Navigation – Plan du site
Tendances migratoires et accès à la santé en Asie centrale et en Fédération de Russie

Migration et santé reproductive chez les femmes migrantes d’Asie centrale

Migration and reproductive health among migrants to Russia
Миграция и репродуктивное здоровье женщин
Mehriniso Sanginovna Rustamova
Traduction de Anastasia Melnikova
p. 37-64

Résumés

Les migrations intérieures et internationales jouent un rôle cardinal sur les évolutions démographiques et socio-économiques. Elles peuvent entraîner une rapide détérioration de la santé des populations mais aussi l’apparition de pathologies propres à la santé reproductive. La limitation de l’accès des migrants aux services de santé et le manque de dépistages et de suivis médicaux des migrantes de travail contribue à augmenter l’incidence des maladies sexuellement transmissibles, du vih/sida, la fréquence des pathologies inflammatoires de l’appareil génital, la stérilité, les fausses-couches, l’avortement. De plus, les risques accrus de complications durant la grossesse sont une réalité et peuvent se traduire notamment par une insuffisance fœto-placentaire, des problèmes d’hypertension, des naissances prématurées, des malformations congénitales, mais aussi l’augmentation des naissances hors mariage. Dans ce contexte fragile, assurer aux migrantes l’accès aux infrastructures médicales et à des soins de qualité, à travers la mise en place de mécanismes qui leur seraient dédiés apparaît comme un véritable défi qui permettrait d’améliorer considérablement la santé reproductive et la santé générale de l’ensemble de la population. Cet article dresse un état des lieux des différentes recherches effectuées sur ce sujet, il s’appuie sur les résultats issus d’enquêtes pour évaluer les conséquences du faible accès aux services de santé et des problèmes de qualité des soins, ce qui est lié notamment à leur coût élevé mais aussi à l’absence d’assurance médicale pour de nombreux migrants.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article traduit du russe par Anastasia Melnikova

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en janvier 2020.

Plan

Introduction
La migration : un enjeu de la globalisation
La santé reproductive des femmes
L’avortement, un moyen de contraception comme un autre ?
Pour des services de soins de qualité : accès des migrantes à la santé reproductive
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Les processus migratoires se sont considérablement accélérés ces dernières décennies du fait de la globalisation, des conflits nationaux ou ethniques, des catastrophes environnementales, mais aussi de l’augmentation de la pauvreté et des vulnérabilités. Ces migrations sont internationales mais aussi intérieures ; elles représentent un fait social majeur et parallèlement à l’amélioration de certains indicateurs démographiques et socio-économiques du pays d’origine des migrants, les migrations contribuent également à la détérioration rapide de la santé des femmes en général et de la santé reproductive en particulier.

En matière de normes internationales, la santé reproductive des femmes est l’un des domaines prioritaires présentés par les documents stratégiques internationaux, nationaux et sectoriels. Parmi eux, on peut citer les Objectifs du Millénaire pour le Développement (omd) (Celi razvitiâ…, 2000 [objectifs 4, 5, 6]), la Santé pour tous au xxie siècle (Cibul’skaâ ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mehriniso Sanginovna Rustamova, « Migration et santé reproductive chez les femmes migrantes d’Asie centrale », Cahiers d’Asie centrale, 27 | 2018, 37-64.

Référence électronique

Mehriniso Sanginovna Rustamova, « Migration et santé reproductive chez les femmes migrantes d’Asie centrale », Cahiers d’Asie centrale [En ligne], 27 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2020, consulté le 14 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/asiecentrale/3413

Haut de page

Auteur

Mehriniso Sanginovna Rustamova

Mehriniso Sanginovna Rustamova, PhD, Maître de recherches à l’Institut de recherche en obstétrique, gynécologie et périnatalogie près de l’Académie des sciences médicales du Ministère de la Santé et de la Protection sociale de la République du Tadjikistan. mehrinisor@mail.ru

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals