Navigation – Plan du site

AccueilNuméros155Résumés des conférencesReprésentations de l’espace, fin ...

Résumés des conférences

Représentations de l’espace, fin du Moyen Âge – Époque moderne

Georges Tolias
p. 213-216

Résumé

Programme de l’année 2022-2023 : Les atlas de guerre vénitiens, 1567-1675. Recension et documentation.

Haut de page

Texte intégral

1Au cours de l’année 2022-2023, le séminaire s’est concentré sur le thème des atlas de guerre imprimés à Venise entre 1567 et 1575, qui décrivent et racontent en images les conflits militaires de l’époque, comme le Grand Siège de Malte par les Ottomans (1565), la guerre austro-turque de 1566-1568, la chute de Chypre et la bataille de Lépante (1570-1571), mais aussi des conflits moins récents, comme les guerres d’Italie de 1551-1559, ou les expéditions espagnoles en Afrique du Nord (1541, 1560). Il s’agit d’une recherche en cours, dont l’objectif est de rédiger et de publier une monographie sur ce sujet particulier.

2Nous ne dirons pas que ces éditions constituent ou introduisent un nouveau genre cartographique. Leur statut reste hybride, leur production est limitée à la période 1567-1575 et le matériel qu’elles contiennent a été absorbé par d’autres genres, tels que les insulaires, les chroniques illustrées, les atlas de villes ou les atlas militaires. Cependant, ces atlas constituent un ensemble d’ouvrages distinct et reconnaissable, qui n’a pas fait l’objet de recherches jusqu’à présent. Les études à leur sujet se limitent à quelques articles de caractère carto-bibliographique et aucun travail d’inventaire et de documentation de l’ensemble du matériel n’a été réalisé jusqu’à présent. Les recherches menées au cours de l’année 2022-2023 ont permis de restituer le corpus des éditions qui constituent cette étape particulière de la cartographie d’information militaire, et ont révélé qu’elles se caractérisent par une uniformité de format, de style et de contenu. Il s’agit de recueils d’images topographiques de petite taille (environ 20 × 30 cm chacune) représentant de conflits guerriers et de plans de fortifications, gravées à l’eau-forte et au burin, dans le but d’être incluses dans ces volumes thématiques spéciaux. Ces recueils partagent souvent le même matériel, parfois imprimé à partir des mêmes plaques de cuivre, qui semblent changer de mains assez fréquemment. Parfois, les images sont gravées à nouveau et seul le nom du graveur ou de l’éditeur change. Chacun de ces atlas possède sa propre page de titre, mais certains d’entre eux recourent à la même page de titre, en changeant légèrement la formulation, en fonction de la composition de leur contenu et des noms des responsables de l’édition. Leur contenu est instable, et peu d’exemplaires conservés contiennent exactement les mêmes planches. À l’exception d’un seul ouvrage, les atlas de guerre vénitiens ne comportent pas de textes descriptifs, hormis les dédicaces occasionnelles et les informations sur les évènements historiques qui figurent sur les cartes.

3Les atlas de guerre vénitiens semblent être les produits collectifs d’un groupe de graveurs, d’éditeurs et de marchands de cartes actifs à l’époque à Venise. Ces professionnels de l’information cartographique imprimée, bien qu’ayant chacun leur propre activité concurrente, ont finalement été contraints de collaborer et de partager du matériel, car l’intérêt du public était intense et la demande d’atlas de guerre petits et pratiques, à la fois faciles à manipuler et à consulter, était si grande que tout le monde pouvait en tirer profit.

4Il s’agit d’une production plutôt circonstancielle, une réponse au besoin d’information et de compréhension du grand public face aux événements guerriers qui se sont succédé presque sans relâche dans ce troisième quart du xvie siècle. Les éditions en question sont inspirées par la pléthore de cartes topographiques informatives imprimées, des feuilles volantes qui circulaient occasionnellement pour informer le grand public des guerres et autres événements importants, et par la production d’atlas factices, constitués sur commande à partir du matériel disponible, activité aussi bien fréquente que lucrative des éditeurs et des marchands de cartes à Venise à la même époque. Cependant, d’autres facteurs ont favorisé la création de ces œuvres : les dessins des nouvelles fortifications de l’époque, œuvres d’ingénieurs militaires italiens actifs partout en Europe, qui se diffusent et atteignent les ateliers des graveurs vénitiens ; l’accent mis sur la topographie urbaine introduite par la Cosmographie de Sebastian Münstrer (plusieurs éditions en plusieurs langues à partir de 1545) et les atlas de villes qui circulent en France dès le milieu des années 1550 ; la tradition italienne des insulaires du xve et du xvie siècle qui combinait des représentations cartographiques et des vues topographiques. Mais surtout, la multiplication et la densification des réseaux médiatiques qui, d’une part, apportait des nouvelles et des images rapidement à Venise et, d’autre part, offrait aux éditeurs une clientèle intéressée de plus en plus large.

5En premier lieu, le séminaire s’est concentré sur la recherche des exemplaires conservés afin de restituer le corps des éditions concernées, et de répertorier le contenu de chacune d’entre elles, dans sa version la plus complète. Le corpus est ainsi composé des éditions suivantes :

  • Domenico Zenoi, [Libro delle principali fortezze d’Ongheria ?], Venezia 1567. – Atlas publié par Domenico Zenoi avec au moins 12 cartes topographiques gravées et une page de titre gravée et datée de 1567. Il n’y a pas d’exemplaires conservés. La page de titre et les cartes de Zenoi subsistent dans cinq atlas factices conservés à la Österreichische Nationalbibliothek, à la bibliothèque universitaire de Wroclaw, en Pologne, dans l’ancienne collection Fritz Helwig, et dans deux atlas factices conservés à la Bibliothèque nationale Szécheny, en Hongrie.
  • Paolo Forlani, Il primo libro delle citta, et fortezze principali del mondo, Venezia 1567. – Atlas publié par Paolo Forlani avec au moins 43 cartes topographiques gravées et une page de titre gravée et datée de 1567. Comme dans le cas précédent, aucune copie n’a été conservée. La page de titre et les cartes de Forlani subsistent dans les cinq atlas factices mentionnés plus haut.
  • Bolognino Zaltieri, Giulio Ballino, Ciuitatum aliquot insigniorum, et locorum, magis munitorum exacta delineatio: cum omnium, quae ad eorum historiam pertinent, breui enaratione / Disegni di alcune più illustri città, et fortezze del mondo; con una breue historia delle cose, a loro pertinenti, raccolta per m. Giulio Ballino. Venetiis M.D.LXVIII Bolognini Zalterii formis, cum priuilegio. – Exemplaires étudiés : Biblioteca Reale di Torino, 50 planches ; bibliothèque universitaire de Namur, 40 planches ; Biblioteca do Real Colégio de São Pedro de Coimbra, 1 carte et 43 planches ; Vente Reiss & Sohn, 11 mai 2023, lot 1511, page de titre gravée et 37 planches.
  • Bolognino Zaltieri, Giulio Ballino, DE’ DISEGNI Delle piu illustre citta, & fortezze del mondo Parte I; la quale ne contiene cinquanta: con vna breue historia delle origini, & accidenti loro, secondo l’ordine de’ tempi; raccolta da M. GIVLIO BALLINO. IN VINEGIA Appresso Bolognino Zaltieri. M D LXIX. – Exemplaires étudiés : Bibliothèque nationale centrale de Florence, 50 planches gravées par Domenico Zenoi et Paolo Forlani accompagnées de descriptions historiques compilées par Giulio Ballino ; Biblioteca Nazionale Marciana, idem.
  • Bolognino Zaltieri, Giulio Ballino, DE’ DISEGNI DELLE PIV ILLVSTRI CITTA, ET FORTEZZE DEL MONDO PARTE 1; la quale ne contiene cinquanta: CON VNA BREVE HISTORIA DELLE ORIGINI, ET ACCIDENTI LORO, SECONDO L’ORDINE DE’ TEMPI; raccolta da M. GIVLIO BALLINO. VENETIIS, M D LXIX. BOLOGNINI ZALTERII TYPIS, ET FORMIS; Cum priuilegio. – Exemplaires étudiés : Bibliothèque nationale de France (deux copies), 50 planches gravées par Domenico Zenoi et Paolo Forlani accompagnées de descriptions historiques compilées par Giulio Ballino ; bibliothèque de l’Universitat de València, idem.
  • Ferrando Bertelli, Civitatum aliquot insigniorum, et locor[um], magis munitor[um] exacta delineatio: Cum additione aliquot Insularum principalium. / Disegni di alcune piu illustri città, et fortezze del mondo, con aggionta di alcune Isole principali /Venetiis M.D.LXVIII Ferrandi bertelli formis. – Exemplaires étudiés : Bibliothèque royale de Belgique, 79 planches ; bibliothèque universitaire d’Elsinki, collection Nordenskiöld, 66 planches ; Solothurn Zentralbiblothek, 64 planches.
  • Simone Pinargenti, Isole, che son da Venetia nella Dalmatia, et per tutto l’Arcipelago, fino a Costantinopoli, con le loro Fortezze, e con le terre più notabili di Dalmatia: nuouamente poste in disegno a beneficio de gli studiosi de Geografia. In Vinegia M D LXXIII. Appresso Simon Pinargenti, et compagni. – Exemplaire étudié : Bibliothèque nationale de France, département Cartes et plans, 50 planches.
  • Donato Bertelli, Civitatum aliquot insigniorum, et locorum, magis munitorum exacta delineatio: cum additione aliquot insularum principalium / DISEGNI di alcune piu illustri città, et fortezze del mondo, con aggiònta di alcune Isole principali. / Venetiis M.D.LXXIIII. Donati Bertelli formis. – Exemplaire étudié : Bibliothèque nationale de France, 65 planches.
  • Gioan Francesco Camocio, Isole famose porti, fortezze, e terre maritime sottoposte alla Ser[enissi]ma Sig[noria]ria di Venetia, ad altri Principi Christiani, et al Sig[n]or Turco nouamente poste in luce. In Venetia alla libraria del segno di S. Marco. / NB [Natale Bonifacio]. – Exemplaire étudié : Biblioteca Nazionale Marciana, 88 planches.
  • Giacomo Franco, Descrittione Geografica delle Isole, Città, & Fortezze principali, che si trouano in mare nel viaggio da Venetia à Costantinopoli, con molte altre à queste vicine, di nuouo aggiunte. RACOLTE CON MOLTA ACVRATEZZA DE GIACOMO FRANCO. VENETIA PRESSO IL FRANCO 1597. – Exemplaire étudié : Biblioteca Nazionale Marciana, 73 planches.
  • Gioseppe Rosacio, Viaggio da Venetia, a Costantinopoli: per mare, e per terra & insieme quello di Terra Santa, da Gioseppe Rosaccio, con brevità descritto, nel quale, oltre à settantadui disegni, di geografia e corografia si discorre, quanto in esso viaggio si ritroua, cioè : città, castelli, porti, golfi, isole, monti, fiumi è mari: opera utile à mercanti, marinari & à studiosi di geografia, Venezia, 1598. – Exemplaire étudié : bibliothèque Gennadios (Athènes), 68 planches.

6La recherche se poursuivra et s’achèvera au cours de la prochaine année universitaire.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Georges Tolias, « Représentations de l’espace, fin du Moyen Âge – Époque moderne »Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques, 155 | 2024, 213-216.

Référence électronique

Georges Tolias, « Représentations de l’espace, fin du Moyen Âge – Époque moderne »Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques [En ligne], 155 | 2024, mis en ligne le 13 juin 2024, consulté le 25 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/ashp/7378 ; DOI : https://doi.org/10.4000/11t4r

Haut de page

Auteur

Georges Tolias

Directeur d’études, École pratique des hautes études-PSL — section des Sciences historiques et philologiques

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search