Navigation – Plan du site
EPHE
Résumés des conférences

Histoire et cultures de la Chine (Xe-XIVe s.)

Conférence de Pierre Marsone
p. 365-381

Résumé

Programme de l’année 2016-2017 : Histoire des empires sinisés (Liao, Jin) et de la Chine sous les Mongols : histoire des Khitan (907-1125) : le règne de Xingzong (1031-1054), suite et fin ; le règne de Daozong (1055-1101).

Haut de page

Texte intégral

1Dans la continuité avec le travail entrepris les années précédentes, nous poursuivons la traduction complète et commentée de l’Histoire des Liao (Liaoshi 遼史). Nous avons pu ainsi parcourir vingt années (1047-1066) du règne de l’empereur Sheng­zong. L’édition de la traduction commentée, prévue à moyen terme, ne pourra être réalisée qu’après l’achèvement d’une section majeure du Liaoshi, comme la Chronologie (« Benji »), et un résumé présente un intérêt limité. C’est pourquoi nous avons préféré, comme les années précédentes, reproduire ici la traduction brute du texte, qui constitue en quelque sorte une édition partielle et provisoire du document final. Les seuls éléments du texte original qui ne figurent pas dans cette traduction sont les indications précises des jours à l’intérieur d’un mois, et ce dans le but d’alléger le texte.

Liaoshi 遼史 (Histoire des Liao), chapitre 20 (第二十卷)

1047

2La 16e année (Chongxi 16, 1047), au 1er mois, l’empereur arriva au Huntongjiang 混同江. Au 2e mois, il alla au lac Yu’erpo 魚兒濼. Il interdit aux ministres de profiter des banquets pour présenter des demandes à caractère personnel et décréta que, en ce qui concerne les fonctionnaires par succession héréditaire, on recrute parmi les anciens de chaque tribu des hommes capables. Au 3e mois, il alla au lac Heishuipo 黑水濼. Il délégua un commissaire pour juger les prisonniers de Shuangzhou 雙州. Le jour renyin, il tomba beaucoup de neige. Au 4e mois, l’impératrice douairière étant souffrante, l’empereur alla en hâte la visiter. Lorsque l’impératrice douairière fut rétablie, l’empereur alla au Heishuipo et décréta une très large amnistie. Au 6e mois, il alla à l’abri des chaleurs au mont Yong’anshan 永安山. Le grand roi des Zubu Tuntugusi 屯禿古斯 vint en audience et apporta des produits du terroir. L’empereur ordonna que les lettrés expriment leurs avis.

3Au 7e mois, l’empereur visita Qingzhou 慶州. De ce mois-là jusqu’au 9e mois, il passa ses journées à chasser aux monts Chubugou xialie 楚不溝霞列山, Xilun 繫輪山 et Shita 石塔山. Au 10e mois, l’empereur visita la capitale du Centre et le Temple des ancêtres. Il décida que les princesses devraient se conformer au rite des épouses dans le cadre de la cérémonie de la visite aux beaux-parents (舅姑儀). Le Tieli 鐵驪 Xianmen 仙門 vint en audience. Comme c’était sa première visite, il reçut le titre de grand général de la garde de droite des portes. Au 11e mois, l’empereur fit une offrande au Muyeshan 木葉山. Puis il visita la capitale du Centre et alla en audience auprès de l’impératrice douairière. Il interdit de divulguer les affaires internes de la cour. Au 12e mois, un envoyé des Jurchen apporta le tribut. L’empereur, en visite au temple de Taizu, contempla la peinture de Taizong annexant les Jin (太宗收晉圖). Il alla prendre des nouvelles de l’impératrice douairière. Quand celle-ci fut guérie, les peines des condamnés à mort pour motifs divers furent commuées d’un degré, et les condamnés aux travaux forcés et en-dessous furent graciés. Les grands ministres du Sud Du Fang 杜防 et Han Shaorong 韓紹榮 furent condamnés à la bastonnade avec le gros bâton pour avoir rapporté au trône des calomnies. Puis Fang fut rétrogradé au poste de commissaire impérial de Wudingjun 武定軍 (Fengshengzhou). Un envoyé de Koryo apporta le tribut.

1048

4La 17e année (Chongxi 17, 1048), l’empereur alla à la chasse de printemps. Au [1er] mois intercalaire il chassa le tigre à Houliji 候里吉. Au 2e mois, on ravitailla les tribus Yaowenbu 瑤穩部 et Chaowenbu 嘲穩部. Ce mois-là l’empereur demanda aux lettrés et à l’ensemble de la population d’exprimer leurs suggestions pour l’amélioration de la politique nationale, sans qu’ils évoquent leurs intérêts personnels. Il décréta aussi que, si les serviteurs avaient un avis, ils devaient s’en ouvrir à leur maître et ne pas s’exprimer publiquement par eux-mêmes. Li Yuanhao 李元昊 du royaume de Xia 夏國 étant mort, un émissaire envoyé de son fils Liangzuo 諒祚 vint annoncer la nouvelle. On délégua le commissaire du Yongxinggong 永興宮 (campement de Taizong) Niaoli 褭里, le taibao de la garde de droite Yelü Xinglao 耶律興老 et le sous-directeur des palais impériaux (jiangzuo shaojian) Wang Quan 王全 pour les condoléances et les obsèques. Au 3e mois, l’assistant du vice-roi de la capitale du Sud Xiao Taliege 蕭塔烈葛 fut nommé juge de gauche et l’assistant du juge de droite Tanggu 唐古 fut nommé juge de droite. Un envoyé de Li Liangzuo 李諒祚 du royaume de Xia apporta des objets en souvenir de son père Yuanhao. Un émissaire du pays de Tiebude (Tibet ?) 鐵不得國 arriva, proposant de joindre les armées de ses tribus à une attaque du royaume de Xia. Cela ne fut pas agréé.

5Au 8e mois, les foyers pauvres de la capitale du Sud furent exemptés de taxes. Le chef des armées (dianqian dudianjian) Yelü Yixian 耶律義先 fut nommé directeur de l’armée en marche et le commissaire impérial de la garnison de Zhongshunjun 忠順軍 (Yuzhou) Xia Xingmei 夏行美 vice-directeur pour aller punir le chef des Punuli 蒲奴里 Taodeli 陶得里. Au 10e mois, le grand roi du Sud Yelü Hanba 耶律韓八 mourut. L’empereur s’arrêta à Dulujin 獨盧金.

6Au 11e mois, on envoya un commissaire pour réquisitionner les chevaux. L’empereur remit au cadet impérial Zhongyuan 重元 une « attestation dorée » 金券 [qui lui garantit la succession] et il donna à ses fils Heluwo 和魯斡 le titre de roi de Yue et Alian 阿璉 celui de prince de Xu, au commissaire impérial de Zhongshunjun Xiejianu 謝家奴 celui de prince de Chen, au vice-roi de la capitale de l’Ouest Tiebu 貼不 celui de prince de Han, au tiyin Lüfen 旅墳 celui de roi de la commanderie de Liaoxi, à l’administrateur des ordos Biegude 別古得 celui de roi de la commanderie de Liucheng, au commissaire impérial de Fenglingjun (Huaizhou) Hougu 侯古 celui de roi de la commanderie de Raole, et le roi de la commanderie de Andingjun Nielugu 涅魯古 fut promu prince de Chu.

1049

7La 18e année (Chongxi 18, 1049), au 1er mois, il y eut une éclipse de soleil. L’empereur retint l’émissaire du pays de Xia venu pour apporter les vœux et on envoya le vice-secrétaire du Nord Xiao Weixin 蕭惟信 informer les Song de la répression de Xia. L’empereur révisa les procès puis il alla au lac Yuanyangpo 鴛鴦濼. Alors qu’il chassait au mont Bateshan 霸特山, Yelü Yixian vint annoncer la victoire sur les Punuli.

8Au 2e mois, l’empereur visita dans sa tente le roi des pays de Yan et de Zhao Hongji 洪基 qui était malade. Yelü Yixian et d’autres amenèrent Taodeli qui avait été arrêté. Au 3e mois, un envoyé du royaume de Gaochang 高昌國 apporta le tribut. Comme Hongji était guéri, l’empereur amnistia les condamnés pour crimes divers à une peine inférieure à la peine de mort. Un émissaire des Wugu 烏古 apporta un paiement. Au 4e mois, le premier ministre du Sud Yelü Gaoshi 高十 fut nommé gouverneur militaire de la capitale du Sud. Au 5e mois, les chefs des Wuguo 五國 vinrent tous se rallier avec leur tribu. Les chefs des Huiba 回跋部, dont Wudietaizha 兀迭臺扎, vinrent en audience. Le commissaire impérial des Wuguo Yelü Xiantong 耶律仙童, ayant obtenu la reddition des Wugu, reçut le titre de général supérieur de gauche de la garde des portes. Au 6e mois, le roi du pays de Han Xiao Hui 蕭惠 fut nommé chef de l’armée en marche au sud du Fleuve, le prince Zhao Xiao Xiaoyou 蕭孝友 et le prince de Han [Yelü] Tiebu l’assistant. L’empereur révisa les procès, puis il fit la cérémonie des douze étendards divins (十二神纛禮). Qian [Ming]yi 錢[明]逸 envoyé par les Song vint apporter leur contribution à la campagne de Liao contre Xia Les Zubu apportèrent en tribut des chevaux, chameaux et objets en pierre précieuse. L’envoyé de Xia qui apportait le tribut fut retenu. L’empereur fit la cérémonie de la Renaissance (再生禮).

9Au 7e mois, l’empereur prit lui-même la tête de la campagne. Au 8e mois, il traversa le fleuve [Jaune]. Les Xia s’enfuyant, il se replia. Au 9e mois, Xiao Hui et son armée furent défaits par les hommes de Xia. Au 10e mois, le chef de l’armée en marche de la région nord Yelü Dilugu 耶律敵魯古 arriva aux monts Helanshan 賀蘭山 avec toutes les armées zubu 阻卜 et fit prisonniers la femme de Li Yuanhao et les familles de ses fonctionnaires. Il rencontra 3 000 hommes de Xia venus combattre et les massacra. Le sänggüm en chef des Wugu Dilie 烏古敵烈 Xiao Cishinu 蕭慈氏奴 et Yelü Woli 耶律斡里 des Ke du Sud 南剋 y laissèrent la vie. Au 12e mois, il y eut un incendie dans la forêt du mausolée Qingling. L’empereur révisa les procès. Un frère cadet avait suivi son aîné dans une affaire de vol, mais comme ni l’aîné ni le cadet n’avaient de fils, l’empereur gracia exceptionnellement le cadet.

1050

10La 19e année (Chongxi 19, 1050), le moine Huijian 惠鑒 fut promu grand gardien (taiwei). Yelü Dilugu fut en plus nommé roi de la commanderie de Qishuijun 漆水郡, les généraux et officiers ainsi que les chefs tribaux, notamment ceux des Zubu, furent promus à des rangs divers. L’empereur accorda à titre posthume à Xiao Cishinu le titre de « chargé d’examiner les affaires avec les présidents du secrétariat central et de la chancellerie » (tong zhongshu menxia pingzhangshi). On envoya un émissaire demander au pays de Xia de reconnaître sa faute. L’empereur alla au lac Yu’erpo.

11Au 2e mois, les généraux de Xia Wapu 洼普, Weihuo 猥貨 et Yilingji 乙靈紀 attaquèrent la ville de Jinsucheng 金肅城. Le dignitaire du Sud Yelü Gaojianu 耶律高家奴 les défit. Wapu, blessé, s’enfuit. Weihuo et Yilingji furent tués. Au 3e mois, le commandant en chef des armées (dianqian dudianjian) Xiao Dielide 蕭迭里得 livra bataille contre Xia à Sanjiaochuan 三角川 et le défit. L’empereur ordonna aux grands généraux, le commissaire à la répression du sud-ouest Xiao Punu 蕭蒲奴, le grand roi du Nord Yixin 宜新 et le dignitaire Xiao Samo 蕭撒抹, de punir Xia. L’administrateur des ordos Biegude était le chef des opérations. On envoya le vice-secrétaire du Nord Xiao Ge 蕭革 cantonner des troupes aux bourgs frontaliers, en appui. L’empereur s’arrêta à l’étang Xijidian 息雞淀 (« étang des roseaux »). Il visita dans leurs tentes le chef des armées Xiao Dielide et le gendre Xiao Hudu 蕭胡睹 qui étaient malades. Au 4e mois, l’empereur arriva au Yu’erpo. Le tiyin des Pulumaoduo 蒲盧毛朵 Xindu 信篤 apporta le tribut. Un envoyé de Koryo apporta le tribut. Au 5e mois, l’empereur arriva à Liangxing 凉陘. Xiao Punu et d’autres entrèrent sur le territoire de Xia. L’armée se livra au pillage et rentra, sans rencontrer d’ennemi. Wapu de Xia se rendit. Un envoyé des barbares lointains Basimu 拔思母部 apporta le tribut.

12Au 6e mois, on institua un directeur militaire de Daotaling 倒塌嶺. L’empereur visita le mausolée Qingling. Arrivant à Qingzhou, il visita la salle Da’andian 大安殿. Il ordonna que médecins et devins, abatteurs et bouchers, esclaves, enfants indignes et coupables en fuite ne puissent plus être recrutés aux examens impériaux. Des envoyés des Huiba, Hesuguan 曷蘇館 et Pulumaoduo apportèrent des chevaux en tribut. Un émisssaire des Song vint apporter les félicitations pour la victoire sur Xia. Un envoyé de Koryo arriva aussi. L’empereur tint audience dans la salle Jinluandian 金鑾殿 pour l’examen des docteurs. Au 7e mois, l’empereur s’arrêta à Kuolipuwan 括里蒲碗. Il confia la direction des secrétariats du Nord et du Sud au prince de Yan et de Zhao, Hongji. Le frère cadet du chef zubu Huodela 豁得剌, Wode 斡得, vint en audience. Il fut promu taiwei et renvoyé. L’empereur révisa les procès. L’assistant du juge de gauche Xiao Tanggu 蕭唐古 fut nommé vice-secrétaire du Nord. L’empereur chassa à Houliji. Au 8e mois, le chef zubu Chuanzhige-balisi 喘只葛拔里斯 vint en audience. Au 9e mois, les hommes de Xia ayant fait une incursion, Dilugu envoya le général des Liuyuan 六院 Haili 海里 pour contre-attaquer. Au 10e mois, l’empereur retourna à la capitale Suprême 上京. Un envoyé de la mère du roi de Xia Li Liangzuo fit renouveler son statut de vassal. Quand l’émissaire s’en retourna, l’empereur demanda que [Xia] envoie un nouveau ministre de confiance qui vînt en audience, et dit que lui-même réfléchirait tranquillement à la question. Il fit libérer les personnels réquisitionnés pour la corvée à Linhuangfu 臨潢府, puis il arriva à Zhonghuichuan 中會川.

13Au 11e mois, un émissaire du chef zubu Huodela apporta le tribut. L’empereur révisa les procès. Le grand ministre du Sud Han Zhibai 韓知白 fut nommé commissaire impérial de Wudingjun, le vice-secrétaire Yang Ji 楊績 commissaire impérial de Changningjun ([Bai]Chuanzhou), l’académicien Wang Gang 王綱 préfet de Zezhou, l’académicien Zhang You 張宥 préfet de Huizhou, et le rédacteur des décrets Zhou Bai 周白 préfet de Haibeizhou. Au [11e] mois intercalaire, le prince de Han Tiebu fut nommé vice-roi de la capitale du Centre. L’associé aux décisions du secrétariat du Nord Xiao Ge fut nommé secrétaire du Sud, et le grand roi du Sud Yelü Renxian 耶律仁先 contrôleur des affaires du secrétariat du Nord, avec l’apanage de prince de Song.

14Au 12e mois, le grand ministre du Nord et prince de Zhao Xiao Xiaoyou fut nommé vice-roi de la capitale de l’Est, le vice-roi de la capitale de l’Est Xiao Taliege grand ministre du Nord, et le secrétaire du Sud et prince de Lu 潞 Chage 查葛 grand roi du Sud. Le roi du pays de Han Xiao Hui vit son titre changé en celui de roi de Wei et démissionna de ses fonctions. Un envoyé de Li Liangzuo du pays de Xia apporta un mémoire demandant à redevenir vassal de Liao.

1051

15La 20e année (1051), au 1er mois, l’empereur s’arrêta au Huntongjiang. Au 2e mois, on envoya l’ancien directeur (dujian) du secrétariat du Nord Xiao Youkuo 蕭友括 et d’autres au pays de Xia pour demander les foyers Dangxiang (Tangut) qui avaient fait défection. L’empereur arriva au lac Cang’erpo 蒼耳濼. Un envoyé des Tufan 吐蕃 apporta le tribut. Au 3e mois, l’empereur arriva au Heishui. Au 5e mois, Xiao Youkuo et les autres revinrent de leur mission à Xia. La mère de Li Liangzuo demandait dans un mémoire que, comme les Tangut, [les Xi Xia] puissent, à défaut [des tribus], offrir des chevaux, chameaux, bœufs et moutons, et des cadeaux. Un envoyé du pays de Xia demanda [la restitution de] Tanglongzhen 唐隆鎮 et sollicita l’arrêt de la construction de villes fortifiées. Il lui fut répondu par un rescrit.

16Au 6e mois, l’empereur ordonna que la femme (la veuve) de Li Yuanhao qui avait été capturée ainsi que les autres prisonniers de Xia fussent placés à Suzhou 蘇州. On envoya un émissaire apporter aux Song le butin obtenu dans la répression de Xia. Au 7e mois, l’empereur arriva à la chasse d’automne. Au 9e mois, il ordonna une réforme des lois et se fixa à Zhonghuichuan 中會川. Au 10e mois, hiver, on réquisitionna des troupes dans toutes les régions. Au 11e mois, le tiyin et chef de l’armée (dujian) Xiao Molu 蕭謨魯 fut nommé juge de gauche. L’empereur ordonna au vice-roi de la capitale de l’Est Xiao Xiaoyou de diriger les affaires des finances et de la cour. Il fut décidé que l’enregistrement des fautes des fonctionnaires ne serait plus assuré par le vice-président du censorat (中丞) mais par le senior de l’administration (承旨). Au 12e mois, l’impératrice douairière fit la cérémonie de la Renaissance et une large amnistie fut proclamée.

1052

17La 21e année (Chongxi 21, 1052), au 1er mois, l’empereur arriva au Huntongjiang. Au 2e mois, il arriva au Yu’erpo. Au 4e mois, le sänggüm 詳穩 des Oncles de la Nation Xiao Ala 蕭阿剌 fut nommé commissaire à la répression du Nord-Ouest et reçut le titre de roi de la commanderie de Xiping 西平. Au 6e mois, l’empereur se fixa au Yong’anshan.

18Au 7e mois, l’empereur convoqua le grand ministre du Nord Xiao Taliege, le grand ministre du Sud, prince de Han, [Yelü] Tiebu, le secrétaire du Sud Xiao Ge et le contrôleur des affaires du secrétariat du Nord Renxian et d’autres, les fit s’asseoir et discuta avec eux de politique. Il fit un sacrifice au Ciel et à la Terre. Il ordonna aux secrétariats du Nord et du Sud de produire des rapports deux fois par jour. Il honora de façon posthume le grand-père de Taizu du titre de Jianxian huangdi 簡獻皇帝 et lui donna pour nom de temple Xuanzu 玄祖. La grand-mère [de Taizu] fut nommée Jianxian huanghou ; le père de Taizu fut nommé Xuanjian huangdi 宣簡皇帝 et reçut le nom de temple de Dezu 德祖, son épouse étant nommée Xuanjian huanghou 宣簡皇后. À titre posthume, les oncles de Taizu, le yilijin Yanmu 巖木 (Dinian Yanmugu) et le yuyue Shilu 釋魯 (Shulan Shilu), furent nommé respectivement roi du pays de Shu et roi du pays de Sui. Le roi des pays de Yan et de Zhao Hongji fut nommé grand maréchal de toute la cavalerie et l’infanterie, et contrôleur des affaires du tiyin. Le décret lui fut donné pour l’en informer. Le serviteur proche (近侍小底) Lubao 盧寶, qui s’était exercé sans autorisation à reproduire une peinture de l’empereur, fut gracié de la peine de mort et condamné aux travaux forcés à perpétuité. L’empereur arriva à la chasse d’automne. Il visita le Qingling. Le secrétaire du Sud Xiao Ge fut nommé secrétaire du Nord et prince de Wu. L’empereur arriva à Qingzhou. Le frère cadet de Taizu, Yindishi 寅底石 (Axin Yindishi), fut nommé à titre posthume roi du pays de Xu.

19[Pour expliquer au moins partiellement l’origine de la décision de donner ces titres, on lit durant la conférence le passage suivant extrait de la longue biographie de Xiao Hanjianu donnée dans le Liaoshi au juan 103 :

Au printemps de l’année Chongxi 13 (1044), [Hanjianu] présenta un mémoire dans lequel il disait :

« J’ai entendu qu’après le qaghan Yaonian Wa de la période précédente, la lignée dynastique fut interrompue. Après que le yilijin Yali (Singen Niar) eut mis sur le trône [le qaghan] Zuwu (Dinian Zuli), le pouvoir [des Yaonian] fut stable. Mais à cette époque [les Khitan] étaient rustiques (世俗朴) et ils n’avaient pas de titres honorifiques.

Or je remarque que les rites des Trois souverains ne sont pas parfaitement suivis, exactement comme à l’époque des Yaonian. Les souverains de la période suivante (Yelü) gouvernant le monde selon les rites et la musique, en eux s’est éveillé le sens de la mise en valeur des racines et de la perpétuation de la mémoire. Récemment, Gaozu (?) des Tang créa un temple des ancêtres et donna des titres d’empereurs [à ses ancêtres] sur quatre générations. Autrefois, quand notre Taizu arriva au pouvoir à la suite des Yaonian, il créa des écritures, institua des rites et des lois, instaura le titre d’Empereur céleste (Tianhuangdi), prescrivit les normes de palais et de bâtiments pour manifester sa puissance, créa des choses profitables [pour l’État] et élimina les choses nocives, et [ainsi] il unit le monde. Après cela, les empereurs se succédèrent. Depuis le yilijin Hulie (Noulisi Hulie), personne ne possède de titre honorifique. Même le père de Tianhuangdi, le yilijin Dilu (Salading Dilugu, Dezu), reste appelé par son nom personnel.

Je considère qu’il convient d’appliquer les règlements de Tang et de faire des ancêtres sur quatre générations des empereurs. Alors le grand règne de Votre Majesté sera glorieux et les normes abolies seront rétablies. »

Le mémoire fut présenté à l’empereur qui l’agréa. Alors on investit rétroactivement de titres Xuanzu et Dezu [grand-père et père de Taizu].

20Au 8e mois, le taiwei Wuzhe 烏者 étant mort, l’empereur ordonna que ses mânes fussent honorées aussi dans le temple de Shengzong. Au 9e mois, la préfecture de Pingzhou offrit un lièvre blanc. L’empereur visita le Huailing. Il décréta les titres honorifiques posthumes de Sisheng huangdi 嗣聖皇帝 (Taizong) et Tianshun huangdi 天順皇帝 (Muzong), et changea le titre de l’impératrice Zhangde 彰德 (épouse de Taizong) en Jing’an 靖安. L’impératrice Qitian 齊天 reçut le titre honorifique posthume d’impératrice Rende 仁德. Puis l’empereur visita le mausolée Zuling. Il augmenta le titre honorifique posthume de Taizu en Dasheng daming shenlie Tian huangdi 大聖大明神烈天皇帝 et changea les titres honorifiques posthumes de l’impératrice Zhenlie 貞烈 (Yingtian, épouse d’Abaoji) en Chunqin 淳欽, celui de l’empereur Gongshun 恭順 (Lihu) en Zhangsu 章肅 et celui de l’impératrice de ce dernier Madame Xiao en Hejing 和敬.

21Au 10e mois, l’empereur se fixa à Zhonghuichuan. Un envoyé de Li Liangzuo du pays de Xia demanda à ce que fussent relâchées les défenses frontalières. On envoya Xiao Youkuo porteur d’un décret pour y donner suite. L’empereur visita les deux préfectures de Xianzhou 顯州 et Yizhou 懿州. Le commissaire impérial de Liaoxingjun 遼興軍 (Pingzhou) Xiao Xulie 蕭虛烈 fut nommé prince de Zheng, et le grand roi du Sud et prince de Lu Chage fut nommé secrétaire du Sud et roi du pays de Yue. L’empereur chassa le tigre à Nan Sagebo 南撒葛柏, puis il visita le mausolée Qianling 乾陵.

22Au 11e mois, le titre de Wenxian huangdi (Yelü Bei) fut augmenté en Wenxian qinyi huangdi 文獻欽義皇帝, et ses deux impératrices furent nommées Duanshun 端順 et Rouzhen 柔貞. On changea aussi le nom de l’impératrice de Shizong Xiaolie 孝烈 en Huaijie 懷節. Le titre de Xiaocheng huangdi (Jingzong) fut augmenté en Xiaocheng kangjing huangdi 孝成康靖皇帝 et celui de l’impératrice Shengshen xuanxian huanghou 聖神宣獻皇后 en Ruizhi 睿智. L’empereur fit halte à Zhonghuichuan. Un envoyé des Arslan Ouighours 回鶻阿薩蘭 apporta en tribut des chevaux de prix et les léopards à rayures. L’empereur révisa les procès. Au 12e mois, le grand ministre du Nord Taliege fut nommé gouverneur militaire de la capitale du Sud, le prince de Zheng Xulie 虛烈 grand ministre du Nord et l’administrateur des ordos khitan Yelü Yixian tiyin. On libéra les forçats condamnés à temps.

1053

23La 22e année (Chongxi 22, 1053) au 1er mois, l’empereur arriva au Huntongjiang. Au 2e mois, les Arslan Ouighours étant envahis par leurs voisins, ils envoyèrent un émissaire pour demander de l’aide. L’empereur arriva à la chasse de printemps (春水). Au 3e mois, un émissaire de Li Liangzuo vint remercier pour le rescrit qui autorisait la reddition. L’empereur arriva au Heishuipo. Au 4e mois, l’empereur chassa à l’étang Hedian 鶴淀. Au 5e mois, il ordonna que dans l’intérieur du territoire (內地) les préfectures et districts plantent des arbres fruitiers. Au 6e mois, il s’arrêta au mont Hulüshan 胡呂山. Un émissaire de Koryo apporta le tribut. Au 7e mois, le grand roi des Zubu Tuntugusi, à la tête des chefs de ses tribus, apporta des chevaux et des chameaux. L’empereur arriva au Heiling. Au [7e] mois intercalaire, les Ugul 烏古 apportèrent le tribut. On créa un bureau des taxes (錢帛司) à Changchunzhou 長春州.

24Au 9e mois, un émissaire de Li Liangzuo du pays de Xia apporta la demande de reddition. Le dignitaire du Sud Gaojianu et les autres reçurent l’ordre de prendre soin d’eux. Au 10e mois, le 1er jour du mois, il y eut une éclipse de soleil. Au 11e mois, l’empereur ordonna qu’on déclare annuellement auprès du Secrétariat (shumiyuan) la liste des fonctionnaires devant être remplacés conformément aux rites, ou écartés pour faute. Au 12e mois, l’empereur ordonna que la fonction de vice-commissaire des Ouighours soit occupée par un Khitan. À l’occasion de la fête de Yingshengjie 應聖節, on amnistia exceptionnellement les condamnés à des peines inférieures aux travaux forcés. L’empereur ordonna aux grands ministres : « J’ai juré avec le maître des Song d’être son frère. Voilà de nombreuses années que nous jouissons de bonnes relations et je désire voir son portrait. Qu’on lui demande de faire venir un émissaire [qui l’apportera]. »

1054

25La 23e année (Chongxi 23, 1054), l’empereur arriva au Huntongjiang puis il chassa à l’étang Shuangzidian 雙子淀. Un envoyé du pays de Xia apporta des produits du terroir. L’empereur arriva à la chasse de printemps et chassa à Panzhipo 盤直坡. Au 3e mois, l’empereur visita le cadet impérial Zhongyuan 重元 dans sa tente. Au 4e mois, un envoyé de Koryo apporta le tribut. L’empereur chassa à Hezhihuli 合只忽里. Au 5e mois, Li Liangzuo demanda à offrir des chevaux et chameaux. L’empereur lui répondit d’en apporter chaque année puis il fixa au Yong’anshan. Un envoyé du pays de Xia apporta le tribut. Au 6e mois, l’empereur arriva à Qingzhou et visita le Qingling. Wang Hui (en coréen Wang Hwi) 王徽 de Koryo demanda qu’une charge officielle fût donnée à son fils. L’empereur décida de le promouvoir taiwei honoraire. Un envoyé des Tufan (Tubo) 吐蕃 apporta le tribut. Au 7e mois, un émissaire de Li Liangzuo du pays de Xia vint demander une union matrimoniale. L’empereur arriva à la chasse d’automne. Il ordonna aux Bafangzu 八房族 de porter des bonnets. Au 9e mois, alors que l’empereur chassait, il rencontra trois tigres et fit lâcher les chiens pour les capturer.

26Au 10e mois, l’empereur s’arrêta à la capitale du Centre. Il visita le secrétariat (mishujian) nouvellement institué. On fit une cérémonie dans le temple des ancêtres. Comme le Kaitaisi 開泰寺 avait fondu une statue d’argent du Bouddha, l’empereur amnistia exceptionnellement les prisonniers de la capitale [du Centre]. Un envoyé de Li Liangzuo apporta un serment. Au 11e mois, les chefs des tribus zubu apportèrent le tribut. L’empereur, à la tête de tous les ministres, présenta à l’impératrice douairière le titre honorifique de 仁慈聖善欽孝廣德安靜貞純懿和寬厚崇覺儀天皇太后 et décréta une grande amnistie. À la cour et hors de la cour, les fonctionnaires furent promus à des degrés divers. L’empereur révisa les procès. Le jour jiashen, tous les ministres présentèrent à l’empereur le titre honorifique de 欽天奉道祐世興曆武定文成聖神仁孝皇帝 et l’impératrice Madame Xiao fut investie du titre de 貞懿慈和文惠孝敬廣愛崇聖皇后. Au 12e mois, l’empereur arriva à Zhonghuichuan.

1055

27La 24e année (Chongxi 24, 1055), au 1er mois, l’empereur arriva au Huntongjiang. Il visita l’impératrice douairière. Un émissaire des Song vint apporter les vœux et offrit un éléphant domestiqué. Au 2e mois, l’empereur invita l’émissaire des Song à la pêche et ils composèrent des poèmes. L’empereur arriva au Changchunhe. Un émissaire du pays de Xia vint apporter les vœux. Au 3e mois, le cadet impérial Zhongyuan ayant eu un fils, on décréta une amnistie exceptionnelle pour les condamnés à une peine inférieure aux travaux forcés dans le campement (impérial) et dans les deux préfectures de Changchunzhou et de Zhenbeizhou 鎮北州.

28Au 5e mois, l’empereur s’arrêta à la falaise du Sud 南崖. Au 7e mois, il arriva à la chasse d’automne. Passant dans la vallée nord de la falaise du Sud, il tomba malade. Au 8e mois, la maladie s’aggravant, il appela le prince des pays de Yan et de Zhao Hongji et parla avec lui des principes fondamentaux du gouvernement. Il proclama une grande amnistie et fit relâcher les aigles et faucons des Cinq quartiers, et brûler les lignes de pêche. Le jour jichou, il mourut dans le campement, à l’âge de quarante ans. Dans son testament, il ordonnait que le roi des pays de Yan et de Zhao Hongji lui succède. Au 10e mois de l’année Qingning 1 (1055), il reçut le nom posthume de Shensheng xiaozhang huangdi 神聖孝章皇帝 et le nom de temple de Xingzong 興宗.

29L’éloge dit :

Quand Xingzong monta sur le trône il n’avait que seize ans. Il fut incapable de révérer l’impératrice-mère avant sa propre mère, se montra tyrannique à la cour et assassina des innocents. Ne sachant pas selon les rites réprimander l’aîné(e) [sa mère], il laissa mourir Qitian dans un complot de régicides. Quel manque de vertu filiale de la part d’un souverain ! Combien c’est désolant !

Lorsque son père fut inhumé, il organisa une beuverie, des jeux d’échecs et des jeux de balle. Tout est consigné dans les archives. [Mais] au moment de vénérer l’image du défunt il pleura et se lamenta, et mit les vêtements blancs [de deuil] pour recevoir les condoléances des Song. On aurait dit deux personnes différentes. À quoi cela rime-t-il ?

[Mais] son émotion aux paroles touchantes de Fu Bi et sa position pour [conserver] l’amitié avec les Song au Sud, l’acceptation d’un accord avec Liangzuo et l’arrêt de la campagne contre les Xi Xia, la paix aux frontières et la bonne politique à l’intérieur, le fait qu’il examina lui-même les candidats au doctorat, réforma largement les lois et permit jusqu’aux gens du peuple de s’exprimer, tout cela manifeste sa ferme volonté de rechercher le bon gouvernement.

Sous son règne on n’entendit pas qu’une seule personne sage fût promue, que pour la moindre chose les [saines] réprimandes eussent été écoutées. Si dans ces conditions on espère se conformer à l’esprit des anciens souverains, comment peut-on y arriver ?

Cependant, [pour un règne] après Shengzong, on peut parler d’un sage souverain.

Liaoshi 遼史 (Histoire des Liao), chapitre 21 (第二十一卷)

30Daozong, empereur Xiaowen 孝文皇帝, s’appelait (de son nom personnel chinois) Hongji, son surnom [khitan] était Nielin 涅鄰, son nom personnel khitan Chala 查剌. Il était le fils aîné de l’empereur Xingzong. Sa mère était Madame Xiao, impératrice Renyi. À six ans il reçut le titre de prince de Liang. En Chongxi 11 (1042), il fut promu au pays de Yan et il dirigea les affaires du vice-censeur en chef (領中丞司事). L’année suivante, il contrôlait les affaires des secrétariats du Nord et du Sud, fut nommé directeur du département des Affaires d’État et promu roi des pays de Yan et de Zhao. La 21e année (1052), il fut nommé grand maréchal de l’infanterie et de la cavalerie, contrôleur des affaires du tiyin et membre du bureau politique (預朝政). Il était discret et ferme. Chaque fois qu’il se rendait en audience, Xingzong l’écoutait avec sérieux.

1055 (suite)

31La 24e année (Chongxi 24, 1055), au 8e mois, Xingzong mourut et l’empereur monta sur le trône devant sa dépouille. Il était si triste qu’il ne discuta pas des affaires politiques. Les fonctionnaires présentèrent un mémoire en insistant [pour qu’il tienne sa cour], et il agréa. Il dit :
Malgré ma faiblesse, j’ai été établi sur mon peuple. Or je crains que ma sagesse ne soit pas à la hauteur [de ma tâche], que mes ministres n’aient pas assez confiance en moi, que des taxes excessives soient levées, que les récompenses et les peines ne soient pas justes, que la bienveillance d’en-haut n’atteigne pas en-bas, et que la confiance d’en-bas ne puisse s’élever jusqu’en-haut. Vous, les fonctionnaires, parlez-moi sans détour ni tabou. Si je le peux, j’adopterai [votre proposition], sinon, je ne vous en tiendrai pas rigueur. Comprenez bien mon intention.
Trois jours plus tard, le cadet impérial Zhongyuan fut nommé oncle impérial, dispensé du salut chinois [en se présentant devant l’empereur] et avec interdiction aux autres fonctionnaires de l’appeler par son nom personnel. Puis on envoya des émissaires chez les Song, les Xia et à Koryo pour annoncer le deuil. On envoya aussi Zhongyuan pour apaiser l’armée et le peuple de la capitale du Sud. Conformément aux volontés testamentaires [de Xingzong], on nomma le commissaire à la répression du Nord-Ouest et roi de la commanderie de Xipingjun Xiao Ala grand ministre du Nord, maintenu dans ses fonctions de contrôleur par intérim des affaires du secrétariat du Sud, et le grand ministre du Nord Xiao Xulie commissaire impérial de la commanderie de Wudingjun. Le nom d’ère fut changé en Qingning et une grande amnistie fut proclamée.

32Au 9e mois, l’empereur ordonna de n’interdire l’accès à aucun terrain si ce n’est aux terrains de chasse où il allait souvent. Il ordonna encore qu’en-dehors de ses gardes personnels, plus personne ne pourrait entrer dans le palais avec son épée ; qu’à l’exception des descendants des membres méritants du clan impérial, des yilijin, des émissaires adjoints et de ceux dont la fonction l’exigeait, on ne pourrait plus porter de coiffe [à la cour] ; que les membres des clans des yilijin et des émissaires adjoints tout comme des roturiers, n’auraient plus le droit de porter des lainages de chameau (駝尼), ni des fourrures de loutre. Quant aux manches des épées, aux boucles de ceintures (兔鶻), aux selles et harnais et aux pendentifs, leur ornementation ne pourrait plus comporter de corne de rhinocéros, de jade (犀玉) ou de « corne de serpent » (骨突犀). Seuls les grands généraux étaient dispensés de cette interdiction. L’empereur offrit aux fonctionnaires de la cour et hors de la cour des titres nobiliaires et des récompenses diverses. Puis il conféra à l’impératrice douairière le titre de grande impératrice douairière. Il envoya le juge de gauche Xiao Molu et l’académicien Hanlin Han Yun 韓運 apporter aux Song des objets qui avaient appartenu à l’empereur défunt, et il envoya un émissaire annoncer aux Song l’avènement du nouvel empereur. L’impératrice fut honorée comme impératrice douairière et l’empereur donna un banquet dans la tente Zoutudian 菆塗殿. Le vice-roi de la capitale Suprême et roi du pays de Su 宿 Chenliu 陳留 (Xiao Xiaoyou) fut nommé vice-roi de la capitale du Sud (lire : de l’Est). On envoya des émissaires à Koryo et au pays de Xia pour leur apporter des objets ayant appartenu à l’empereur défunt.

33Au 10e mois, les services compétents proposèrent pour la date anniversaire de l’empereur [le nom de] Tian’anjie 天安節. L’empereur agréa. Le prince de Wu, Renxian, fut associé au contrôle des affaires de la capitale du Sud, et le prince de Chen, Tubote 塗孛特, fut nommé grand ministre du Sud et promu prince de Wu. Le commissaire impérial de Shunyijun 順義軍 (Shuozhou) Shishennu 十神奴 fut nommé grand roi du Sud.

34Au 11e mois, l’empereur Xingzong fut inhumé au Qingling. Des émissaires de Song et de Koryo participèrent. La montagne fut nommée Yongxing 永興. Le grand roi du Sud Hougu fut nommé vice-roi de la capitale du Centre, et le grand ministre du Nord et roi de la commanderie de Xiping Xiao Ala promu prince de Han. L’empereur fit halte à Huaizhou 懷州 et il y eut des cérémonies dans les temples de Taizong et Muzong. L’empereur visita le Zuling. Le jour du solstice d’hiver, il y eut des cérémonies dans les temples de Taizu, Jingzong et Xingzong, et l’empereur ne reçut pas les vœux des ministres. Au 12e mois, l’empereur donna cet ordre au juge de gauche :

Moi, depuis mon enfance, j’ai obtenu d’accéder au trône. Cela m’emplit de crainte nuit et jour, car j’ai peur de ne pas être à la hauteur de ma mission. Je veux donc entendre des paroles directes pour corriger les erreurs. Cela fait déjà plusieurs mois [que je suis en fonction] et je n’ai encore trouvé aucun ministre de confiance qui puisse m’assister. J’ordonne donc que tous les fonctionnaires, à la cour comme à la capitale, lorsqu’ils arrivent à la fin de leur mandat, expriment une opinion et disent à leurs subordonnés de s’exprimer sans tabou, indépendamment de leur degré de noblesse ou de leur âge.

35Le jour de la fête de Yingshengjie, l’empereur présenta les vœux de longévité à la grande impératrice douairière, donna un banquet pour les ministres et les femmes de la noblesse et investit sa concubine Madame Xiao du titre d’impératrice. Il promut les cadets impériaux : le prince de Yue Heluwo 和魯斡 fut promu roi du pays de Lu, le prince de Xu Alian fut promu roi du pays de Chen et le prince de Chu Nielugu 涅魯古 fut nommé prince de Wu. L’empereur ordonna aux ministères et aux services de lui rendre compte immédiatement de toute affaire sensible, et que celui qui écrirait ou diffuserait une dénonciation écrite calomnieuse soit exécuté et son cadavre exposé en public. Le membre de la famille impériale Shigong 十公, ayant offensé sa mère, fut exécuté. Le vice-secrétaire Yao Jingxing 姚景行 fut nommé secrétaire du premier ministre, l’académicien Hanlin Wu Zhan 吳湛 vice-secrétaire, et le secrétaire du premier ministre et associé à la direction du Secrétariat Han Shaowen 韓紹文 vice-roi de la capitale Suprême. Ouyang Xiu 歐陽修 et sa suite, envoyés par les Song, vinrent apporter les vœux pour l’intronisation. L’empereur ordonna d’instituer des écoles pour former les lettrés, de promulguer une édition commentée des Cinq classiques et de nommer un savant expert et son assistant. Il confia à Yang Ji qui gouvernait Zhuozhou 涿州 la direction cumulée du Secrétariat [du Sud]. En mémoire de l’anniversaire de Shengzong de son vivant, on libéra les prisonniers de la capitale.

36Cette année-là, l’empereur dans la salle Qingliangdian 清涼殿 proclama 44 jinshi, dont Zhang Xiaojie 張孝傑.

1056

37La 2e année (Qingning 2, 1056) au 1er mois, l’empereur ordonna aux fonctionnaires des préfectures et des commanderies et à leurs subordonnés de juger les prisonniers selon les règles tribales et claniques. Il ordonna aussi que les Ernügu 二女古 et les candidats héréditaires aux fonctions de grands ministres et commissaires impériaux soient exemptés de [conscription dans] l’armée de Diamant 皮室軍. Ce mois-là, l’empereur visita le lac Yu’erpo. Au 2e mois, le juge de gauche Xiao Molu fut chargé de superviser les affaires de la direction de la répression du Sud-Ouest. En mémoire de l’anniversaire de Xingzong de son vivant, l’empereur donna un banquet aux ministres et ordonna que chacun compose un poème.

38Au 3e mois, pour la fête de Yingshengjie, l’empereur amnistia exceptionnellement les prisonniers sur 100 lis à la ronde. L’empereur remit aux ministres un poème qu’il avait composé sur le thème « Rendre la liberté aux aigles » pour exprimer son intention de recruter des ministres. Au [3e] mois intercalaire, la capitale de l’Est commença à battre monnaie. La prison de la capitale du Sud étant vide, les fonctionnaires en dessous du vice-roi furent promus. Au 4e mois, l’empereur donna cet ordre : « À l’arrivée de l’été, comme c’est le moment où les animaux grandissent et se reproduisent, il est interdit d’allumer des feux dans les campagnes ».

39Au 5e mois, l’empereur visita le Qingling. Il y eut un service religieux dans le temple de Xingzong. Au 6e mois, l’empereur ordonna au grand ministre de recruter des gens capables. Puis il demanda aux services concernés de recruter des conscrits pour compléter les effectifs de la surveillance aux frontières. Un chef zubu vint en audience, apportant en tribut des produits du terroir. Un émissaire de Koryo apporta le tribut. L’empereur abolit pour les historiens la possibilité qu’ils assistent aux débats de la cour, de sorte qu’ils devraient écrire ce qu’ils auront entendu du grand ministre. Il y eut une calamité de criquets à la capitale du Centre. L’empereur décréta que ceux qui seraient convaincus de vol avec violence seraient jugés au niveau de la région. Le secrétaire du Sud et roi du pays de Zhao Chage fut nommé vice-roi de la capitale Suprême ; l’associé aux affaires du vice-roi de la capitale du Sud et prince de Wu Renxian fut nommé secrétaire du Sud. On envoya des émissaires dans les régions pour harmoniser les taxes, entretenir l’armement, encourager l’agriculture et réprimer le brigandage.

40Au 8e mois, l’empereur arriva à la chasse d’automne. Au 9e mois, visitant la capitale du Centre, il fit un sacrifice à Shengzong et Xingzong dans la salle Hui’andian 會安殿. Au 10e mois, il alla à Zhonghuichuan. Au 11e mois, le contrôleur des affaires du juge de gauche Yelü Huali 耶律劃里 fut nommé juge, et le grand roi du Nord Yelü Xiantong 耶律仙童 fut nommé contrôleur des affaires de la préfecture de Huang­longfu 黃龍府. Tous les fonctionnaires civils et militaires offrirent à l’empereur le titre honorifique d’« Empereur céleste » (Tian huangdi), et à l’impératrice celui de Yide 懿德. Une large amnistie fut proclamée. L’oncle impérial Zhongyuan fut nommé « grand maréchal de l’infanterie et de la cavalerie du monde entier » (天下兵馬大元帥), l’apanage du roi du pays de Zhao Chage transféré à celui de roi du pays de Wei, l’apanage du roi du pays de Lu Heluwo transféré à celui de roi du pays de Song, celui du roi du pays de Chen Alian transféré à celui roi du pays de Qin, celui du roi du pays de Wu Nielugu élevé à celui de roi du pays de Chu, et tous les fonctionnaires reçurent des promotions diverses. Au 12e mois, le prince de Han Xiao Ala fut nommé secrétaire du Nord, le vice-roi de la capitale de l’Est et roi du pays de Su Chenliu (Xiao Xiaoyou) grand ministre du Nord, le roi du pays de Song Heluwo vice-roi de la capitale Suprême, et le roi du pays de Qin Alian contrôleur des affaires du vice-censeur (中丞司). On présenta à l’impératrice douairière le titre honorifique de 慈懿仁和文惠孝敬廣愛宗天皇太后.

1057

41La 3e année (Qingning 3, 1057), au 1er mois, l’empereur arriva au Yazihe 鴨子河 (Huntongjiang) et il institua un commissaire impérial de Daotaling 倒塌嶺. Le chef des Wuguo 五國部 apporta en tribut des produits du terroir. Au 2e mois, l’empereur arriva au lac Dayupo 大魚濼. Au 3e mois, le roi du pays de Chu Nielugu fut nommé commissaire impérial de Wudingjun (Fengshengzhou). Au 4e mois, l’empereur alla à l’abri des chaleurs au mont Yong’anshan. Au 5e mois, l’empereur arriva au Qingling et offrit de la liqueur (獻酎) dans les salles Jindian 金殿 et Tongtiandian 同天殿.

42Au 6e mois, le roi du pays de Wei 魏 Chage fut nommé tiyin, l’associé au contrôle des affaires du secrétariat Xiao Tanggu 蕭唐古 fut nommé grand ministre du Sud et le roi du pays de Wei [lire de Han ?] Tiebu fut nommé vice-roi de la capitale de l’Est. Au 7e mois, il y eut un tremblement de terre à la capitale du Sud et une amnistie fut décrétée sur ce territoire. L’empereur arriva à la chasse d’automne. Au 8e mois, l’empereur remit à l’impératrice douairière un poème intitulé : « Souverain et ministres ont une même volonté, Chinois et Non-chinois partagent un même esprit » (君臣同志, 華夷同風). Au 9e mois, l’empereur visita Zhonghuichuan. Au 10e mois, il visita le Zuling. Puis il visita les temples de Rangguo huangdi 讓國皇帝 (Yelü Bei) et de Shizong. Il offrit de la liqueur dans la salle Yudian 玉殿.

43Au 11e mois, le juge de gauche Xiao Molu fut nommé administrateur des ordos khitan. Un envoyé de Koryo apporta le tribut. Au 12e mois, on interdit aux fonctionnaires en activité de faire des prêts ou du commerce dans les tribus. La grande impératrice douairière était souffrante. On amnistia exceptionnellement les prisonniers à cinq cents lis à la ronde du campement impérial. Le jour jisi, la grande impératrice douairière mourut.

1058

44La 4e année (Qingning 4, 1058), au 1er mois, on envoya un émissaire annoncer le deuil à Song et à Xia. L’empereur arriva au Yazihe pour pêcher. Un envoyé des Song apporta le portrait du maître des Song. Le contrôleur des affaires de Yizhou 易州 Yelü Pode 耶律頗得 arrivant à la fin de son mandat, son peuple demanda à le garder et cela fut accepté. Au 2e mois, l’empereur convoqua les juges [et leur ordonna] : 
lorsque dans une région on condamne quelqu’un à mort, même si le procès a été mené à son terme, il faudra demander confirmation du verdict à une autre préfecture ou un autre district. Si personne ne s’estime lésé, le verdict sera prononcé. Si quelqu’un se sent lésé, [l’affaire] sera rapportée en haut lieu.
Puis il alla au Yu’erpo. Au 3e mois, on recruta des hommes courageux et habiles à Tiande 天德, Zhenwu 鎮武 et Dongsheng 東勝 pour les conscrire dans l’armée. Il y eut une très large amnistie. Au 4e mois, l’empereur visita le Qingling. Un envoyé des Song vint faire une offrande funèbre.

