Navigation – Plan du site
Vulnérabilités en migration et gestion des risques : développement de stratégies individuelles et collectives

Accès aux soins dans la ville de Moscou : quelles stratégies chez les femmes migrantes originaires d’Asie centrale ?

Access to care in Moscow city: strategies of migrant women from Central Asia
Доступ к медицинской помощи в Москве среди женщин-мигрантов из Средней Азиистратегии преодоления
Daniel Kashnitsky
Traduction de Sophie Hohmann
p. 177-197

Résumés

Selon les recherches réalisées sur les femmes migrantes originaires d’Asie centrale en Russie, celles-ci sont confrontées à des conditions de vie et de travail difficiles, peu protégées. De plus, l’absence d’assurance médicale, la discrimination qu’elles subissent et le manque d’information concernant l’accès aux soins dans les infrastructures médicales participent à leur vulnérabilité. Ces différents facteurs constituent des risques et des obstacles majeurs en matière d’accès aux services de santé. Les jeunes femmes migrantes sont plus vulnérables car elles sont confrontées à une double peine dans leur société d’origine et dans la société d’accueil. Les questions liées à la santé sexuelle et reproductive sont largement stigmatisées quand elles concernent des femmes célibataires issues d’Asie centrale. Cela conduit souvent à des avortements provoqués dans des conditions dangereuses ou des abandons de nouveau-nés. Dans cet article, nous étudierons les stratégies formelles et informelles mises en œuvre par les femmes migrantes afin de surmonter les obstacles qui jalonnent leur parcours visant à recevoir des soins de santé dans la ville russe. Cet article exemplaire est basé sur l’analyse de 34 entretiens semi-structurés menés auprès de femmes migrantes en provenance d’Asie centrale et auprès des établissements de santé russes et notamment les cliniques privées kirghizes de la ville de Moscou.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article traduit du russe par Sophie Hohmann

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en janvier 2020.

Plan

Introduction
Obstacles dans l’accès aux soins chez les femmes migrantes d’origine centrasiatique
Analyse de la mise en œuvre de stratégies formelles et informelles d’accès aux soins
Les « cliniques kirghizes » dans le paysage moscovite : des centres médicaux pour migrants en quête de lien social ?
Stratégies informelles de recours aux soins pour les femmes migrantes : contournement du système légal ?
Stigmatisation et double peine
L’ambivalence des médecins face aux femmes migrantes à Moscou
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Au cours de leur migration en Russie, les travailleurs migrants sont sans cesse confrontés à des obstacles institutionnels. L’obligation de procéder à l’enregistrement (sur leur lieu de vie en migration), d’obtenir un permis de travail et d’acheter une assurance médicale (Zimerman, 2011) est la principale contrainte administrative qui pèse sur les migrants pour accéder au marché du travail. En outre, l’accès au logement constitue une autre difficulté à laquelle se conjuguent une insécurité juridique et des complications financières engendrées notamment par les exigences de transferts d’argent réguliers. Dans ce contexte, les femmes migrantes apparaissent plus vulnérables et doivent faire face à des contraintes supplémentaires dictées notamment par les normes socio-culturelles et économiques propres aux sociétés d’Asie centrale très codifiées (Peshkova & Rocheva, 2013 ; Davies et al., 2006).

Cet article étudie les principaux obstacles auxquels sont confrontées les femmes m...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Daniel Kashnitsky, « Accès aux soins dans la ville de Moscou : quelles stratégies chez les femmes migrantes originaires d’Asie centrale ? », Cahiers d’Asie centrale, 27 | 2018, 177-197.

Référence électronique

Daniel Kashnitsky, « Accès aux soins dans la ville de Moscou : quelles stratégies chez les femmes migrantes originaires d’Asie centrale ? », Cahiers d’Asie centrale [En ligne], 27 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2020, consulté le 14 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/asiecentrale/3676

Haut de page

Auteur

Daniel Kashnitsky

Chercheur junior, Haute École d’Économie, Moscou, Russie. Courriel : kashnitsky@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals