Navigation – Plan du site

AccueilNuméros155Résumés des conférencesHistoire des spectacles à l’époqu...

Résumés des conférences

Histoire des spectacles à l’époque contemporaine

Jean-Claude Yon
p. 350-351

Résumé

Programme de l’année 2022-2023 : Histoire culturelle des spectacles au XIXe siècle.

Haut de page

Texte intégral

1C’est devant un auditoire en partie renouvelé – mais mêlant toujours étudiants en master, doctorants et auditeurs – que le séminaire a repris en octobre 2022. Comme les années précédentes, après une rapide présentation du séminaire et de son fonctionnement, les premières séances ont été consacrées à un thème particulier ouvrant sur toute une série de problématiques avant de revenir au thème de recherche en cours. Cette année, s’appuyant sur une conférence inaugurale qu’il avait faite peu avant lors d’un colloque à Montpellier, Jean-Claude Yon a souhaité brosser un panorama des spectacles en France de 1880 à 1914, en mettant en valeur principalement deux phénomènes : la concurrence entre théâtre proprement dit et spectacles non théâtraux et l’essor du « spectacle varié ». Pour illustrer le premier point, qui correspond au passage progressif de la « dramatocratie » à la « société du spectacle », des données statistiques et des articles de critiques contemporains ont été mobilisés. La vogue de l’expression « spectacle varié », quant à elle, a été traitée grâce à l’étude d’un corpus d’affiches et d’articles de presse. Le cas du spectacle donné à l’Olympia le 15 octobre 1904, avec le ballet Phryné de Louis Ganne, a aidé à comprendre ce qu’est concrètement le « spectacle varié » tandis que les conséquences de son succès ont été ensuite analysées : nouveau régime d’attention pour les spectateurs, nouvelles modalités de carrière pour les créateurs et développement de lieux marginaux comme la Bodinière ou le Théâtre des Pantins. Un dernier texte d’Alfred Capus, écrit en 1917, a ouvert des perspectives sur l’entre-deux-guerres.

2Ce thème particulier a permis – et c’était son but – de nombreuses mises au point, par exemple sur le droit des pauvres ou encore sur le genre de la revue de fin d’année ou sur le café-concert Parisiana. Il a donné lieu à de riches échanges. La séance de reprise des enseignements après les vacances de Noël correspondant au 150e anniversaire de la mort de Napoléon III, Jean-Claude Yon – qui a réalisé avec Yves Bruley un podcast sur ce sujet (www.canalacademies.com/emissions/france-memoire/napoleon-iii-en-debats) – a consacré cette séance du 9 janvier 2023 à Napoléon III. Puis le séminaire a renoué avec le thème de recherche en cours, à savoir l’histoire de l’opérette des années 1850 aux lendemains de la Première Guerre mondiale. C’est précisément en 1919 que l’étude de la carrière de Claude Terrasse a repris. Plusieurs salles ont été étudiées, notamment le Théâtre de Monte-Carlo. Le 13 février, la séance s’est déroulée au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris afin d’assister au travail des chanteurs de la classe d’art lyrique d’Emmanuelle Cordoliani, les ouvrages dont étaient tirés les airs chantés ayant fait l’objet d’une présentation en amont. Cette expérience a beaucoup plu au groupe et elle sera renouvelée. La fin de la carrière de Claude Terrasse a été l’occasion de traiter assez longuement la question du théâtre du peuple, des tentatives d’Adolphe d’Ennery sous le Second Empire au destin du Théâtre du Château-d’Eau, rue de Malte, devenu Alhambra. Un texte de Terrasse sur Offenbach a clos l’étude du compositeur du Sire de Vergy. Une courte synthèse sur l’opérette de 1900 à 1918 a complété ce texte. Ainsi s’est terminée l’histoire de l’opérette commencée à l’automne 2019. L’analyse détaillée de l’évolution de ce genre, menée sur près de 70 ans, s’est traduite par une traversée riche d’enseignements de la vie théâtrale et musicale de la France du Second Empire et de la Troisième République. Une fois de plus, le mode d’enseignement par la recherche propre à l’EPHE-PSL a montré toute sa fécondité.

3La traditionnelle sortie de fin d’année a mené le groupe, le 22 mai 2023, au château de Compiègne. La visite du théâtre Louis-Philippe, sous la conduite d’Étienne Guibert, le conservateur qui en a la charge, a été exceptionnelle à bien des égards car le groupe a pu aller sur la scène et dans les dessous de ce qui est l’un des théâtres de cour du xixe siècle les mieux conservés. Un décor de toiles peintes, représentant un salon bourgeois, était en place et le rideau de Cicéri a pu être manœuvré. L’utilisation de ce théâtre sous le Second Empire a été détaillée par Étienne Guibert et Jean-Claude Yon. La journée s’est poursuivie avec la visite des musées du Second Empire et de l’Impératrice que leur conservatrice, Laure Chabanne, nous a présentés de façon très complète. Cette journée compiégnoise, passionnante, a ainsi fait écho à l’anniversaire de la mort de Napoléon III évoqué en janvier. À l’initiative de Jean-Louis Blaisot, auditeur très actif, la dernière séance du séminaire, le 5 juin, s’est prolongée par une collation qui a encore renforcé la cohésion du groupe.

4Celui-ci, par ailleurs, a assisté du 17 janvier au 14 février 2023 aux quatre conférences données comme directeur d’études invité par François Vallotton, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Lausanne, regroupées sous le titre « Pour une histoire intermédiatique des spectacles : théâtre et société en Suisse et en Europe 1830-1980 ». Elles ont porté successivement sur « scènes bourgeoises et théâtres du peuple », « du vaudeville aux music-halls : l’intermédialité en actes », « le théâtre radiophonique : un spectacle pour aveugles » et « les scènes de la contre-culture ». Ainsi que le montrent ces intitulés, cette direction d’études invitée a été l’occasion d’un élargissement chronologique et géographique des thématiques abordées dans le séminaire.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Claude Yon, « Histoire des spectacles à l’époque contemporaine »Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques, 155 | 2024, 350-351.

Référence électronique

Jean-Claude Yon, « Histoire des spectacles à l’époque contemporaine »Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques [En ligne], 155 | 2024, mis en ligne le 13 juin 2024, consulté le 25 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/ashp/7225 ; DOI : https://doi.org/10.4000/11t4b

Haut de page

Auteur

Jean-Claude Yon

Directeur d’études, École pratique des hautes études-PSL — section des Sciences historiques et philologiques

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search