45Au 5e mois, on offrit à la grande impératrice douairière défunte le nom honorifique posthume de « impératrice Qin’ai » 欽哀皇后 et on l’inhuma au Qingling. Les émissaires du pays de Xia et de Koryo se joignirent à la cérémonie. L’empereur arriva au Yong’anshan pour se mettre à l’abri des chaleurs. Au 6e mois, le secrétaire du Nord et prince de Zheng Xiao Ge fut nommé secrétaire du Sud et son titre de prince transféré à Chu. Le secrétaire du Sud et prince de Wu Renxian fut nommé secrétaire du Nord. Au 7e mois, on établit que les serviteurs des fonctionnaires gardiens du Trésor impérial pourraient dénoncer ceux qui voleraient plus de deux ligatures (貫). L’empereur chassa au Heiling. Au 10e mois, Hougu qui était associé au contrôle des affaires du vice-roi de la capitale de l’Est fut nommé grand roi du Sud, et le commissaire impérial de Bao’anjun 保安軍 (Shuangzhou) [Yelü] Xidi grand roi des Six tribus Xi (奚六部).

46Au 11e mois, on fit les cérémonies du Zaishengli et du Chaiceli, et l’empereur offrit un banquet aux ministres à Bafangpo 八方陂. L’empereur tint audience dans la Qingfengdian 清風殿 et passa la grande cérémonie d’investiture. Il y eut une grande amnistie. Le prince de Wu Renxian fut nommé vice-maréchal de l’infanterie et de la cavalerie de la capitale du Sud et son apanage transféré à la principauté de Sui. L’empereur visita les campements (gong) de Taizu et de tous les empereurs, puis il fit un sacrifice au Muyeshan. On interdit de faire des ustensiles de jade.

47Au 12e mois, on assouplit l’interdiction de l’utilisation de la laine de chameau et des fourrures de loutres. On autorisa aussi les petits fonctionnaires à élever des aigles. Le secrétaire du Sud et prince de Chu Xiao Ge fut en plus nommé secrétaire du Nord. Au [12e] mois intercalaire, l’empereur donna à l’oncle impérial Zhongyuan un document [écrit en lettres] d’or (金券).

48Cette année-là, le fils impérial Jun 濬 naquit.

1059

49La 5e année (Qingning 5, 1059), au printemps, l’empereur alla à Chunzhou 春州. Au 6e mois, l’empereur s’arrêta au lac Nagepo. Le secrétaire du Sud Xiao Asu 蕭阿速 fut nommé grand ministre du Nord, le vice-secrétaire Yelü Yixin 耶律乙辛 fut nommé secrétaire du Sud, le tiyin Chage commissaire impérial de Liaoxingjun (Pingzhou), le prince de Lu Xiejianu commissaire impérial de Wudingjun (Fengshengzhou) et le vice-roi de la capitale de l’Est et prince de Wu Tiebu vice-roi de la capitale de l’Ouest. Au 7e mois, le sänggüm des Wugu Dilie 烏古敵烈 Xiao Molu fut nommé juge de gauche. Au 10e mois, l’empereur visita la capitale du Sud et sacrifia à Xingzong dans la salle Jianingdian 嘉寧殿. Au 11e mois, l’empereur interdit la chasse. Au 12e mois, le dignitaire du Nord Xi Maliu 奚馬六 fut nommé juge de droite, et le secrétaire du Premier ministre Wu Zhan fut relégué au rang de simple citoyen car son frère cadet Xun 洵 était rentré irrégulièrement dans la fonction publique.

50Cette année-là, l’empereur tenant audience dans la salle Baifudian 百福殿 proclama 115 jinshi, dont Liang Yuan 梁援.

1060

51La 6e année (Qingning 6, 1060), au printemps, l’empereur arriva au lac Yuanyangpo. Au 5e mois, le contrôleur de la compilation des annales historiques Yelü Bai 耶律白 (Yelü Liang 耶律良) demanda d’éditer les poèmes de l’empereur et d’en rédiger la préface. L’empereur s’arrêta au lac Nagepo. Au 6e mois, le sänggüm des Jurchen du Nord-Est Gaojianu fut nommé tiyin. On envoya des émissaires réviser les procès. On créa à la capitale du Centre une université impériale et l’empereur ordonna qu’on y fasse régulièrement des offrandes aux saints et aux maîtres des temps passés. Le prince de Sui Renxian fut nommé grand roi du Nord et il reçut un décret impérial. Au 10e mois, l’empereur s’arrêta à l’étang Ousidian 藕絲淀.

1061

52La 7e année (Qingning 7, 1061), au 3e mois, l’empereur arriva à Chunzhou. Yelü Yixin reçut la charge de contrôleur des affaires du secrétariat du Nord. Au 4e mois, on interdit aux petits fonctionnaires et aux gens du peuple de posséder des faucons (海東青). Au 5e mois, l’empereur alla à l’abri des chaleurs au Yong’anshan. Il visita le Qingling. Le vice-roi de la capitale de l’Est Xiao Ala fut tué. Au 6e mois, il y eut une éclipse de soleil. Xiao Molu fut nommé commissaire impérial de la garnison de Shunyijun (Shuozhou). L’empereur visita les trois ordos Hongyigong 弘義宮 (de Taizu), Yongxinggong 永興宮 (de Taizong) et Chongdegong 崇德宮 (de Chengtian) et y fit des ofrandes. Il fit le tir monté sur un rameau de saule (射柳) et donna un banquet au cours duquel il accorda des récompenses diverses. Il fit la cérémonie de la Renaissance et ordonna à ses ministres de tirer sur des rameaux de saule par équipes. Le prince du pays de Chu Nielugu fut chargé de superviser les affaires du secrétariat du Sud. Au 9e mois, l’empereur se fixa au Ousidian. Au 12e mois, le contrôleur des affaires de Huanglongfu Yelü Alizhi 耶律阿里只 fut nommé grand roi du Sud.

1062

Liaoshi 遼史 (Histoire des Liao), chapitre 22 (第二十二卷)

53La 8e année (Qingning 8, 1062), au 1er mois, l’empereur arriva au Yazihe. Au 2e mois, il se fixa au Nagepo. Au 3e mois, le prince de Chu Xiao Ge se retira et il fut promu au titre de roi du pays de Zheng. Au 5e mois, le tiyin des Wuduwan 吾獨婉 Tuntuge 屯禿葛 demanda à apporter annuellement des chevaux et des chameaux en tribut. Cela lui fut accordé. Au 6e mois, l’empereur se fixa à Tuogulie 拖古烈. Le juge de droite Xi Maliu fut nommé grand roi des Six tribus Xi. Ce mois-là, durant une audience dans la Qingliangdian, l’empereur proclama 93 jinshi, dont Wang Ding 王鼎. Au 7e mois, l’empereur chassa l’ours à Waishila 外室剌. Au 10e mois, l’empereur se fixa à Dulujin. Au 12e mois, le contrôleur des affaires du secrétariat du Nord Xiao Tuguci 蕭圖古辭 fut nommé secrétaire du Nord. L’empereur visita la capitale de l’Ouest. En l’honneur du passage de la cérémonie de la Renaissance par l’impératrice douairière, on amnistia exceptionnellement les prisonniers de la capitale de l’Ouest.

1063

54La 9e année (Qingning 9, 1063), au 1er mois, l’empereur visita le Yuanyangpo. Il interdit au peuple de vendre du bronze. Au 3e mois, le maître des Song, Zhen 禎 (Renzong), mourut. [Les Song] firent de Shu 曙 son fils pour qu’il lui succède. Au 5e mois, le prince de Sui Renxian fut nommé secrétaire du Sud et son apanage transféré à Xu. Ce mois-là, l’empereur prit le frais à Helixue 曷里狘.

