Skip to navigation – Site map

HomeIssues144Histoire moderne et contemporaine...Histoire de la culture technique ...

Histoire moderne et contemporaine de l'Occident

Histoire de la culture technique et scientifique en Europe (xvie-xixe siècles)

Conférences de l’année 2011-2012
Jean-François Belhoste
p. 219-220

Abstract

Programme de l’année 2011-2012 : I. Industrie verrière. — II. Le plâtre à Montmartre. — III William Le Baron Jenney, l’« inventeur » du gratte-ciel.
La conférence de l’année 2011-2012 s’est pour l’essentiel organisée autour de trois thèmes : l’industrie verrière, principalement celle des glaces et des bouteilles, l’extraction du plâtre à Paris, notamment à Montmartre, et la carrière de l’ingénieur américain formé à Paris, William Le Baron Jenney (1832-1907).

Top of page

Full text

I. Industrie verrière

1La fabrication du verre a fait l’objet de plusieurs séances. Une série a d’abord concerné celle des glaces et miroirs et leur emploi dans l’ornement des intérieurs, en commençant par étudier le rôle de Jules Hardouin Mansart et de ses élèves à Versailles et à Paris. La diffusion du modèle décoratif a fait l’objet d’une intervention de Sandra Bazin, suivie d’une intervention plus générale sur les recueils de dessins d’ornement, prolongée pour le xixe siècle et les objets en fonte par Jean-Paul Zitt. D’autres séances ont ensuite été consacrées à la fabrication et à l’usage des bouteilles de la fin du xviie siècle au milieu du xixe siècle, en rapport avec l’évolution des techniques de conservation et de transport des vins. La question du façonnage du verre et des formes de bouteille a été développée par Jacqueline Falconnet, et Daniel Bouin a traité des étiquettes de bouteilles de champagne au xixe siècle à partir de documents conservés à la Société d’encouragement pour l’industrie nationale dont il étudie les archives.

II. Le plâtre à Montmartre

2Plusieurs séances ont porté sur l’extraction du plâtre à Paris, et plus particulièrement à Montmartre du xvie au milieu du xixe siècle, dans la perspective de constituer un dossier à paraître dans les Documents d’histoire parisienne. Nathalie Pielok a exposé ainsi le résultat de recherches faites au Minutier central des notaires parisiens pour le xvie siècle, qui non seulement concerne Montmartre, mais aussi et surtout le quartier de Charonne. Viviane Fritz a présenté ses travaux en cours portant sur l’usage du plâtre dans la construction à Paris durant la première moitié du xviie siècle. Denis Prouvost a, quant à lui, fait état de ses recherches portant sur les aspects géologiques, les techniques d’extraction et la répartition géographique des carrières surtout pour les xviiie et début du xixe siècle, propos appuyés par une sélection d’images qui ont permis de comprendre comment la multiplication des excavations avait façonné le paysage de la butte. Cet exposé a été suivi par une visite faite sous sa conduite à Montmartre, en fin d’année universitaire, sur la trace des anciennes carrières remblayées au milieu du xixe siècle, et dont seul un minutieux travail de restitution permet de repérer les vestiges. Cette visite s’est conclue cité Véron grâce à l’accueil amical de Nicole Bertolt sur la terrasse de la Fond’Action Boris-Vian.

III. William Le Baron Jenney (1832- 1907), l’« inventeur » du gratte ciel à Chicago

3Cet ingénieur américain, né près de Boston en 1832, formé à l’École centrale des arts et manufactures entre 1853 et 1856, est considéré Outre-Atlantique comme le constructeur en 1884 du premier gratte-ciel à ossature métallique, le Home Insurance Building de Chicago. Afin de préparer un colloque à tenir sur son œuvre à Paris en décembre 2012, avec le soutien de l’Association des centraliens, plusieurs séances de la conférence lui ont été consacrées. Elles ont porté, entre autres, sur sa formation reçue à l’École centrale, en matière de techniques de construction, mais aussi d’ingénierie ferroviaire. On s’est appliqué surtout à comprendre ce qu’il avait pu retenir pour sa carrière ultérieure de ses deux séjours parisiens, celui d’abord de sa formation à l’École centrale et un autre intervenu quelques années plus tard, alors que la capitale et ses environs connaissaient d’énormes transformations (percement d’avenues, aménagement de parcs, construction de gares…). L’œuvre de W. Le Baron Jenney à Chicago ne se limitant pas à la construction d’immeubles à ossature métallique, mais ayant trait également à l’urbanisme paysager, une séance a aussi été consacrée aux premières cités ouvrières dont Émile Muller, le professeur de constructions civiles à Centrale, avait été l’un des concepteurs.

4Quelques séances ne furent pas directement reliées à ces thèmes principaux : Salif Diedhiou et Aimé Kantoussan ont traité de l’histoire de l’électricité et des transports au Sénégal, Nicolas Vedelago des lampes à huile, Sylvie Millasseau de la manufacture de Sèvres.

Top of page

References

Bibliographical reference

Jean-François Belhoste, “Histoire de la culture technique et scientifique en Europe (xvie-xixe siècles)”Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques, 144 | 2013, 219-220.

Electronic reference

Jean-François Belhoste, “Histoire de la culture technique et scientifique en Europe (xvie-xixe siècles)”Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques [Online], 144 | 2013, Online since 07 November 2014, connection on 18 January 2022. URL: http://journals.openedition.org/ashp/1517; DOI: https://doi.org/10.4000/ashp.1517

Top of page

About the author

Jean-François Belhoste

Directeur d’études, École pratique des hautes études – Section des sciences historiques et philologiques

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés : EPHE

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search