Navigation – Plan du site
EPHE
Inde et Extrême-Orient
Histoire de l’Extrême-Orient prémoderne et épigraphie chinoise

Histoire de l’Extrême-Orient prémoderne et épigraphie chinoise

Conférences de l’année 2011-2012
Conférence de Pierre Marsone
p. 254-273

Résumé

Programme de l’année 2011-2012 : I. Histoire des empires sinisés (Liao, Jin) et de la Chine sous les Mongols : histoire des Khitan (907-1125) Khitan : les règnes de Taizong et Shizong. — II. Épigraphie chinoise : étude d’inscriptions sino-khitan.

Haut de page

Texte intégral

1Afin de favoriser une progression plus rapide dans le grand projet de traduction annotée et commentée de l’Histoire des Liao (Liaoshi), la partie épigraphique du programme n’a pas eu lieu cette année. Les travaux ont donc permis de traiter non seulement les règnes de Muzong et de Jingzong, mais aussi le début de celui de Shengzong. Ce rapport adopte le même principe que durant les années passées. Il reproduit la traduction de l’Histoire des Liao brute et provisoire, légèrement simplifiée, élaborée dans le cadre des conférences, qui fera à terme l’objet d’une rédaction révisée assortie de notes et commentaires.

Liaoshi 遼史 (Histoire des Liao), chapitre 6 (第六卷)

2Muzong, « Empereur paisible dans la piété filiale et droit dans le respect » 孝安敬正皇帝, s’appelait Jing 璟. Son nom khitan était Shulü 述律. Il était le fils aîné l’empereur Taizong. Sa mère, l’impératrice Jing’an 靖安, était du clan Xiao 蕭. En Huitong 2 (939), il reçut de titre de prince Shou’an 壽安 (Longévité et paix).

951

3La 5e année de l’ère Tianlu 天祿 (951), au 9e mois, Shizong fut assassiné. Le traître Chage et ses comparses furent exécutés. Muzong monta sur le trône, les ministres lui présentèrent le titre honorifique de « Empereur docile au Ciel » 天順皇帝 et le nom d’ère fut changé en Yingli 應曆. L’empereur alla à la capitale du Sud et envoya Liu Chengxun 劉承訓 annoncer le deuil aux Bei Han [951-979, Taiyuan].

4Au 11e mois, les envoyés des Han, des Zhou Postérieurs et des Tang du Sud arrivèrent pour présenter leurs condoléances. L’empereur ordonna à la cour de se réunir comme sous le règne de Taizong et d’utiliser les rites chinois.

5Au 12e mois, les émissaires des Han apportèrent des arcs et des flèches, et des chevaux sellés. Les Tieli et les Bigude apportèrent le tribut.

952

6La 2e année, au 1er mois, les envoyés des Tang du Sud apportèrent un document dans une boule cire et offrirent dix mille cuirasses en peaux de rhinocéros. Le grand chef des armées (taiwei) Huguzhi se rebella et fut exécuté.

7Au 2e mois, les Jurchen apportèrent le tribut. Au 3e mois, les envoyés des Nan Tang apportèrent un document dans une boule de cire et un nouveau tribut. Yelü Talie fut nommé grand roi du Sud (Nanyuan dawang).

8Au 4e mois, il y eut une éclipse de soleil. Les Tieli offrirent des aigles et des vautours. Au 5e mois, l’empereur tint audience. Les Tang du Sud apportèrent le tribut.

9Au 6e mois, on découvrit que le directeur aux affaires des [tentes des] oncles de la nation, Xiao Meigude (Xiao Haizhen), et l’académicien du Xuanzhengdian, Li Huan 李澣, préparaient leur fuite vers le sud. L’empereur ordonna que leur crime fût dévoilé. L’empereur sacrifia au Ciel et à la Terre. Les Han (à Taiyuan), envahis par les Zhou (de Kaifeng), envoyèrent des émissaires pour demander de l’aide. Gao Mohan 高模翰, ministre de droite du Secrétariat central, fut envoyé auprès d’eux. Le frère aîné de la nourrice [de l’empereur], Helu, hérita de la direction du district de Asu 阿速石烈.

10Au 7e mois, le directeur des affaires politiques, Louguo, le linya Dilie, l’assistant impérial Shendu et [son frère] le commandant Haili furent arrêtés pour complot. Au 8e mois, Meigude et Louguo furent exécutés. Li Huan fut bastonné et libéré.

11Au 9e mois, la préfecture de Yunzhou envoya quatre tiges de céréales de choix à deux épis. L’empereur ordonna que le jour de la répression du complot de Chage serait commémoré chaque année par le sacrifice au Ciel de moutons blanc et noir et d’alcool noir. Chassant au Tanshan 炭山, il célébra un sacrifice au Ciel. Les Dilie vinrent offrir le tribut.

12Au 10e mois, des envoyés des Han apportèrent du vin de la vigne. Le situ Laogu et d’autres offrirent un faisan blanc. Des émissaires des Ouïghours comme des Kirghizes apportèrent le tribut. Au 11e mois, l’empereur tint audience. Il y eut un tremblement de terre. Au jour jimao, alors que le soleil atteignait le sud (solstice d’hiver), l’empereur célébra le culte au soleil selon les rites anciens. Le peuple de Shuozhou envoya un lièvre noir.

13Au 12e mois, Gao Mohan et les soldats de Han encerclèrent Jinzhou 晉州 (act. Linfenshi). En l’honneur de son anniversaire, l’empereur nourrit des moines et libéra des prisonniers. Alors qu’il chassait dans les faubourgs, il fit une offrande au Ciel et à la Terre. Anduan prince Ming mourut.

953

14La 3e année (953), au 1er mois intercalaire, les émissaires de Han vinrent exprimer leurs remerciements car Gao Mohan avait repoussé l’armée des Zhou. Au 2e mois, l’empereur ordonna d’utiliser l’ancien sceau de Taizong. Le Grand gardien (taibao) Dilie fit restaurer les murailles de Yizhou 易州. Zhenzhou (Zhengding) vint le défier avec ses troupes et il les repoussa.

15Au 3e mois, des émissaires des Nan Tang apportèrent le tribut. L’empereur leur donna un écrit pour les Han et leur demanda de le transmettre. Puis il alla à Yingzhou 應州 pour jouer au polo. Les Han apportèrent des vêtements de feutre et des chevaux. L’empereur alla voir la pêche au lac Shendehu 神德湖.

16Au 4e mois, les Tieli apportèrent le tribut. Au 5e mois, un envoyé des Han annonça que la « Stèle de la sainte vertu et les mérites divins de l’empereur défunt [Taizong] » érigée par les Jin Postérieurs avait été détruite par les Zhou, et demanda à pouvoir la regraver, ce qui fut accordé.

17Au 6e mois, l’impératrice douairière Yingtian mourut. Au 7e mois, l’empereur ne tint pas audience. Au 8e mois, à l’occasion de l’anniversaire impérial, on libéra des prisonniers. Un envoyé des Han vint demander de l’aide. Les Ugul des Trois fleuves, les Tubo, les Tuyuhun et les Bigude apportèrent le tribut. Au 9e mois, un émissaire des Han apporta en tribut des plantes médicinales.

18Au 10e mois, l’empereur ordonna au taishi Tanggude de préparer le mausolée de feue l’impératrice douairière. Yuan 宛, fils de Lihu, ainsi que les commandants Jigan et Dilie, fomentèrent un complot. L’affaire fut découverte et l’accusation s’étendit au prince Taiping Yansage, au linya Huage et au commandant Xinluo. Tous furent arrêtés. Au 11e mois, l’impératrice douairière reçut pour nom posthume « Vertueuse et forte » 貞烈 et fut enterrée au mausolée Zuling. L’émissaire des Han se joignit [à la cérémonie].

19Cet hiver, l’empereur resta à Fengshengzhou. Du fait des inondations, il dispensa la région de la capitale du Sud de l’impôt cette année.

954

20La 4e année (954), au premier mois, les Ouïghours apportèrent le tribut. Huage, Jigan et d’autres furent exécutés mais Yuan et Yansage furent libérés. Ce mois-là, le souverain des Zhou mourut et son fils adoptif, Chai Rong 柴榮 prince de Jin, lui succéda. Au 2e mois, les Zhou attaquèrent les Han. Un directeur des affaires politiques, Yelü Dilu, fut envoyé en renfort [pour aider] les Han. Un émissaire des Han apporta des infusions médicinales. L’empereur arriva à la capitale du Sud.

21Au 5e mois, l’été, les deux préfectures de Xin 忻 et de Dai se rebellèrent contre les Han. Le grand roi de l’administration du Sud, Talie, fut envoyé pour aider Dilu à les réprimer. Talie défit le général des Zhou, Fu Yanqing, à Xinkou 忻口. Au 6e mois, Talie apporta son butin. Au 7e mois, des Han qui avaient été pillés par erreur par l’armée Liao envoyèrent un messager. L’empereur ordonna que tous les biens fussent rendus. Au 9e mois, un émissaire des Han vint annoncer une nouvelle attaque des Zhou. Au 11e mois, le commissaire impérial de Zhangguojun, Xiao Dilie (Xiao Yujue 蕭禹厥) et le Grand gardien (taibao) Xu Congbin 許從贇 présentèrent un mémoire annonçant la victoire sur les deux préfectures de Xin et de Dai. Au 12e mois, l’empereur visita le mausolée Zuling. Un envoyé des Han apporta le tribut. Cet hiver, l’empereur le passa à Xingguo 杏堝.

955

22La 5e année, au 1er mois, les Bigude apportèrent le tribut. Au 2e mois, il y eut une éclipse de soleil. Un émissaire des Han demanda l’autorisation d’offrir un nom honorifique. Cela ne lui fut pas accordé et l’empereur alla à l’étang Niaotan 褭潭.

