Navigation – Plan du site

AccueilNuméros144Histoire moderne et contemporaine...Histoire de l’architecture occide...

Histoire moderne et contemporaine de l'Occident

Histoire de l’architecture occidentale au xixe et au xxe siècle

Conférences de l’année 2011-2012
Jean-Michel Leniaud
p. 218

Résumé

Programme de l’année 2011-2012 : Styles, formes, fantasmes dans l’architecture du XIXe siècle.

Haut de page

Texte intégral

1On a présenté sous le titre : Styles, programmes, fantasmes : construire au XIXe siècle une série d’études regroupées sous six rubriques : théories, questions de style, programmes, histoire, architectes, rêves. Sous l’angle des théories, il a été question de la maîtrise d’ouvrage et de la maîtrise d’œuvre, des rapports entre services publics et architecture, de questions touchant l’historicisme, la modernité et la sauvegarde du patrimoine, de la ville comme lieu des tensions et du rationalisme architectural à l’âge industriel. Sous l’angle des styles, on a évoqué différentes clés d’analyse pour l’architecture religieuse, en particulier, l’espace, la lumière et le son, mais aussi la notion de pathos à propos de la chapelle expiatoire de Percier et de Fontaine ainsi que les rapports entre François Debret et Félix Duban. À propos des programmes on a présenté l’œuvre de François Agnéty, les différents bâtiments du Conseil d’État, l’architecture des bibliothèques, des ambassades et des écuries de grands magasins et, enfin diverse œuvres de Charles Garnier.

2Pour ce qui concerne le développement de la science historique en rapport avec l’architecture, on évoque le cours inédit d’archéologie médiévale de Jules Quicherat à l’École des chartes, la fortune critique de Primatice, l’invention du style « Henri II », l’instrumentalisation en forme de fortune critique de la silhouette et du nom de Chambord, l’invention de la notion de baroque en rapport avec la pensée de Wölfflin et la pensée de Charles Garnier et, pour finir, l’œuvre de Henri de Geymüller.

3Sous la rubrique « Architectes », le nom de Viollet-le-Duc est évoqué ainsi que ses doctrines par l’analyse de son monogramme comme marque ésotérique de sa pensée rationaliste. On se concentre ensuite sur le cas du châlet suisse comme prototype de la préfabrication rationaliste à partir de l’ouvrage des frères Varin : L’Architecture pittoresque en Suisse (1873).

4Enfin, s’agissant des rêves ou fantasmes, on s’est attaché plus particulièrement aux résurrections du piranésisme, aux rapports entre gothicomanie et opiomanie, au cas de La Cité industrielle de Tony Garnier et au roman méconnu de Guy des Cars, Le Maître d’œuvre.

5Ces différentes études feront prochainement l’objet d’un livre.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Michel Leniaud, « Histoire de l’architecture occidentale au xixe et au xxe siècle »Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques, 144 | 2013, 218.

Référence électronique

Jean-Michel Leniaud, « Histoire de l’architecture occidentale au xixe et au xxe siècle »Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques [En ligne], 144 | 2013, mis en ligne le 07 novembre 2014, consulté le 16 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/ashp/1516 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ashp.1516

Haut de page

Auteur

Jean-Michel Leniaud

Directeur d’études, École pratique des hautes études – Section des sciences historiques et philologiques

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés : EPHE

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search