Navigation – Plan du site

AccueilNuméros152Résumés des conférencesLangue et sources documentaires c...

Résumés des conférences

Langue et sources documentaires coptes

Alain Delattre
p. 145-146

Résumé

Programme de l’année 2019-2020 : I. L’épigraphie funéraire chrétienne d’Égypte et de Nubie (suite). — II. Documents juridiques de Moyenne-Égypte (suite).

Haut de page

Texte intégral

1Le programme des conférences a été sérieusement perturbé en 2019-2020. Plusieurs séances ont dû être annulées en raison des grèves du mois de décembre (et la fermeture du site du 54, boulevard Raspail). À partir de la mi-mars, la pandémie a bouleversé le calendrier des conférences ; en mai et en juin, quatre séances ont pu être organisées en visioconférence.

  • 1 A. Kamal, « Rapport sur les fouilles exécutées dans la zone comprise entre Déîrout, au nord et Déîr (...)

2L’épigraphie funéraire chrétienne d’Égypte et de Nubie, dont l’étude avait déjà été entreprise en 2018-2019, est restée au programme de la conférence en 2019-2020. Les inscriptions du site de Manqabad, en Moyenne-Égypte, ont été abordées en premier lieu. Une quinzaine de stèles funéraires, publiées en 1915 et rééditées en 2017, ont été revues1. Elles présentent une forte unité formulaire et commencent généralement par une invocation à la Trinité, aux archanges, à Marie et à la triade de Saqqarah, c’est-à-dire Jérémie, Énoch et la Sibylle. Le corpus des inscriptions du monastère de Wadi Sarga, situé un peu plus au sud, a constitué le deuxième dossier étudié. Les épitaphes invoquent généralement « Le bon Dieu » (ⲡⲛⲟⲩⲧⲉ ⲡⲁⲅⲁⲑⲟⲥ), le fondateur de la communauté Apa Thomas, ainsi que ses successeurs à la tête du monastère.

  • 2 H. Förster, « Eine Nachtragsforderung bezüglich Datteln. Ein Text aus dem Wiener Schenutearchiv (P. (...)
  • 3 Le papyrus sera publié par Alain Delattre et Élodie Mazy dans le numéro du centenaire de la revue A (...)

3Comme l’an dernier, la seconde partie de la conférence a été consacrée à l’étude de documents de Moyenne-Égypte, publiés ou inédits. Un papyrus de Vienne a retenu toute notre attention, P. Vindob. Inv. K 4712, qui appartient aux archives de l’administrateur (anystês) Senouthios, actif dans le secteur nord du nome Hermopolite dans les années qui ont suivi la conquête arabe, plus précisément vers 643/6442. Cet ordre de réquisition de grandes quantités de dattes destinées à la capitale est adressé à plusieurs monastères de la région ; le texte précise qu’il s’agit d’une réquisition supplémentaire, qui s’ajoute à ce qui avait été exigé auparavant d’une série de villages. Au bas du document, une liste grecque reprend les noms des établissements monastiques et les quantités qu’ils doivent fournir. L’examen du texte a permis de corriger l’édition sur quelques points de détail. Mme Élodie Mazy, doctorante à l’université de Bruxelles, a ensuite présenté un papyrus opisthographe de la Bibliothèque nationale tchèque (P. Prag. Inv. Gr. I 121 c). Au recto, on lit en grec une liste de réquisitions de dattes presque identique à celle dressée au bas de P. Vindob. Inv. K 4712, ce qui permet de rattacher le document de Prague aux archives de Senouthios. Au verso, une réquisition d’ânes a été rédigée en copte, organisée en trois parties : l’ordre copte proprement dit (l. 1-8), ensuite une liste grecque qui indique les contributions attendues de chaque village (l. 9-12, en deux colonnes), et enfin une sorte de post-scriptum, à nouveau en copte, qui ajoute une précision à la demande (l. 13-15). Le document souligne que chaque animal devra être envoyé avec du matériel, notamment un bât, et de la nourriture, sous forme de fourrage et d’orge. La réquisition porte sur trente ânes, répartis entre huit localités situées dans la partie sud du secteur nord du nome3. Outre son intérêt historique évident, le papyrus apporte de précieuses informations lexicographiques (par exemple une rare occurrence du terme ⲙⲓϣⲙⲁⲗⲉ, emprunté à l’arabe mišmala, qui désigne le tapis de bât).

