Skip to navigation – Site map

HomeIssues139Histoire et philologie des temps ...Naissance et évolution de l’ethno...

EPHE
Histoire et philologie des temps médiévaux
Histoire et philologie de la Scandinavie ancienne et médiévale

Naissance et évolution de l’ethnologie suédoise

Conférence de Elena Balzamo
p. 194-195

Abstract

Programme de l’année 2006-2007 : Naissance et évolution de l’ethnologie suédoise.

Top of page

Full text

1L’objectif des conférences consistait à placer le phénomène analysé (le conte populaire scandinave) dans un contexte aussi large que possible, en faisant suivre l’approche essentiellement structurelle de l’année précédente d’une approche diachronique, d’un caractère historique et globalisant. L’étude s’effectuait selon les axes suivants : la notion de folklore, sa définition, son mode de fonctionnement (oralité, fonction explicative, fusion avec le monde matériel, lien avec le calendrier), sa spécificité générique (absence de frontières nettes, perméabilité, absence de textes fixes, les rapports modèle / variante selon la théorie Bogatyrev-Jacobson), son caractère syncrétique. Le passage du conte populaire de l’oral à l’écrit : du no man’s land de la tradition orale au statut ambivalent durant le Moyen Âge, les premiers recueils renaissants (Straparole, Basile), le « miracle Perrault » et les contes de fées. La révolution romantique et l’émergence du concept de conte populaire avec les Grimm, les fondements idéologiques élaborés par Herder, les collectes tous azimuts des Romantiques ; les techniques éditoriales des Grimm, les éditions successives de contes aboutissant à la création d’un canon. Les collectes et les principaux recueils dans les pays nordiques : Danemark (J. M. Thiele, Danske Folkesagn, 1818-1823, M. Winther, Danske Folkeeventyr, 1823 et Eventyr og Fortaellinger, 1825 ; la « parenthèse andersenienne » ; Dansk Folke­mindessamling des années 1880 de S. Grundtvig, la grande collecte de E. T. Kristensen, son déroulement et ses résultats) ; Norvège (prédécesseurs d’Asbjørnsen et Moe, spécificité norvégienne liée au problème de la langue normative, Norske Folke- og Barneeventyr, 1841-1844, déroulement des collectes, travail éditorial, répartition des rôles, éditions successives) ; Islande (spécificité du contexte culturel, déroulement des collectes, Jón Árnason et son corpus, 1862-1864) ; Suède (premiers recueils : Y. Immelius, Svenska folksagor, 1819, A. A. Afzelius, Svenska folkets sagohäfter-I, 1839, C. J. Lenström, Folksagor för gamla och unga, 1839-1943 ; Svenska folksagor och äfvertyr, 1844-1849, de Gunnar Olof Hyltén-Cavallius et Georges Stephens : déroulement des collectes, travail éditorial, répartition de rôles, réception). Les collectes ultérieures au xixe et au xxe siècles en Suède : assises théoriques, méthodes, polémiques, principaux recueils : Nils Gabriel Djurklou, Sagor och äfvertyr, 1883, August Bondeson, Halländska sagor, 1880, Historiegubbar på Dal, 1886, Eva Wigström, Folkdiktning, 1880, Per Arvid Säve, Gotländska sagor, 1952-1959 ; approche dialectale, débat sur l’« authenticité » et le concept de « conteur ». Axel Olrik et l’école finlandaise : Episke love i folkediktningen (1908), enjeux, méthodologie, figures principales : Julius Krohn, Kaarle Krohn, Antti Aarne ; nomenclature générique : Motif-Index Aarne-Thompson, principes de classement, implications, évolution du système : la nouvelle nomenclature de Hans-Jörgen Uther (Aarne-Thompson-Uther, ATU, 2004). Les principaux types de contes : merveilleux, animalier, facétieux – caractéristiques générales et spécificité ; aperçu des principales approches : polémiques sur les rapports entre le conte et le mythe, glissement d’intérêt des origines au fonctionnement (Märchenbiologie), école historique (Volkspsychologie, etc.), approche ritualiste (Eliade, Méletinski) ; motifs, reconstruction de la Ur-variante (Aarne-Thompson) ; structuralisme (Bogatyrev-Jacobson) ; marxisme (Propp) ; psychanalyse (Jung) ; l’esthétique du conte populaire : Das Volksmärchen als Dichtung (1975) de Max Lüthi.

Top of page

References

Bibliographical reference

Elena Balzamo, « Naissance et évolution de l’ethnologie suédoise », Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques, 139 | 2008, 194-195.

Electronic reference

Elena Balzamo, « Naissance et évolution de l’ethnologie suédoise », Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques [Online], 139 | 2008, Online since 05 January 2009, connection on 28 September 2020. URL : http://journals.openedition.org/ashp/303 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ashp.303

Top of page

About the author

Mme Elena Balzamo

Chargée de conférences, École pratique des hautes études — Section des sciences historiques et philologiques

Top of page

Copyright

Tous droits réservés : EPHE

Top of page
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search