23Au 4e mois, les Zhou attaquèrent les Han et un émissaire des Han vint demander de l’aide. Le commandant Xiao Haili fut nommé par hérédité premier ministre du Nord. Au 9e mois, un émissaire vint annoncer que le souverain des Han était tombé malade. Au 10e mois, les Jurchen apportèrent le tribut. L’empereur visita le temple de Taizu et un émissaire des Tang du Sud apporta le tribut. Au 11e mois, le souverain des Han, Chong, mourut. Son fils, Chengjun, envoya un émissaire annoncer la nouvelle et demander [qu’on investît] son successeur. L’empereur envoya un émissaire pour les funérailles et accorda l’investiture. Au 12e mois, l’empereur visita le temple de Taizu. Un émissaire des Han arriva pour parler d’affaires militaires.

956

24La 6e année, au 5e mois, l’empereur visita le mausolée Huailing (de Taizong). Au 6e mois, un émissaire des Han arriva pour discuter d’affaires militaires. Au 7e mois, il n’y eut pas d’audience. Au 9e mois, l’empereur visita le mausolée du Zuling. Au 11e mois, les Bigude apportèrent le tribut. Au 12e mois, l’empereur visita le temple de Taizu.

957

25La 7e année, au 1er mois, les Bigude apportèrent le tribut. Au 2e mois, les Tang du Sud apportèrent un document dans une boule de cire. L’empereur s’arrêta sur la rivière Huanghe 潢河. Au 4e mois, il retourna à la capitale Suprême. Or une chamane, Xiaogu 肖古, lui avait prescrit pour allonger les ans un élixir qui se préparait avec des vésicules de jeunes gens. En moins de quelques années, de nombreux jeunes gens furent tués. Comprenant que c’était une aberration, l’empereur fit cribler de flèches [la chamane].

26Au 5e mois, un envoyé des Han apporta le tribut. Au 6e mois, un envoyé des Zhou apporta des cadeaux et un envoyé des Tang du Sud apporta le tribut. Au 8e mois, un envoyé des Zhou apporta des cadeaux. Cet automne, il n’y eut pas d’audience pour les affaires politiques. Au 10e mois, l’empereur chassa au mont Qiyingshan 七鷹山. Au 12e mois, l’empereur ordonna à ses grands ministres : « Un coupable doit être châtié selon la loi. Si parfois je me mets excessivement en colère et que mes excès atteignent des innocents, vous devez m’avertir. Il ne faut pas feindre de m’approuver. » Puis il rentra à la capitale Suprême.

958

27La 8e année, l’empereur s’établit au Huanghe. Au 4e mois, le vice-roi de la capitale du Sud, Xiao Siwen 蕭思溫, attaqua et occupa des préfectures et des districts frontaliers. L’empereur envoya quelqu’un pour le récompenser. Au 5e mois, Zhou reprit le district de Shucheng 束城. Au 6e mois, Xiao Siwen demanda un supplément de troupes et une visite de l’empereur à Yan. Au 7e mois, l’empereur chassa au mont Zhuailashan 拽剌山 (mont du Fantassin). Au 11e mois, un émissaire des Han vint annoncer que les Zhou les attaquaient à nouveau. Puis d’autres émissaires arrivèrent, et d’autres encore au 12e mois.

959

28La 9e année, au 1er mois, l’empereur s’arrêta sur le Huanghe. Au 4e mois, Zhou envahit le territoire. Le vice-roi de la capitale du Sud, Xiao Siwen, fut envoyé à la contre-attaque en tant que gouverneur général de l’infanterie et de la cavalerie. Ce mois-là, Zhou prit les trois passes de Yijin 益津關, Waqiao 瓦撟關 et Yukou 淤口關. Au 5e mois, les préfectures de Ying 瀛 et Mo 莫 tombèrent. L’empereur arriva à la capitale du Sud puis les troupes des Zhou se retirèrent.

29Au 6e mois, l’empereur tint audience. Les Liao reprirent le district de Rongcheng 容城. L’empereur alla vers l’ouest, à Huaizhou 懷州. Ce mois-là, le souverain des Zhou, Rong, mourut. Son fils Zongxun 宗訓 fut intronisé. Au 7e mois, l’armée de la capitale du Sud fut envoyée garder Fanyang 范陽. Au 12e mois, l’empereur rentra à la capitale Suprême. Le prince Dilie, l’ancien xuanhuishi 宣徽使 Haisi et Xiao Dagan complotèrent. La chose étant découverte, ils furent arrêtés. L’empereur sacrifia au Ciel et à la Terre et à ses ancêtres pour leur annoncer l’échec du clan des séditieux. Puis il convoqua l’ensemble des ministres pour discuter des affaires politiques.

960

30La 10e année, au 1er mois, le chef de l’armée (dianqian dudianjian) des Zhou, Zhao Kuangyin 趙匡胤, renversa les Zhou, prit le pouvoir et fonda les Song.

31Au 5e mois, l’empereur visita le mausolée de Huailing. Han vint annoncer le ralliement de Luzhou 潞州 et l’empereur revint de Huailing. Au 6e mois, les Han annoncèrent que les armées des Song encerclaient Shizhou. L’empereur envoya le commissaire impérial de Datong, Ala, pour les aider avec quatre unités et il demanda à Xiao Siwen de soutenir [l’opération] avec trois unités. Au 7e mois, les troupes des Song prirent Shizhou 石州. Luzhou se souleva à nouveau et les Han vinrent en annoncer la nouvelle. Le directeur des affaires politiques Yelü Shouyuan, le Grand gardien (taibao) Chu Abu et d’autres furent exécutés pour avoir monté un complot. L’empereur fit sur le mont Heishan une offrande de vin et de viandes au Ciel et à la Terre. Au 8e mois, il alla au mont Qiushan et visita Huaizhou. Il lapida son serviteur Guge avec des pierres (zhenyinshi 鎮茵石) et [un brûle-parfum orné de têtes de] lions (suanni 狻猊).

32Au 10e mois, Xiyin 喜隱, fils de Lihu, se révolta. Ses déclarations impliquaient Lihu qui fut jeté en prison et y mourut. Au 11e mois, Haisi, depuis sa prison, écrivit [à l’empereur] pour proposer des méthodes efficaces.

961

33La 11e année, au 2e mois, Xiyin fut libéré. Dielage, fils du situ Wulizhi, accusa calomnieusement son père de complot et mentit en disant que le mensonge aux messagers et l’assassinat de ces derniers avaient été faits à la demande de son père. Il fut donc bastonné et libéré. Au 3e mois, Xiao Siwen rapporta que l’étoile du Vieillard (Laorenxing 老人星, Canope) était apparue et il proposa de proclamer une amnistie.

34Au 3e mois intercalaire, l’empereur alla sur le Huanghe. Au 4e mois, il y eut une éclipse de soleil. Ce mois-là, l’empereur tira un cerf. Il ne présida pas d’audience. Au 5e mois, les astronomes Wang Bai 王白 et Li Zheng 李正 présentèrent le calendrier. Au 11e mois, Jupiter coupa le trajet de la lune.

962

35La 12e année, le 15e jour du 1er mois, l’empereur sortit le soir pour voir les lanternes. Au 2e mois, le censeur impérial Xiao Husi fut nommé commissaire de l’administration du Nord. Il reçut des vêtements appariés et un cheval sellé. Au 5e mois, comme il faisait chaud, l’empereur ordonna à ses assistants de l’arroser. Un moment plus tard, il se mit à pleuvoir. Au 6e mois, il fit des offrandes au mont Muyeshan 木葉山 et à la rivière Huanghe. À l’automne, il alla aux monts Heishan et Chishan pour chasser le cerf.

963

36La 13e année, au 1er mois, l’empereur s’adonna à la boisson jour et nuit pendant neuf jours. Les Song voulant fortifier la passe de Yijinguan, il ordonna au vice-roi de la capitale du Sud Gao Xun 高勳 et au chef militaire Cui Tingxun 崔廷勳 de les harceler avec des troupes. Il tua le responsable des animaux sauvages, Haili. Au 2e mois, un envoyé des Han annonça qu’ils voulaient mener des missions de reconnaissance sur les frontières et demandaient un clair soutien [des Liao]. L’empereur alla sur le Huanghe. Puis il assista à un concours de tir à l’arc par ses ministres et leur remit les prix. On vit l’étoile du Vieillard. Au 3e mois, l’empereur tua le gardien des cerfs Miliji et sa tête fut exposée sur une perche pour l’exemple. Au 4e mois, l’empereur chassa sur la rivière Huanghe. Au 5e mois, il assista à la mise à bas des faons offerts par le pays des Wolanggai 斡朗改. Au 6e mois, il fit bastonner à mort un serviteur qui avait tué un daim musqué et tua le responsable des daims, Xiama. Il fit aussi réviser les procès dans toutes les régions.

37Au 7e mois, les Han annoncèrent qu’ils étaient envahis par les Song. On offrit des mets raffinés de saison dans le temple des ancêtres. Au 8e mois, pour son anniversaire, l’empereur fit relâcher des aigles et des faucons des Cinq quartiers. Il visita les monts des alentours et appela les cerfs pour les tirer à l’arc. Au bout de 17 jours il revint. Au 9e mois, il sacrifia au Ciel et à la Terre un bœuf sombre et un cheval blanc. Il but dans sa tente de voyage toute la soirée. Le lendemain, il offrit de l’alcool et des viandes au Ciel et à la Terre et but de nouveau toute la nuit.

38Au 10e mois, les Han vinrent annoncer que les Song les envahissaient. Au 11e mois, l’empereur chassa et but chez les chefs des eaux, des forêts et des parcs pendant quatre jours. Au 12e mois, il chassa le cerf sauvage. Il offrit aux chefs des forêts et des parcs des cadeaux de différentes valeurs. Deux jours plus tard, il tua le responsable des porcs, Hezhu.

Liaoshi 遼史 (Histoire des Liao), chapitre 7 (第七卷)
964

39La 14e année, au 1er mois, l’empereur dressa respectueusement l’étendard sacré. Les Han vinrent au galop annoncer que les Song les attaquaient. Au 2e mois, l’empereur envoya le commissaire à la pacification du Sud-Ouest, Talie, mener une armée de renfort aux Han. Il alla sur le Huanghe. Il fit démembrer dans la campagne sept gardiens des cerfs dont Moda et Haili et fit élever un monticule de terre pour marquer l’endroit. Puis il alla au lac à l’est de Laolin 老林. Les Han vinrent annoncer qu’ils avaient défait les Song à Shizhou.

40Au 4e mois, un envoyé des Han annonça que l’armée des Song avait été repoussée. Le même mois, une rosée douce tomba sur Huanglongfu 黃龍府. Au 5e mois, l’empereur toucha un cerf après avoir attiré le troupeau sur le mont Baiyingshan 白鷹山 où il resta dix jours. Au 6e mois, il chassa au mont Yushan 玉山. Pendant tout le mois, il oublia de revenir. Au 7e mois, il fit une offrande d’alcool et de viandes sur le mont Heishan. Au 8e mois, il alla au mont Weiziling 磑子嶺 et chassa le cerf en l’appelant. Il prit quatre bêtes et offrit des cadeaux de valeurs diverses aux responsables des forêts Nügui et les autres. Puis il revint au campement. Comme son anniversaire tombait un jour d’amnistie céleste (tianshe 天赦), il ne reçut pas de vœux et libéra une partie des prisonniers de la capitale. Il révisa les procès. Au 9e mois, les Shiwei jaunes se révoltèrent.

41Au 10e mois, le serviteur Wuguzhe offrit une meule de pierre et l’empereur lui donna 250 onces d’or blanc. Le responsable des cerfs Chisi fut nommé zhasaxue 閘撒狘 (chef d’un district) en remplacement de Woli. L’empereur lui donna une ceinture dorée, des lampes d’or et 200 onces d’argent ainsi que le droit de punir comme il l’entendait les gens qui dépendaient de lui et qui étaient coupables d’une peine inférieure à la peine de mort. Au 11e mois, au solstice d’hiver, l’empereur banqueta jusqu’à l’aube puis il continua de dormir le jour et boire la nuit. Il tua le serviteur Xiaoliu dans le campement impérial. Au 12e mois, il sacrifia un lièvre noir aux esprits. Les Ugul se revoltèrent et pillèrent les biens du peuple. Le sänggüm Sengyin les combattit mais fut défait. Sengyin et Yishi notamment y laissèrent la vie.

965

42La 15e année, au 1er mois, le shumishi Yalisi fut nommé commissaire général de l’armée en marche et le sänggüm de l’armée des Tigres Chusi fut nommé directeur de l’armée en marche. Ils reçurent en plus trois cents conscrits Tulübu qui furent adjoints aux conscrits pour la répression. Le fils du yilijin des Wugu, Boledi, fut le seul à ne pas trahir. Ordre fut donné de le récompenser. Ce mois-là, l’étoile du Vieillard fut aperçue. Au 2e mois, il y eut une éclipse de soleil. L’empereur alla vers l’est. Après avoir capturé un canard sauvage, il abolit les châtiments de la défiguration dans le quartier des aigles et des reins brisés. Ce mois-là, les Ugul tuèrent leur chef Sulidi et leurs troupes se rendirent. Puis elles se révoltèrent à nouveau.

43Au 3e mois, le serviteur Dong’er ayant présenté un plat au mauvais moment, l’empereur le tua avec son poignard. Le chef des Grands Shiwei jaunes, Yinniji, se révolta à nouveau. Quarante foyers des Cinq quartiers passèrent du côté des Ugul. L’intendant des forêts, Shaladie, manqua à son devoir de surveillance des oies. Il fut soumis à la torture de la colonne brûlante (paoluo 炮烙) et des peignes de fer (tieshu 鐵梳) et en mourut.

44Au 4e mois, les Petits Shiwei jaunes se révoltèrent. Yalisi, Chusi et les autres les attaquèrent mais ils furent vaincus par les Shiwei. La cour envoya un messager pour mener l’enquête. Yalisi fut remplacé par Tuli. Nügu, directeur de l’armée, avança à la tête de la cavalerie légère. On envoya le membre de la garde Xunjili porter un décret d’appel à la reddition. Au 5e mois, Xunjili rapporta que l’appel à la reddition n’avait pas été accepté. Yalisi poursuivit [les Shiwei] jusqu’à la rivière Chaihe avec les soldats-pasteurs des troupeaux de Talin et Su. Lors de la bataille, il n’eut pas l’avantage. Kuguzhi rapporta que Yinniji s’était enfui chez les Dilie. Au 6e mois, les Yulugu apportèrent un étalon et reçurent 2 000 onces d’argent. Le serviteur proche Hula, qui fut le premier à annoncer la nouvelle de l’arrivée du cheval, reçut 1 000 onces d’argent. Ce mois-là, les Dilie vinrent se rendre. Le 7e mois, Yalisi rapporta que les Ugul étaient arrivés au lac Hedepo 河德濼. On envoya le yilijin Huali et le yilibi Changsi pour les attaquer. Les Ugul pillèrent des populations de la vallée de Yulin, au nord de la capitale Suprême. On envoya le linya Xiao Gan 蕭幹 à la répression. Yalisi et les autres combattirent les Ugul mais ils n’eurent pas l’avantage.

45Au 10e mois, Changsi combattit les Ugul et les défit. Au 12e mois, comme le serviteur proche Xige était rentré chez lui de son propre chef, l’empereur fit tuer sa femme. Il tua aussi le serviteur proche Suilu. Puis il s’arrêta à l’étang Pingdian près du Heishan.

966

46La 16e année au 1er mois, l’empereur, trop saoul, ne reçut pas les vœux. Il se promena incognito sur le marché et donna de l’argent et des soieries à un marchand de vin. Il tua son serviteur proche Baihai et ses domestiques Shanfu et Yilage, le gardien du shumishi Laogu et le garde Shilu. Au 3e mois, il alla vers l’est et prit un canard, puis une oie sauvage, et on but jusqu’au matin. Au 5e mois, la sécheresse sévissant, l’empereur traversa un étang en barque pour prier pour la pluie. Comme il ne pleuvait toujours pas, il laissa la barque et se tint lui-même dans l’eau pour prier. Un moment plus tard, il se mit à pleuvoir. Au 6e mois, Baihai ayant été tué alors qu’il était innocent, l’empereur offrit à sa famille de l’argent et des soieries. Au 7e mois, on ordonna aux services concernés que partout où passerait le campement impérial, on devrait placer bien haut les étendards afin que les gens ne pénètrent pas dans le domaine. Ceux qui enfreindraient les consignes seraient tués. Au 8e mois, un émissaire des Han apporta des plats en or et des armures. Au 8e mois intercalaire, l’empereur regarda les cerfs sauvages rejoindre le troupeau des cerfs domestiqués. Sur son cheval à l’arrêt, il but jusqu’à la fin de l’après-midi. Au 9e mois, il banqueta pour la fête du Double Neuf, jour et nuit, pendant douze jours. Il tua le lieutenant de louveterie Niaoli. Au 10e mois, l’empereur des Han ayant perdu sa mère, on envoya un émissaire apporter des cadeaux funéraires et exprimer les condoléances. Au 12e mois, l’empereur visita la famille du marchand de vin Balage, puis il visita chez lui le chef de l’armée (dianqian dudianjian) Yelü Yilage et but pendant plusieurs jours. Il lui offrit une coupe en or, des brocarts raffinés et cent juments pleines. Parmi ses proches, un très grand nombre reçurent des charges. Un envoyé des Han apporta le tribut. Cet hiver, l’empereur se fixa à l’étang Pingdian du Heishan.

967

47La 17e année, au 1er mois, le linya Xiao Gan et le commandant Yelü Xianshi revinrent de la répression des Ugul. L’empereur leur serra la main, leur offrit des coupes de vin et nomma Xianshi sänggüm de la garde Pishi de droite. Quant à Yalisi, Chusi et Xiali, il leur offrit de l’alcool léger pour les humilier. Le yilibi Guyu présenta des prisonniers Ugul. Au 2e mois, Gao Xun rapporta que les Song fortifiaient la passe de Yijin. Il demanda à pouvoir les harceler avec des unités légères et l’empereur agréa. Au 4e mois, l’empereur tua le préposé aux aigles, Dilu. Il tira sur une branche de saule et pria pour la pluie. Puis il aspergea d’eau les ministres. Au 5e mois, il tua le préposé aux cerfs Zhage. Le premier ministre du Nord, Xiao Haili, mourut. Les audiences furent suspendues et on annula le banquet du 5e jour du 5e mois. Au 6e mois, l’empereur fit démembrer les préposés aux faisans Shouge et Niangu, et il fit tuer 44 préposés aux cerfs. Cet été, il prit le frais à l’étang Niaotan. Au 8e mois, pour son anniversaire, l’empereur ne reçut pas les vœux car le directeur des affaires politiques, Abudi, était gravement malade. Au 9e mois, l’empereur chassa au Heishan et au Chishan tout le mois. Au 10e mois, il tua le préposé au vin, Suini. Au 11e mois, il tua le serviteur proche Yanshou ainsi que les préposés aux porcs Abuzha, Helu, Zhulizhe et Nielikuo. L’astronome en chef rapporta que l’éclipse prévue n’avait pas eu lieu. L’empereur y vit un augure faste et but toute la nuit jusqu’au matin. Il tua les préposés aux cerfs, Tangguo, Zhige et Sala. Au 12e mois, il tua de sa main le préposé aux outres Haili, et le découpa en morceaux. Cet hiver, l’empereur s’établit à l’étang Pingdian, près du Heihe.