4Plusieurs documents inédits du monastère de Baouît ont été examinés ensuite, notamment P. Yale Inv. 1812 (désormais publié comme P. Hoogendijk 56), qui enregistre des distributions de vin à plusieurs individus (un diacre, un portier, des « frères pauvres »), et plusieurs papyrus de la Sorbonne, dont P. Sorb. Inv. 2622 (compte et reçu) et Inv. 2627 (ordre du supérieur Daniel).

  • 4 Sur ces archives, voir <www.trismegistos.org/archive/124>.

5Enfin, nous avons étudié P. Sorb. Inv. 2558, peu engageant au premier abord, mais qui s’est révélé particulièrement intéressant. Ce coupon de papyrus mesure 10 cm de large pour 43 cm de haut ; il s’agit de la partie droite de la fin d’un contrat, écrit transversa charta, dont seules les souscriptions sont partiellement conservées. Parmi les signataires du document, on retrouve plusieurs personnages déjà connus dans les riches archives de Basilios, pagarque d’Aphroditô au début du viiie siècle, dont les textes sont dispersés entre diverses collections4. L’Institut de papyrologie de la Sorbonne possède plusieurs pièces de cet ensemble, écrites en grec ou en arabe ; on peut désormais ajouter deux papyrus coptes (Inv. 2557 et 2558). L’étude approfondie du fragment a permis de montrer qu’il est jointif avec un texte de la British Library (P. Lond. IV 1599). Le raccord permet de reconstituer tout le bas du contrat, qui porte le nom grec de διαλυτικὴ ὁμολογία (« accord de compromis ») et qui date vraisemblablement des années 708-710 comme les autres documents coptes des archives.

6Enfin, lors de la dernière séance, Mme Esther Garel (maîtresse de conférences à l’université de Strasbourg) a présenté le papyrus P. Sorb. Inv. 2493, dont elle prépare l’édition. Il s’agit d’une intéressante lettre copte du vie siècle, provenant du nome Hermopolite, qui nous éclaire en particulier sur les questions d’étalons monétaires.

Haut de page

Notes

1 A. Kamal, « Rapport sur les fouilles exécutées dans la zone comprise entre Déîrout, au nord et Déîr-el-Ganadlah, au sud », ASAE, 15 (1915), p. 177-206 ; Y. N. Youssef, « Coptic Inscriptions from Manqabad », BSAC, 56 (2017), p. 163-176 ; A. Delattre, J. Dijkstra, J. van der Vliet, « Christian Inscriptions from Egypt and Nubia 7 (2019) », BASP, 57 (2020), p. 397-420, nos 12-23.

2 H. Förster, « Eine Nachtragsforderung bezüglich Datteln. Ein Text aus dem Wiener Schenutearchiv (P.Vindob. K. 4712) », Tyche, 30 (2015), p. 25-34.

3 Le papyrus sera publié par Alain Delattre et Élodie Mazy dans le numéro du centenaire de la revue Aegyptus.

4 Sur ces archives, voir <www.trismegistos.org/archive/124>.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Delattre, « Langue et sources documentaires coptes »Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques, 152 | 2021, 145-146.

Référence électronique

Alain Delattre, « Langue et sources documentaires coptes »Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques [En ligne], 152 | 2021, mis en ligne le 14 juin 2021, consulté le 18 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/ashp/4245 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ashp.4245

Haut de page

Auteur

Alain Delattre

Directeur d'études, École pratique des hautes études — section des Sciences historiques et philologiques

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés : EPHE

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search