Skip to navigation – Site map

HomeIssues12

12 | 2020
Les Grottes artificielles en Europe à la Renaissance

Edited by Bruno Bentz and Sabine Frommel
Couverture du n° 12 | 2020
More about this picture
17 × 24 cm - 384 p.
ISBN 978-2-8107-0691-4

Les grottes de la Renaissance sont des constructions artificielles évoquant par leur architecture et leur décoration les cavernes naturelles, en se référant aux nymphées de l’Antiquité. Elles ont été bâties à l’intérieur de grandes demeures ou dans des pavillons isolés au milieu des jardins, d’abord en Italie puis dans toute l’Europe du Nord à partir du milieu du XVIe siècle. Commande royale ou princière, ces grottes rivalisent par leur richesse ornementale : sculptures, rocailles, coquillages, jeux d’eaux... Des recherches récentes ont permis de redécouvrir quelques-unes des plus importantes réalisations en Allemagne, au Luxembourg, en France et en Italie. Les travaux de restauration menés par des architectes, les fouilles archéologiques, les études historiques conduites dans de nombreux fonds d’archives renouvellent nos connaissances sur ce sujet.

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search