968

48La 18e année, au premier mois, l’empereur banqueta mais ne reçut pas les vœux. Il regarda les lampions sur le marché, acheta du vin pour cent onces d’argent et ordonna à ses ministres d’en acheter aussi, puis ils burent trois soirs. Au 2e mois, l’empereur visita chez lui le préposé aux Cinq quartiers Xiashili, et ils burent toute la nuit. Au 3e mois, il alla sur le Huanghe. Il captura un cygne et fit un sacrifice au Ciel et à la Terre. Il fit faire un grand ustensile à vin gravé de motifs de cerfs, l’appela luwu 鹿甒 et le remplit de vin pour l’offrande au Ciel. Il tua le préposé aux faucons Hutelu, le serviteur Huage et le gardien de prison Haili, et il découpa au ciseau le cadavre de Haili. Au 4e mois, il tua le porcher Chaolizhi. Il ordonna de promouvoir de façon accélérée les ministres de cour de gauche et de droite, et de mettre à la retraite les fonctionnaires âgés en augmentant leur traitement. Au 5e mois, pour la fête du Double cinq, il ne reçut pas les vœux car il était trop ivre. Un autre jour, il captura un cygne sur la rivière Shugushui et but dans la campagne toute la nuit. Une autre fois, il but tout le jour et toute la nuit avec le directeur des affaires politiques, Xiao Paiya 蕭排押, le vice-roi de la capitale du Sud Gao Xun, le taishi Zhaogu, Liu Chengxun et d’autres. Il tua huit gardiens des cerfs. Au 6e mois, il tua le porcher Tunnu. Il fit installer la tente sacrée pour Yilage, le chef de l’armée, et amnistia exceptionnellement les prisonniers de la capitale et de ses faubourgs. Talie apporta une chienne qu’il avait trouvée dans une tanière. Cet été, l’empereur prit le frais au Niaotan.

49Au 7e mois, le souverain des Han, Chengjun 承鈞, mourut, et son fils Jiyuan 繼元 monta sur le trône. À cette nouvelle, on envoya un émissaire pour les condoléances. Au 9e mois, l’empereur tua quatre personnes dont le sänggum Bala et le zhuaila 拽剌 Hendu. Il monta sur une petite montagne pour sacrifier au Ciel et à la Terre. Comme on apprit que les Song voulaient attaquer le Hedong, ordre fut donné à Talie, chef des opérations au sud-ouest et grand roi du Sud, de se tenir en alerte. L’empereur chassa l’ours. Il donna à Yilage l’appeleur de cerfs Pugu, et des foyers d’employés au service du gynécée. Il confia en plus à Yilage la direction des affaires de l’État et lui accorda plusieurs dizaines de li de terres de Mozhen, à l’est du mont Heishan. Nügui devint son serviteur et le sänggüm des Jurchen, Jiamo 戞陌, fut nommé yilijin de sa tribu. Cet automne, l’empereur chassa dans les montagnes de la capitale de l’Ouest.

50Au 10e mois, les Song encerclèrent Taiyuan. Talie fut nommé général en chef et des soldats de toutes les régions furent envoyés en renforts. Au 11e mois, au solstice d’hiver, l’empereur, trop ivre, ne reçut pas les vœux. Au 12e mois, il tua le préposé au vin, Taliege. Cet hiver, l’empereur se fixa sur la rivière à l’est du Heishan.

969

51La 19e année, au 1er mois, l’empereur fit la fête au campement et ne reçut pas les vœux. Au jour de lichun, il était saoul et ordonna au chef de l’armée Yilage de le remplacer pour le rite printanier de la flagellation du bœuf de terre séchée (tuniu 土牛). Il joua avec ses ministres au jeu de dés (yegexi 葉格戲). Il augmenta subitement les fonctionnaires de droite et de gauche. Il donna aussi cet ordre au taiwei Huage : « Quand dans mon ivresse je ne traite pas correctement les affaires, il ne faut pas m’obéir à contrecœur. Quand j’ai dessaoulé, reparlez-m’en. » Jusqu’à la fin du mois, il ne s’occupa pas des affaires.

52Au 2e mois, chez les Han, Liu Jiyuan monta sur le trône. On envoya Han Zhifan 韓知範 pour l’investiture de l’empereur des Han. L’empereur tua les gardes d’honneur qui lui ouvraient le chemin Mo et Yila. Il mit en pièces leurs cadavres et les abandonna. L’envoyé des Han apporta un cerf blanc. Puis l’empereur alla à Huaizhou et captura un ours à la chasse. Il fêta cela jusqu’à l’ivresse et rentra au galop au campement. Ce soir-là, le serviteur proche Xiaoge, le serviteur préposé aux bains Huage et le cuisinier Xin’gu et d’autres se rebellèrent. L’empereur fut tué. Il avait 39 ans. Son nom de temple est Muzong. Il fut inhumé à Huailing. En Chongxi 21, il fut appelé « Empereur paisible dans la piété filiale et droit dans le respect » (Xiao’an jingzheng).

53L’éloge dit :

Muzong régna dix-huit ans. Quand il comprit que la chamane l’avait berné, celle-ci fut exécutée. Quand il demandait à ses serviteurs de l’avertir absolument s’il abusait des châtiments, il était lucide. Mais il se noyait dans l’alcool et ne se lassait pas de chasser. Quand quelqu’un manqua à la surveillance des oies sauvages, il fut soumis à la colonne brûlante et aux peignes de fer. Quand l’empereur chassa un canard, il en fut si réjoui qu’il abolit le décret de défiguration dans le quartier des aigles. Quel désordre dans les récompenses et les châtiments ! Il ne s’occupait pas des affaires de l’État et prenait un plaisir insatiable à tuer. Qu’un complot surgît dans son entourage, voilà qui devait arriver !

Liaoshi 遼史 (Histoire des Liao), chapitre 8 (第八卷)

54Jingzong 景宗, « Empereur à la piété filiale achevée, fort et calme » 孝成康靖皇帝, s’appelait Xian 賢. Son surnom était Xianning 賢寧 et son nom khitan Mingyi 明扆. Il était le troisième fils de l’empereur Shizong. Sa mère, l’impératrice Huaijie 懷節, était du clan Xiao. Lors de la révolte de Chage, il n’avait que quatre ans. Monté sur le trône, Muzong l’éleva dans le campement Yongxinggong 永興宮. Quand il eut grandi, alors que Muzong était un ivrogne et négligeait les affaires, il aborda un jour des questions du moment avec Han Kuangsi 韓匡嗣. Mais Yelü Xianshi 耶律賢適 l’interrompit. Il comprit et ne parla plus.

55La 19e année de l’ère Yingli (969), au 2e mois, lors de l’audience, Muzong dit : « Mon fils a grandi. Je peux lui confier les affaires. » Le lendemain, Muzong était assassiné. Jingzong accompagné du feilongshi 飛龍使 Nüli, du serviteur proche Xiao Siwen et du shumishi du Sud Gao Xun, vint en hâte avec mille cavaliers d’élite. À l’aube, il arriva au campement impérial et pleura à grands cris. Les ministres l’invitèrent à entrer et il fut investi devant la dépouille. Les fonctionnaires lui présentèrent le titre de « Empereur approuvé par le Ciel » 天贊皇帝. Une grande amnistie fut proclamée et le nom d’ère fut changé en Baoning 保寧. Le chef des armées Yelü Yilage et le sänggüm de la garde Pishi de droite Xiao Wulizhi furent décapités pour avoir manqué à leur devoir de protection.

56Au 3e mois 969, l’empereur entra dans la capitale Suprême. Xiao Siwen fut nommé secrétaire du Nord et grand ministre du Nord. Yansage prince Taiping s’enfuit dans le désert puis revint à la cour. Le yilibi Nianmugun fut exécuté car il était secrètement lié à Yansage. Le secrétaire du Sud Gao Xun reçut le titre de prince de Qin.

57Au 4e mois, Yansage fut promu prince de Qi et le prince de Zhao, Xiyin, fut nommé prince de Song. Longxian fut nommé prince de Ping, Shao prince de Wu, Daoyin prince de Shu, Bishe prince de Yue, Dilie prince de Ji et Wan prince de Wei.

58Au 5e mois, la fille de Xiao Siwen fut nommée impératrice. L’empereur tira sur une branche de saule pour demander la pluie. Les services concernés proposèrent que l’anniversaire de l’empereur fût appelé Tianqingjie 天清節, ce qui fut agréé. Les Han envoyèrent Li Kuangbi, Liu Jiwen et Li Yuansu pour les félicitations. L’empereur alla passer l’hiver au Niaotan. Au 11e mois, il fit la cérémonie du Chaiceli 柴冊禮 et une offrande sur le Muyeshan. Il s’arrêta à la vallée des Grues. Xiao Siwen reçut le titre de prince de Wei et le grand roi du Nord Wuzhi fut promu yuyue 于越.

970

59La 2e année, au 1er mois, l’empereur alla sur le Huanghe. Au 4e mois, il alla à la capitale de l’Est et fit une offrande funéraire dans le temple de Rangguo huangdi 讓國皇帝 (Yelü Bei 耶律倍) et de Shizong. Au 5e mois, il retourna vers l’ouest. Quand il passa par Pandaoling, des brigands tuèrent le secrétaire du Nord, Xiao Siwen. Au 6e mois, l’empereur rentra à la capitale Suprême. Au 7e mois, le sänggüm de la garde de Diamant de droite [Yelü] Xianshi fut nommé secrétaire du Nord. Au 9e mois, l’empereur reçut l’accusation prouvant que les oncles de la Nation Xiao Haizhi et Haili étaient les assassins de Xiao Siwen. Ils furent exécutés et leur frère cadet Shendu, fut exilé à Huanglongfu 黃龍府 (act. Nong’an). Au 12e mois, un envoyé des Han apporta le tribut.

971

60La 3e année, au 1er mois, le yilibi de droite Xidi fit envoyer des prisonniers Dilie. L’empereur ordonna de récompenser les officiers méritants et créa l’Institut du Tambour (Dengwen guyuan 登聞鼓院). Le chef des armées de la capitale du Sud et duc de Wei Han Kuangmei 韓匡美 reçut le titre de prince de Ye. Au 2e mois, l’empereur alla vers l’est. Il envoya Duo’e chez les Arslan Ouïghours 回鶻阿薩蘭 et il sacrifia un bœuf sombre et un cheval blanc au Ciel. Au 3e mois, il nomma le feilongshi Nüli directeur (dubushu) des ordos khitan. Au 4e mois, les concubines de Shizong, Chuoli et Puge, accusées de sorcellerie (yanmei 厭魅), reçurent l’autorisation de se suicider. L’empereur offrit un sacrifice au Muyeshan et célébra la cérémonie de la Renaissance (Zaishengyi 再生儀). Il revint de l’est et fit exécuter Xiao Shendu. Au 6e mois, les Han envoyèrent un émissaire pour demander des nouvelles. À partir de ce moment, cela se renouvela chaque mois. Un émissaire des Ouïghours apporta le tribut.

61Au 7e mois, le secrétaire du Nord Xianshi, fut nommé commissaire à la pacification du Nord-Ouest. Au 8e mois, l’empereur alla au Qiushan. Il fit une offrande sur la tombe de son frère aîné Hou 吼 qui fut nommé à titre posthume prince héritier impérial et reçut le nom posthume Zhuangsheng 莊聖. Au 9e mois, il accorda des foyers et du bétail en quantités diverses au serviteur proche qui avait été son précepteur, Dalidie, au Grand gardien Chubu, au Grand gardien Poer et à ses nourrices, Huishi et Yaya. Il donna aussi une garde à ceux qui l’avaient averti pour le faire accéder au trône, et il en confia la gestion à un fonctionnaire. Puis il alla à Guihuazhou (act. Xuanhua) et à la capitale du Sud (act. Pékin). Au 10e mois, il offrit des moutons noirs et blancs aux divinités. Un émissaire des Han apporta le tribut, tout comme les Bigude et les Tuyuhun.

62Au 11e mois, le yuyue de Luquhe 臚朐河, Yannili, et d’autres, à la tête de 450 foyers, se rallièrent et demandèrent d’être rattachés aux campements impériaux. L’empereur décida de garder ces foyers et de les répartir entre les trois campements de Dunmu 敦睦, Jiqing 積慶 et Yongxing 永興. Au 12e mois, l’empereur sacrifia un bœuf noir et un cheval blanc au Ciel et à la Terre. Ce mois-là naquit le prince impérial Longxu. L’empereur passa l’hiver à Jinchuan 金川.

972

63La 4e année, au 2e mois, des envoyés des Han apportèrent leurs félicitations pour la naissance du prince impérial. Au mois intercalaire, Yansage prince de Qi mourut. Au 3e mois, il fut nommé oncle impérial à titre posthume. Au 4e mois, Xiao Siwen fut nommé prince de Chu à titre posthume. L’empereur passa l’été à Bingjing 冰井. Au 7e mois, il alla à Yunzhou (act. Datong) et les Bigude apportèrent le tribut. Au 10e mois, il alla à la capitale du Sud.

973

64La 5e année, le tiyin Xiuge réprima les Dangxiang 党項 (Tangut) et les défit. Les Han apportèrent le tribut. L’empereur monta sur le pavillon Wufenglou 五鳳樓 pour regarder les lanternes. Au 2e mois, le serviteur proche Shiluli toucha par inadvertance l’étendard sacré. Selon la loi il aurait dû mourir. Mais il fut seulement bastonné et libéré. Le prince de Yue, Bishe, rendit compte des Dangxiang capturés. L’empereur sacrifia un bœuf noir et un cheval au Ciel et à la Terre, et il alla à Xincheng. Au 3e mois, il visita encore Xincheng. Il donna à l’ancêtre de l’impératrice, Humuli, le titre posthume de prince de Han, et nomma ses oncles Hulugu directeur des affaires politiques et Niguzhi serviteur à la Cour. Au 4e mois, on vit des nuées blanches en plein jour. Au 5e mois, le yuyue Wuzhi mourut. Les audiences furent suspendues trois jours. Des Jurchen traversèrent la frontière, tuèrent l’administrateur Talidie, le zhuaila Wolilu, et pillèrent le bétail de la population. Les Ouïghours Arslan 阿薩蘭回鶻 apportèrent le tribut. Au 6e mois, le grand ministre (zaixiang) et des chefs jurchen vinrent en audience. Des envoyés des Han vinrent rendre compte de la situation avec les Song. Au 7e mois, Yelü Xielidi, commissaire impérial de la garnison de Baodajun 保大軍, fut nommé ministre de gauche du Secrétariat central (Zhongtaisheng 中臺省). L’empereur se fixa à Yanzicheng 燕子城. Au 9e mois, le chef des Bigude, Heluta, apporta le tribut. Au 10e mois, l’empereur alla à la capitale du Sud. Au 11e mois, les serviteurs proches Xiaoge, Huage et Xin’gu, rebelles de [l’ère] Yingli, furent arrêtés et exécutés. Au 12e mois, les Han vinrent demander l’autorisation de changer de nom d’ère. L’empereur alla à Guihuazhou.

974

65La 6e année, au 3e mois, des envoyés des Song vinrent demander la paix. Le préfet de Zhuozhou, Yelü Changzhu 耶律昌朮 (Yelü Cong 耶律琮), aussi serviteur à la Cour, fut chargé des négociations. Au 4e mois, Xiyin, prince de Song, fut impliqué dans un complot et dégradé. Au 7e mois, le hemenshi 閤門使 Zhuogu fut aussi nommé Grand gardien et censeur impérial. Son fils Haili, qui avait dénoncé le complot de Xiyin, reçut la fonction honorifique de commissaire à la défense de Longzhou 隴州. L’empereur alla chasser dans la plaine des Pinèdes (Pingdi conglin平地松林). Au 10e mois, l’empereur retourna à la capitale Suprême. Au 12e mois, le moine Zhaomin 沙門昭敏 devint supérieur général de tous les bonzes et nonnes des trois capitales et fut nommé serviteur proche.

975

66La 7e année, au 1er mois, la [première] délégation des Song arriva et elle assista au sacrifice sur le mont Muyeshan. Au 2e mois, le commissaire impérial de Yanmen 雁門 chez les Han, Liu Jiwen 劉繼文, arriva à la cour et apporta des produits du terroir. L’empereur sacrifia un bœuf noir et un cheval blanc au Ciel et à la Terre. Au 3e mois, Yelü Susa et d’autres amenèrent des prisonniers Dangxiang. Au 4e mois, le commandant Chisi fut envoyé chez les Song. L’empereur sacrifia au mont Muyeshan puis il tira à l’arc sur une branche de saule pour prier pour la pluie. Il alla à l’étang Pinbidian 頻蹕淀 pour se mettre à l’abri de la chaleur. Au 5e mois, on fit une offrande à la Déesse (Shengu 神姑). Au 7e mois, le général Yanpo 燕頗 se révolta à Huanglongfu et tua le colonel (dujian) Zhang Ju 張琚. L’administrateur (changshi) Yelü Helibi fut envoyé à la répression. Au 9e mois, Yanpo fut vaincu sur la rivière Zhihe. Son frère cadet Antuan fut envoyé à sa poursuite. Yanpo se réfugia à Wurecheng 兀惹城 et Antuan revint. Plus de mille foyers complices [du rebelle] furent envoyés pour édifier les murailles de Tongzhou. L’empereur revint de Pinbidian. Au 10e mois il pêcha sur le Tuhe.