55Au 7e mois, l’empereur arriva au mont Taizishan. L’oncle impérial Zhongyuan avec ses fils, le roi du pays de Chu Nielugu et le roi du pays de Chen Chenliu, ainsi que l’associé aux affaires du secrétariat du Nord Xiao Hudu, le prince de Wei Tiebu, le dignitaire Niela Bogu 涅剌溥古, le gouverneur militaire (tongjunshi) Dielide 迭里得, le gendre impérial Can 參 et ses frères cadets Zhuzhe 朮者 et Tugu 圖骨, le sänggüm des yela des étendards et tambours Yelü Guojiu 耶律郭九, le taibao des lettrés (文班太保) Xishu 奚叔, le directeur du Trésor Wugu 烏骨, les taibao de gauche de la garde impériale Dibugu 敵不古 et Anda 按答, les vice-commissaires du palais Hanjianu et Baoshennu et d’autres, au nombre de 400 personnes, corrompant ou menaçant les arbalétriers, attaquèrent le campement impérial. Le secrétaire du Sud et prince de Xu Renxian, le superviseur du secrétariat du Nord et prince de Zhao Yelü Yixin, le grand ministre du Sud Xiao Tanggu, le xuanhuishi du Nord Xiao Hanjianu, le vice-secrétaire du Nord Xiao Weixin et le commissaire de l’ordo Dunmugong 敦睦宮 (de Lihu) Yelü Liang, à la tête de plusieurs milliers d’hommes, contre-attaquèrent. Nielugu bondissant avec son cheval surgit pour combattre mais il fut tué par les flèches du sänggüm des serviteurs proches Asi de Bohai 渤海阿厮 et du garde Su 蘇.

56Les clans des factieux furent exterminés. Zhongyuan s’enfuit dans le désert et se suicida. On fit informer toutes les régions [de ces événements]. Renxian fut nommé secrétaire du Nord et promu au titre de prince de Song et de Vénérable père (尚父), Yelü Yixin fut nommé secrétaire du Sud, Hailin le Ouïghour 回鶻海鄰, Niaoli 褭里, Yelü Tabuye 耶律撻不也, Asi, Jilige 急里哥 des ordos, Xiamo 霞抹, Yixin 乙辛 et Zhilu 只魯 furent promus généraux supérieurs. Plus de trois cents gardes, qu’ils fussent officiers ou sous-officiers, cuisiniers, arbalétriers ou porteurs d’ombrelles, reçurent des fonctions diverses. Yelü Liang, qui avait secrètement révélé le complot de Zhongyuan, fut rattaché à la maisonnée du yilijin des tentes horizontales et nommé administrateur des tentes des Hanren. Tiebu, accusant Zhongyuan et les autres de l’avoir menacé, fut déchu de la noblesse, réduit au rang de simple citoyen et exilé à Zhenzhou 鎮州. On sacrifia au Ciel des moutons noirs et blancs. Au 8e mois, on envoya un commissaire pour apaiser les fonctionnaires et le peuple de la capitale du Sud. Le commissaire du Yongxinggong Yelü Dabuye 耶律塔不也 ayant obtenu des mérites dans la répression des troubles, il fut associé aux décisions de la direction des armées.

57Au 10e mois, l’empereur visita le temple Xingwangsi 興王寺 [de Yongzhou, au Muyeshan]. Le taibao de la tribu Liuyuan 六院 Yelü Hezhu 耶律合朮 fut nommé contrôleur des affaires du grand roi du Sud. Ce mois-là, l’empereur s’arrêta à l’étang Ousidian. Au 11e mois, le xuanhuishi du Sud Xiao Jiuge fut nommé grand ministre du Nord. Le roi défunt de la commanderie de Fuchun 富春 Yelü Yixian fut nommé à titre posthume prince de Xu.

58Cette année-là, le fils impérial Jun fut nommé prince de Liang.

1064

59La 10e année (Qingning 10, 1064), au 1er mois, l’empereur alla vers le nord. Au 2e mois, on interdit au peuple de la capitale du Sud de détourner l’eau pour planter du riz. Au 7e mois, l’empereur ordonna de juger les prisonniers de toutes les régions. On interdit aux bonzes et aux nonnes de venir en privé au campement impérial et d’y prendre des biens en invoquant à tort et à travers des malheurs ou du bonheur.

60Au 9e mois, l’empereur visita Huaizhou et les temples de Taizong et de Muzong. Au 10e mois, il se fixa à la capitale du Centre. On interdit toute activité d’imprimerie privée. Au 11e mois, on fixa la réglementation concernant les vêtements des petits fonctionnaires et du peuple. On interdit d’abattre et de tuer durant les six jours de jeûne. L’empereur ordonna de rechercher les classiques qui manquaient au pavillon Qianwenge 乾文閣 et de les faire corriger par les confucéens. Le commissaire impérial de Zhangguojun 彰國軍 Han Xieshi 韓謝十 fut nommé tiyin. L’empereur ordonna qu’à la capitale du Sud on ne fasse plus en privé des soieries à l’usage de l’empereur, qu’on ne vende plus de fer et qu’on ne boive d’alcool en-dehors des temps convenables. On ordonna aussi à l’administration de la capitale du Sud de régaler les officiers militaires chaque printemps et chaque automne sur les fonds publics. Au 12e mois, le grand roi du Nord Xiao Wuguni 蕭兀古匿 fut nommé administrateur des ordos khitan.

61Cette année-là, les capitales du Sud et de l’Ouest connurent une récolte abondante.

1065

62En Xianyong 1 (1065), au 1er mois, tous les fonctionnaires, civils et militaires, augmentèrent le titre honorifique de l’empereur en 文武百僚加上尊號曰聖文神武全功大略廣智總(聰)仁睿孝天祐皇帝. On changea de nom d’ère et on proclama une grande amnistie. Le prince de Liang, Jun, fut nommé prince héritier, et l’empereur offrit aux fonctionnaires de la cour et hors de la cour des promotions diverses. L’empereur arriva au lac Yu’erpo. Il ordonna qu’à chaque nouvel an, chaque fête du 5e jour du 5e mois et chaque solstice d’hiver, on présente les vœux au prince héritier (東宮) par un mémoire distinct. Au 3e mois, le contrôleur des affaires de Xingzhongfu 興中府 Yang Ji fut nommé contrôleur des affaires du Secrétariat [du Sud ?]. Au 4e mois, le contrôleur des affaires du Secrétariat [du Sud] Zhang Sifu 張嗣復 étant malade, il fut nommé contrôleur des affaires de Xingzhongfu. L’empereur alla prendre le frais à Tuogulie. Au 5e mois, un émissaire du pays de Xia apporta le tribut.

63Au 7e mois, l’impératrice douairière ayant chassé un ours, elle donna des récompenses diverses aux fonctionnaires. Au 8e mois, une supernova (客星) ayant empiété sur le Temple céleste, l’empereur ordonna à toutes les régions de se mettre en alerte contre les brigands et de faire strictement respecter l’interdiction d’allumer des feux. Au 9e mois, l’empereur s’arrêta au Ousidian. Le juge de gauche Zaogu 慥古 fut nommé sänggüm de la maison patriarcale aînée (孟父敞穩). Au 10e mois, l’empereur visita le Yiwulüshan 醫巫閭山. L’impératrice douairière ayant chassé un tigre, elle offrit un grand banquet aux ministres et chacun dut composer un poème.

64Au 11e mois, une constellation en forme de boisseau inversa sa course (有星如斗逆行) et l’on entendit un bruit sourd. Au 12e mois, le prince de Liao Renxian fut nommé vice-roi de la capitale du Sud, et son apanage fut transféré à Jin. Le vice-roi de la capitale du Sud Xiao Weixin fut nommé juge de gauche. Mars (熒惑) et la Lune avancèrent parallèlement, du lever du soleil jusqu’à midi.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://journals.openedition.org/ashp/docannexe/image/2732/img-1.png
Fichier image/png, 104k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Marsone, « Histoire et cultures de la Chine (Xe-XIVe s.) », Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques, 149 | 2018, 365-381.

Référence électronique

Pierre Marsone, « Histoire et cultures de la Chine (Xe-XIVe s.) », Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques [En ligne], 149 | 2018, mis en ligne le 11 juillet 2018, consulté le 19 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/ashp/2732

Haut de page

Auteur

M. Pierre Marsone

Directeur d’études, M., École pratique des hautes études — Section des sciences historiques et philologiques

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés : EPHE

Haut de page
  • OpenEdition Journals