de la fin du Moyen Âge et de l’époque moderne
Les peintures de l’abside : reliquat d’une réorganisation du sanctuaire ?
Les deux ensembles peints des bâtiments monastiques
7. Conclusion et perspectives

Aperçu du texte

1. Introduction

Situé à quelques dizaines de kilomètres au sud de Rochefort, le prieuré Saint-Jean-l’Évangéliste de Trizay est un établissement bénédictin, rattaché à l’abbaye de la Chaise Dieu. Les sources archivistiques mentionnent son existence à partir du milieu du xiie siècle. Le site est connu pour son église de plan centré partiellement ruinée, dont la forme architecturale est relativement unique en Saintonge et Aunis. En outre, les circonstances de la fondation de ce complexe monastique restent un mystère, encore aujourd’hui. L’église précède-t-elle le monastère ? C’est en partie pour tenter de répondre à cette question qu’une opération d’archéologie du bâti cofinancée par la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), le syndicat d’initiative de Trizay et le projet région Monasticon Aquitaniae (coord. C. Gensbeitel) a débuté depuis 2019 (Javel et al., 2020).

En 1994, suite au rachat du prieuré par la mairie de Trizay, le site a fait l’objet d’une série d’actions de r...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Baptiste Javel et Emmie Beauvoit, « Approche non invasive des peintures murales du prieuré Saint-Jean-l’Évangéliste de Trizay (Charente-Maritime, France) »ArcheoSciences, 44-2 | 2020, 189-203.

Référence électronique

Jean-Baptiste Javel et Emmie Beauvoit, « Approche non invasive des peintures murales du prieuré Saint-Jean-l’Évangéliste de Trizay (Charente-Maritime, France) »ArcheoSciences [En ligne], 44-2 | 2020, mis en ligne le 03 janvier 2023, consulté le 30 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeosciences/7810 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeosciences.7810

Haut de page

Auteurs

Jean-Baptiste Javel

IRAMAT-CRP2A, UMR 5060 CNRS, Université Bordeaux Montaigne, Maison de l’Archéologie, Domaine Universitaire, Esplanade des Antilles, 33607 Pessac Cedex, France (jean-baptiste.javel@u-bordeaux-montaigne.fr)

Emmie Beauvoit

IRAMAT-CRP2A, UMR 5060 CNRS, Université Bordeaux Montaigne, Maison de l’Archéologie, Domaine Universitaire, Esplanade des Antilles, 33607 Pessac Cedex, France (emmie.beauvoit@u-bordeaux-montaigne.fr)

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search