976

67La 8e année, au 1er mois, les Song envoyèrent des présents. Au 2e mois, les lettrés de l’Institut d’histoire reçurent la consigne d’employer toujours les termes zhen et yu en traduisant les décrets de l’impératrice. Au 3e mois, cinq émissaires furent dépêchés pour s’enquérir des veufs, veuves, orphelins et personnes sans ressources afin qu’ils fussent secourus. Au 6e mois, le commissaire à la répression du Sud-Ouest, Yelü Xiezhen, fut nommé grand roi du Nord. Au 7e mois, la femme de Zhimo prince Ning (demi-frère cadet de Jingzong), Anzhi, fut exécutée. Gao Xun et les autres furent dégradés de toute dignité. Les Song envoyèrent une ambassade pour la fête de Tianqingjie. Au 8e mois, les Han annoncèrent que pour Tianqingjie ils avaient organisé une « fête de l’égalité » (Wuzhehui 無遮會), nourri des moines et invoqué les bénédictions (zhuxi 祝釐) [pour l’empereur]. L’empereur alla au Qiushan. Han vint rendre compte de la situation avec les Song. Les Jurchen pénétrèrent sur le territoire dans l’est de Guidezhou. Au 9e mois, l’empereur visita le mausolée Huailing. Le gouverneur militaire de la capitale de l’Est (act. Liaoyang) Chalin et le sänggüm He 涸 rapportèrent que des Jurchen avaient attaqué cinq camps de Guizhou 歸州五寨, les avaient pillés et s’étaient enfuis. Les Bigude apportèrent le tribut. Les Han, attaqués par les Song, vinrent appeler à l’aide. Le grand ministre du Sud, Yelü Sha, et le prince de Ji, Dilie, furent envoyés [à leur secours]. Les Han envoyèrent à nouveau le gendre impérial Lu Jun 盧俊 annoncer que les Song menaçaient leur frontières. Au 10e mois, les Han vinrent remercier les Khitan d’avoir repoussé l’armée Song. Au 11e mois, le souverain des Song, Kuangyin, mourut. Son frère cadet lui succéda. Des émissaires vinrent annoncer la nouvelle. On envoya une délégation emmenée par le commandant Wangliu et le membre de la garde Niemugu pour présenter les condoléances. Au 12e mois, Xiao Zhigu et Ma Zhe furent envoyés assister à l’accession au trône [du nouveau souverain] des Song. Les Han vinrent demander des céréales car les Song étaient revenus et avaient pillé le ravitaillement de leur armée. L’empereur fit rétablir l’Institut des examens du ministère des Rites à la capitale du Sud. Un émissaire des Kirghizes (Xiajiasi 轄戛斯) apporta le tribut.

Liaoshi 遼史 (Histoire des Liao), chapitre 9 (第九卷)

977

68La 9e année, au 1er mois, les Jurchen apportèrent le tribut. Au 2e mois, les Song apportèrent des souvenirs de l’empereur défunt. L’empereur sacrifia au Ciel et à la Terre. Au 3e mois, Yelü Sha et Dilie amenèrent les prisonniers Song capturés dans la campagne de soutien aux Han. Les Khitan apportèrent aux Han une aide de 200 000 hu (1 million de boisseaux) de millet. Au 5e mois, les Han vinrent remercier et parlèrent de la situation avec les Song. Les Jurchen vinrent demander des titres de premier ministre (zaixiang) et de yilijin. Ils reçurent des fonctions inférieures d’un degré. Au 6e mois, Xiyin prince de Song fut nommé commissaire à la répression du Sud-Ouest. Au 7e mois, les Ouïghours apportèrent le tribut et un émissaire des Song apporta des cadeaux. Les Han vinrent annoncer que les Song les attaquaient. Les Khitan envoyèrent un émissaire pour leur amener des chevaux de guerre. Au 8e mois, les Han apportèrent du vin de la vigne. Au 10e mois, Yelü Sha amena en audience les chefs Dangxiang Kechou et Maiyou. L’empereur décida de leur donner des titres. Kechou fut nommé Grand précepteur et Mayou Grand gardien. Tous deux reçurent des cadeaux et furent renvoyés chez eux. Les Jurchen apportèrent le tribut. Un émissaire des Han vint à nouveau parler de la situation avec les Song. Au 11e mois, les astronomes rapportèrent que l’éclipse n’avait pas eu lieu. Plus de 400 foyers tuyuhun qui s’étaient réfugiés à Taiyuan furent réclamés par les Tuyuhun et renvoyés chez eux. L’empereur fit une offrande au Muyeshan. Le Grand gardien Dieliege fut envoyé chez les Song. Les Han revinrent parler de la situation avec les Song. Au 12e mois, l’empereur chassa dans le secteur de la capitale et sacrifia au Ciel sa venaison.

978

69La 10e année, au 1er mois, l’empereur alla sur le lac Changpo. Au 2e mois, les Ouïghours Arslan apportèrent le tribut. Au 3e mois, l’empereur fit une offrande au mausolée Xianling 顯陵. Au 4e mois, les Jurchen apportèrent le tribut. Au 5e mois, Nüli fut autorisé à se suicider, et on envoya quelqu’un exécuter Gao Xun et les autres. Au 6e mois, l’empereur se fixa à Yanliuhu 沿柳湖. Au 7e mois on fit une offrande dans le temple de Taizu. Au 9e mois, le fils de Longxian prince Ping, Chengge, qui projetait d’assassiner son père, fut écartelé entre cinq chariots. Cet hiver, l’empereur se fixa à Jinchuan.

979

70La 1re année de l’ère Qianheng, au 1er mois, le garde Changshou fut envoyé chez les Song pour demander la raison de l’attaque contre Liu Jiyuan (empereur des Han). À son retour, Changshou dit : « Le Hedong a trahi et doit rendre des comptes. Si la cour du Nord n’intervient pas, on en reste là, sinon c’est la guerre. » Au 2e mois, les Han vinrent demander de l’aide car les Song menaçaient leurs frontières. L’empereur envoya le grand ministre du Sud, Yelü Sha, comme chef des armées (dutong), et le prince de Ji, Dilie, comme directeur des armées (jianjun). Il ordonna aussi que s’y adjoignent les troupes du grand roi du Sud Xiezhen et que le vice-secrétaire Mozhi supervise les opérations. Au 3e mois, Susa reçut la reddition de Huage et de sa tribu autonome (biebu 別部). Un envoyé des Han vint remercier de l’aide accordée à leur armée et à leur peuple. Le grand roi du Nord Xidi, et le prince des Yishi, Sahe, reçurent l’ordre de protéger Yan avec leurs troupes. Han annonça une nouvelle attaque des Song. Le grand général de la garde des Mille bœufs de gauche Han Cheng 韓挰 et le commissaire de l’armée de Datong Yelü Shanfu furent envoyés en renfort au sud avec leurs troupes. Les Jurchen apportèrent le tribut. Yelü Sha et les autres livrèrent bataille contre les Song à Baimaling 白馬嶺 mais ils n’eurent pas l’avantage. Le prince de Ji, Dilie, et le commissaire impérial des Tulübu, Dumin, ainsi que le sänggüm des Pishi Jaunes, Tangkuo, y laissèrent la vie. Parmi les officiers et les hommes du rang, morts et blessés étaient très nombreux. Au 4e mois, les Han rendirent compte de la situation de l’armée en campagne. Lu Jun vint au galop depuis Daizhou pour appeler au secours. Les Dilie apportèrent le tribut. Au 5e mois, les soldats des Song atteignirent le Hedong mais n’eurent pas l’avantage. Liu Jiwen et Lu Jun vinrent se réfugier [chez les Khitan].

71Au 6e mois, Liu Jiyuan se rendit aux Song. Han fut aboli. Liu Jiwen fut nommé prince de la commanderie de Pengcheng et Lu Jun fut associé aux décisions du Grand secrétariat. Le souverain des Song attaqua. Le grand roi du Nord, Xidi, le chef d’armée Xiao Taogu et le prince des Yishi, Sahe, l’attaquèrent. Le combat eut lieu sur la rivière Shahe mais ce fut un échec. Le souverain des Song encercla la capitale du Sud. L’empereur fit transmettre des instructions militaires à Yelü Sha, Xidi et Taogu. Au 7e mois, au Gaolianghe 高梁河, Sha et les autres combattirent contre les Song qui reculèrent un peu. Xiuge et Xiezhen attaquèrent par le côté et leur infligèrent une lourde défaite. Le souverain des Song en réchappa de peu et s’enfuit à Zhuozhou en montant sur une charrette tirée par un âne. Les Khitan attaquèrent les restes de l’armée Song et firent un grand massacre. Ils récupérèrent des armes, des armures, des sceaux, des vivres et des pièces de monnaie en quantité innombrable. Un envoyé de Yelü Sha présenta les prisonniers et le butin. Comme le gouverneur provisoire de la capitale du Sud Han Derang 韓德讓, le commandant provisoire de l’armée de la capitale du Sud Yelü Xuegu et le directeur de l’administration (sansi) Liu Hong 劉弘 avaient su calmer les esprits et défendre les remparts et les fossés, l’empereur ordonna qu’ils reçussent une récompense. Au 8e mois, le tiyin des Zubu, Helu, et leur yilijin, Alidu, vinrent en audience. Yelü Sha et d’autres amenèrent des prisonniers. Sha et Mozhi furent réprimandés pour la bataille de Baima mais ils furent libérés en vertu de leur mérite d’avoir mis en fuite le souverain des Song. Xidi, qui avait reculé devant l’ennemi, fut frappé avec le plat de l’épée. Quant à Sahe, bien qu’il eût reculé, ses troupes ne se débandèrent pas et il fut donc pardonné. Parmi les hommes de Dilie prince de Ji, les premiers qui avaient fui furent décapités. En-dessous du grade de dujian, ils furent bastonnés. Un banquet fut offert pour Sha, Zhimo et leurs officiers, qui reçurent des cadeaux selon leur rang.

72Au 9e mois, Han Kuangsi prince de Yan devint chef d’armée (dutong), le premier ministre du Sud, Yelü Sha, directeur de l’armée (jianjun). Le tiyin Xiuge, le grand roi du Sud Xiezhe et le prince des Xi par intérim Mozhi, avec d’autres, emmenèrent leurs troupes pour la campagne au sud. L’empereur ordonna encore au commissaire impérial de la garnison de Datongjun, [Yelü] Shanbu, d’emmener les soldats du Shanxi et d’avancer par une route séparée. Au 10e mois, Han Kuangsi affronta l’armée Song à Mancheng 滿城 et fut défait. Le Grand gardien Chisi combattit les Song au Huoshan et les défit. L’empereur ordonna de dénombrer les cinq fautes de Han Kuangsi, puis il l’amnistia. Au 11e mois, un banquet fut offert pour Xiuge et les officiers méritants. Le commissaire du Sud et membre de la direction des affaires politiques, Guo Xi 郭襲, présenta un mémoire mettant en garde contre la chasse. L’empereur l’approuva et l’accepta. Au solstice d’hiver, une amnistie fut proclamée et le nom d’ère changé en Qianheng.

73Au 12e mois, Han Kuangsi prince de Yan reçut le titre honorifique de commissaire impérial de Jinchangjun 晉昌軍 et fut rétrogradé au titre de prince de Qin. Daoyin prince de Shu et vice-roi de la capitale du Sud fut banni et nommé prince de Jing 荊. Cet hiver, l’empereur se fixa à la capitale du Sud.

980

74La 2e année, au premier mois, le prince impérial Longxu fut nommé prince de Liang et Longqing prince de Heng. Le tiyin Xiuge fut nommé grand roi du Nord et l’ancien shumishi, Xianshi, fut nommé prince de la commanderie de Xiping. Au 2e mois, l’empereur alla sur le Qinghe. Au 3e mois, le vice-commissaire à la pacification du Sud-Ouest Yelü Wangliu et le taiwei Huage envoyèrent quelqu’un présenter des prisonniers Dangxiang. Au mois intercalaire, une outarde se posa sur la tente impériale. Elle fut capturée et sacrifiée au Ciel. Au 4e mois, l’empereur pria pour la pluie. Il alla se mettre à l’abri de la chaleur à Yanzicheng. Au 5e mois, la foudre mit le feu à la pinède du (futur) mausolée Qianling. Au 6e mois, Xiyin se révolta à nouveau et fut enfermé à capitale Suprême. Au 7e mois, Wangliu et les autres amenèrent des prisonniers Dang-xiang. Au 8e mois, l’empereur alla vers l’est. Au 10e mois, ordre fut donné au chamane de faire une offrande au Ciel aux dieux des armées. L’empereur prépara une campagne du Sud et fit une offrande à l’étendard et au tambour. Il fit halte à la capitale du Sud. Un soldat ennemi fut capturé et tué par criblage de flèches rituel (she guijian). L’empereur fit ensuite halte à Gu’an 固安 où il sacrifia un bœuf noir et un cheval blanc au Ciel et à la Terre. Les Khitan encerclèrent la passe de Waqiao. Au 11e mois, les soldats des Song attaquèrent le campement de nuit. Le commissaire impérial des Tulübu, Xiao Gan, et le sänggüm de l’armée des Quatre victoires (Sijiejun 四捷軍) Yelü Hende les combattirent et les répoussèrent. Xiuge battit l’armée Song à l’est de Waqiao. Le général (shoujiang) Zhang Shi 張師 intervint avec ses troupes, mais Xiuge se battit vigoureusement et le défit. Les soldats des Song s’alignèrent au sud de la rivière. Xiuge traversa la rivière, les défit et les poursuivit jusqu’à Mozhou. Il fit de nombreux morts et blessés. Les armées Song revinrent à la charge et furent presque entièrement décimées. Les Khitan se replièrent et l’empereur s’arrêta à la capitale du Sud. Au 12e mois, Xiuge fut nommé yuyue et un grand banquet fut donné pour les officiers.

981

75La 3e année, au 2e mois, l’empereur alla vers l’est puis il revint à la capitale du Sud. Au 3e mois, le prince impérial Hanba (Yaoshinu) mourut. Il fut inhumé entre le Huanghe et le Tuhe et on créa la préfecture de Yongzhou. Han Kuangsi prince de Qin fut nommé commissaire à la pacification du Sud-Ouest. Au 5e mois, été, l’armée chinoise de capitale Suprême se rebella. Elle voulut mettre à sa tête Xiyin mais n’y arriva pas, et nomma son fils Liulishou 留禮壽. Le vice-roi de Shangjing, Chushi, le captura. Au 7e mois, Liulishou fut exécuté. Au 10e mois, l’empereur alla à Puguipo 蒲瑰坡. Au 11e mois, Chushi fut promu associé aux décisions du Grand secrétariat. Le secrétaire du Sud Guo Xi fut nommé commissaire impérial de la garnison de Wudingjun 武定軍. Au 12e mois, le commissaire impérial de l’armée de Liaoxingjun 遼興軍, Han Derang, fut nommé secrétaire du Sud.

982

76La 4e année, au 1er mois, l’empereur alla à Hualin 華林 et Tianzhu 天柱. Au 3e mois, lors de la fête de Qingming, l’empereur fit une compétition de tir à l’arc avec ses ministres. Puis ils banquetèrent. Au 4e mois, l’empereur se préparait à faire campagne vers le sud. Arrivant à Mancheng, il n’eut pas l’avantage. Le shou taiwei Xiwali fut tué par une flèche perdue. Le tongjunshi Shanbu tomba dans une embuscade et fut sauvé par le shumishi Xiezhen. Il fut bastonné pour préparation insuffisante. Au 5e mois, l’empereur se mit à l’abri de la chaleur à Yanzicheng. Au 7e mois, on envoya quelqu’un demander à Xiyin de se suicider. Au 8e mois, l’empereur alla à la capitale de l’Ouest. Au 9e mois, l’empereur visita Yunzhou (Datong). Alors qu’il chassait au mont Xianggushan 祥古山, il eut un malaise. Au jour renzi, au Jiaoshan 焦山, il mourut dans le campement. Il avait 35 ans et avait régné treize ans. Il avait ordonné par testament que Longxu prince de Liang hériterait du trône et que les affaires de l’armée et de l’État seraient confiées à l’autorité de l’impératrice [l’héritier n’avait que 12 ans]. En l’année Tonghe 1 (983), il reçut le nom posthume honorifique de « Empereur à la piété filiale achevée » (Xiaocheng huangdi) et le nom de temple Jingzong. En Chongxi 21 (1052), son titre fut augmenté en « Empereur à la piété filiale achevée, fort et calme » (Xiaocheng kangjing huangdi).

77L’éloge dit :

Les Liao ont plus de soixante ans. Durant les ères Shence et Huitong, les jours ne suffisaient pas. Mais les souverains des ères Tianlu et Yingli moururent assassinés. À partir l’ère Baoning, les gens aspirèrent à une bonne gouvernance. Grâce aux qualités de Jingzong, on put faire confiance aux gens en poste, récompenses fiables et châtiments étaient assurés, on pouvait de nouveau agir. Mais on épuisa les ressources du pays pour aider le Hedong. Les armées furent défaites, les généraux tués, la destruction était inévitable. On essaya de compenser ces pertes aux dépens des Song mais ce qu’on obtint ne compensa pas les pertes. Quand on connut les fautes de Kuangsi, celles-ci furent recensées mais pas sanctionnées. L’avis de Guo Xi fut approuvé mais il ne fut pas appliqué. Et le bonze Zhaomin, bien qu’il corrompît la vertu par sa doctrine pernicieuse, fut favorisé du titre de serviteur à la Cour, n’était-ce pas de l’aveuglement !

Liaoshi 遼史 (Histoire des Liao), chapitre 10 (第十卷)

78Shengzong, « Empereur de la Proclamation, lettré et martial, à la grande piété filiale » (Wenwu daxiao Xuan huangdi 文武大孝宣皇帝), s’appelait Longxu 隆緒. Son nom khitan était Wenshunu 文殊奴. Il était le fils aîné de Jingzong. Sa mère, l’impératrice Ruizhi 睿智, était du clan Xiao. Dans son enfance, l’empereur aimait la calligraphie et le pinceau. À dix ans, il savait composer des poèmes. Quand il eut grandi, il excellait au tir à l’arc, connaissait la musique et aimait la peinture. En Qianheng 2 (980), il avait reçu le titre de prince de Liang.

79La 4e année (982) au 9e mois, lorsque Jingzong mourut, l’empereur [Shengzong] fut investi devant la dépouille. Il avait douze ans. L’impératrice présenta le testament qui ordonnait qu’elle assurât la régence et le communiqua à toutes les régions. Au 10e mois, l’empereur tint audience pour la première fois. Les ministres lui présentèrent le titre de « Empereur qui fait resplendir la sainteté » (Zhaosheng huangdi 昭聖皇帝) et nommèrent l’impératrice « impératrice douairière ». Une grande amnistie fut décrétée. Le grand roi du Sud Boguzhe fut nommé à la tête de toutes des préfectures du Shanxi, tandis que le grand roi du Nord et yuyue Xiuge était nommé à la tête de l’armée en marche du Sud. Le roi des Xi, Heshuonu, le secondait, et l’assistant aux délibérations du Grand secrétariat Xiao Daoning cantonna ses troupes à la capitale du Sud. L’empereur alla à Xianzhou. Au 11e mois, on créa la préfecture de Qianzhou 乾州 [pour le mausolée Qianling de Jingzong]. Au 12e mois, Yelü Susa réprima les Zubu. Le vice-roi de la capitale du Sud et prince de Jing, Daoyin, rapporta que les Song avaient envoyé une ceinture incrustée de corne de rhinocéros pour demander la paix. Le rescrit ordonna de refuser le présent sous prétexte qu’il manquait la lettre officielle. Le tarqan Naifangshi [chef des Zubu], ayant parlé dans son ivresse des affaires du palais, devait être condamné à mort, mais il fut bastonné et relâché. Le commissaire à la répression du Sud-Ouest et prince de Qin, Han Kuangsi, mourut. La dépouille de l’empereur défunt fut déposée dans la salle Zoutudian 菆塗殿. Le Secrétariat institua les fonctionnaires du Secrétariat central.

983

80La première année de l’ère Tonghe (983), au 1er mois, l’empereur défunt fut mis dans le cercueil. Il n’y eut pas d’audience. Suivant la volonté du testament, le demi-frère de l’empereur défunt, Zhimo, fut convoqué devant la salle Zoutudian et retrouva le titre de prince Ning. Le premier ministre Shi Fang 室昉 et le xuanhuishi Puling reçurent des faveurs.

81Le commissaire impérial des Wuwei et Ugul, Yelü Zhangwa, fut nommé associé aux délibérations du Grand secrétariat. Daoyin prince de Jing mourut, et les audiences furent suspendues pendant trois jours. Il fut nommé à titre posthume prince de Jin. L’empereur envoya présenter les condoléances à la famille.

82Le yuyue Xiuge fut nommé vice-roi de la capitale du Sud et reçut le sceau de commissaire général du campement en marche du Sud, chargé de toutes les affaires de la frontière. Le garde de Bohai, Jieli, du fait qu’il avait reçu les faveurs de l’empereur précédent, demanda à être enterré avec lui. Cela ne lui fut pas accordé. Il fut au contraire honoré par des cadeaux. On envoya un émissaire apporter un bouillon médicinal au yuyue Xiuge, au roi des Xi Chouning, au chef de l’armée Pode et aux autres. On ordonna à Kendu d’apporter la nomination de Xiuge pour l’annoncer aux habitants de Yan. Susa amena des prisonniers Zubu.

83Le préfet de Zhuozhou, Anji, rapporta que les Song construisaient une muraille au nord du Fleuve. Le yuyue Xiuge reçut l’ordre de les en empêcher. La concubine de Zhao ainsi que la princesse Hugudian, le roi des Xi Chouning, le premier ministre Anning, le grand roi du Nord Pununing, le tiyin Qulie Shao prince de Wu et Zhimo prince Ning s’associèrent aux tentes horizontales, aux oncles de la Nation et aux fonctionnaires des Qidan et des Han pour financer le mausolée. La princesse du pays de Qi, à la tête des femmes nobles de la cour et hors de la cour, les imita et apporta des objets.

84Han Dewei 韓德威, commissaire à la répression du Sud-Ouest, rapporta que quinze tribus Dangxiang avaient franchi la frontière et qu’il les avait défaites avec ses troupes. Susa vainquit les Zubu. L’empereur décida de le récompenser et de faire son éloge. Puis il lui ordonna de réprimer les tribus Danxiang avec Dahan 大漢 (Han Dewei). Le secrétaire et chef des affaires politiques, Shi Fang, demanda à être dispensé du cumul de ses fonctions du fait de son grand âge. Cela ne lui fut pas accordé.

85Au 2e mois, il fut interdit qu’à l’endroit où est l’empereur les fonctionnaires, militaires et gens du peuple se réunissent sans raison, tiennent des conciliabules ou enfreignent le couvre-feu en se promenant la nuit. Les contrevenants seraient poursuivis.

86La capitale du Sud rapporta que les Song avaient amassé beaucoup de ravitaillement près de la frontière et que l’empereur des Song se préparait à aller au Wutaishan. Xiuge reçut l’ordre de surveiller cela attentivement et de se tenir prêt.

87L’empereur Jingzong fut enterré au Qianling. Son favori (jinxing) Lang et l’échanson Talu furent enterrés avec lui. Alors l’empereur et l’impératrice douairière ajoutèrent une lettre à apporter au défunt. L’impératrice visita le mausolée et fit une offrande funéraire puis elle ordonna qu’on peigne les portraits des serviteurs proches dans la salle Yurongdian 御容殿. Elle fit des cadeaux de diverses valeurs aux ouvriers qui avaient construit le mausolée. Des objets qui appartenaient à l’empereur défunt furent répartis entre les membres de la famille impériale et les serviteurs proches.

88Le chef de l’armée de la capitale du Sud, Yelü Shanbu, rapporta que plus de 70 villages de la frontière avec les Song se ralliaient. L’empereur ordonna de les accueillir. Susa rendit compte de la répression victorieuse des Dangxiang et un émissaire fut envoyé pour le récompenser. Le tiyin Huage fut nommé grand roi du Nord et Jieling premier ministre du Sud.

89La salle Yurongdian fut renommée Yudian (salle de Jade) et la vallée du Vin (Jiugu酒谷) fut renommée vallée des Saints (Shenggu 聖谷). L’empereur visita le mont Shengshan 聖山, puis il visita les trois mausolées. La princesse impériale Changshou 長壽 (lire Yanshou 延壽) gongzhu fut mariée à Wuliu (Xiao Hengde), le fils du grand ministre des Oncles de la Nation, Xiao Poxiang (Xiao Gan).

90Au 3e mois, le commissaire impérial de la garnison de Tiande, Tuila, étant mort avec son fils au combat, son titre de noblesse fut transféré à son frère cadet, Nieli. Passant au Dushan 獨山, l’empereur envoya un émissaire récompenser les officiers méritants du front sud-ouest. Il nomma tiyin Yelü Heluning, le grand gardien des tentes de Dafuzhang 大父帳. Au jour jiazi, il s’arrêta à l’étang Pingdian 平淀 du Liaohe. Il nomma l’oncle de la Nation et associé aux délibérations du Grand secrétariat Xiao Daoning commissaire impérial de la garnison de Liaoxing et lui donna le titre de serviteur méritant. Il sacrifia un bœuf noir et un cheval blanc au Ciel et à la Terre.

91Au 4e mois, l’empereur visita la capitale de l’Est. Le vice-secrétaire Yelü Mozhi fut nommé serviteur de la Cour et vice-roi de Dongjing. L’empereur visita le temple de Taizu. Il ordonna de donner des cadeaux aux femmes nobles dans le veuvage. Puis il alla vers le sud. Il visita les trois mausolées et répartit entre les fonctionnaires du mausolée les choses offertes par la capitale de l’Est. Il ordonna encore d’offrir une épée à Dahan (Han Dewei), commissaire à la pacification du Sud-Ouest, afin qu’il s’en serve pour exécuter ceux qui ne suivraient pas les ordres. Il apporta des offrandes à la salle Ningshendian et visita le mausolée Qianling. Il envoya aussi quelqu’un offrir de l’alcool et des viandes séchées sur la tombe du pingzhang Yelü Heyang et visita l’épouse de ce dernier, Madame Wuguli, dans sa demeure. Il alla voir l’auguste portrait de Taizu, et quand il eut fini il alla boire dans la demeure de la princesse Hugudian à laquelle il offrit de somptueux cadeaux.

92Les ministres demandèrent que, du fait qu’elle menait la politique, l’impératrice douairière ait un nom honorifique. On ordonna au service concerné d’y réfléchir et de préparer une cérémonie d’investiture. On ordonna au Secrétariat (shumiyuan) de signifier aux commissaires impériaux et aux généraux des frontières que le jour de la cérémonie ils n’enverraient que des fils de la noblesse pour apporter le mémoire de félicitations afin de ne pas mettre en péril la défense des frontières. Le secrétaire demanda que Pode, le situ du Nord, traduise [en khitan] le texte de lois présenté par la capitale du Sud. Cela fut accordé. Puis l’empereur alla à Huizhou 徽州. Il nomma Yelü Qinglang 耶律慶朗 commissaire impérial de Xinzhou 信州.

93Au 5e mois, à l’occasion de l’anniversaire de l’impératrice douairière, l’oncle de la Nation et Secrétaire (zhengshi menxia pingzhangshi) Xiao Daoning, demanda de rentrer dans la famille de ses parents pour le rituel. La princesse du pays de Qi et des dames nobles ainsi que des ministres apportèrent des cadeaux. On organisa un banquet et on offrit des cadeaux de différentes valeurs aux anciens des tentes des oncles de la Nation. [Le commissaire à] la répression du Sud-Ouest demandant des renforts de troupes pour réprimer les tribus Tujue de l’Ouest 西突厥, et on envoya Yelü Pununing de la cour du Nord avec des troupes de Dibi et de Dilie. Le yuye Xiuge employant trop de fonctionnaires à la cour du Sud (Nanyuan), on signifia au grand roi du Sud qu’il ne devait pas suivre cet exemple.

94Yelü Shanbu appela ceux qui avaient fui chez les Song à revenir, et plus de 1 000 foyers rentrèrent au pays. L’empereur ordonna qu’on les accueillît. L’empereur passa à Yongzhou et fit une offrande sur la tombe du prince Yaoshinu. L’empereur convoqua les ministres pour discuter de la cérémonie de remise d’un surnom honorifique à l’impératrice douairière. Le secrétaire (shumishi) Han Dedu 韓德度 présenta un projet sur le modèle de l’investiture de l’impératrice douairière des Han Postérieurs avant sa régence. Puis l’empereur offrit un bœuf sombre et un cheval blanc au Ciel et à la Terre. Au jour wuyin, il alla au mont Muyeshan. Danhan (Han Dewei), commissaire à la répression du Sud-Ouest, avait envoyé peu de temps auparavant le zhuaila Balage sommer les tribus Dangxiang de se rallier. Il en vint un grand nombre et l’empereur ordonna de le récompenser.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Marsone, « Histoire de l’Extrême-Orient prémoderne et épigraphie chinoise », Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques, 144 | 2013, 254-273.

Référence électronique

Pierre Marsone, « Histoire de l’Extrême-Orient prémoderne et épigraphie chinoise », Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques [En ligne], 144 | 2013, mis en ligne le 07 novembre 2014, consulté le 20 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ashp/1532

Haut de page

Auteur

M. Pierre Marsone

Maître de conférences, École pratique des hautes études – Section des sciences historiques et philologiques

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés : EPHE

Haut de page
  • OpenEdition Journals