Navigation – Plan du site
Vulnérabilités en migration et gestion des risques : développement de stratégies individuelles et collectives

Multilevel hiv Prevention to Address the Impact of Labor Migration on Wives

Prévention multiniveaux du vih pour appréhender l’impact de la migration de travail sur les femmes
Многоуровневая работа по профилактике вич для решения проблемы воздействия трудовой миграции на жён мигрантов
Stevan Weine, Mahbat Bahromov, Linda McCreary et Chloe Polutnik
p. 199-221

Résumés

Nos recherches sur les épouses tadjikes ont documenté comment la migration de la main-d’œuvre masculine augmentait la mobilité et l’infidélité du mari et diminuait le contrôle des femmes sur les finances, la sexualité et la santé. Sur la base de ces résultats, des chercheurs de l’Université de l’Illinois à Chicago en collaboration avec le Prisma Research Center au Tadjikistan ont formé un groupe de migrants, d’épouses, de leaders communautaires et de fournisseurs appelé Intervention Design Collaborative (idc) qui a développé un nouveau modèle de prévention du vih. Appelé Healthy Homes. Il a été conçu comme un outil de prévention multiscalaire du vih pour réduire le risque de vih chez les épouses de migrants en: 1) améliorant leurs connaissances des risques, leurs compétences en matière de prévention du risque de vih chez les femmes; 2) en améliorant l’accès des femmes aux soins du vih et des ist; 3) en faisant la promotion des normes et des attitudes culturelles qui permettent aux femmes d’être plus actives pour se protéger et protéger leur famille contre le vih. Une étude pilote de Healthy Homes a été menée dans deux cliniques de soins primaires de Douchanbe. Comparé au groupe témoin, le groupe Healthy Homes a signalé une augmentation statistiquement significative des connaissances et des inquiétudes liées au vih, une communication avec le conjoint et le personnel de santé, des tests de dépistage du vih et des ist, l’usage de préservatifs et leur utilisation avec le mari. Aucune augmentation des conflits familiaux ou de la violence n’a été signalée. En conclusion, une prévention multiniveau centrée sur les épouses de travailleurs saisonniers est faisable, acceptable et, si elle est efficace, pourrait aider à stopper la croissance actuelle et future du vih parmi les populations à haut risque de travailleurs migrants et leurs familles.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en janvier 2020.

Plan

Background
Preliminary Work
Healthy Homes
The Healthy Homes Framework
Healthy Homes’ Multilevel Components.
1. Behavioral: Peer-delivered dissemination in the women’s circles.
2. Biomedical: Nurses facilitating access to hiv & sti assessment and care.
3. Structural: Community mobilization through bibiotuns.
Healthy Homes’ Training
1. Training the nurses.
2. Nurses training the peer leaders
3. Nurses training the bibiotuns.
Involving Husbands
Evaluating Healthy Homes
Conclusion

Aperçu du texte

Background

Globally, women bear a disproportionate burden of hiv disease. Of the 1.7 million women with hiv in Asia, 90% were infected by their husbands or partners (unaids, 2009). hiv/aids is spreading in Muslim majority low- and middle-income countries (lmic) (unaids, 2011), including rapid growth in Central Asia (Donoghoe, Lazarus, & Matic, 2005; Donoghoe et al., 2008; who, 2006). In 2009 there were 1,422 registered hiv cases in Tajikistan, which more than quintupled by 2014 to 7,610 (Tajik Republican aids Center, 2013). However, the conservative estimate of actual hiv cases in Tajikistan is 17,000 (unaids, 2010). Central Asia has seen an alarming increase in the proportion of new hiv cases among women (unaids, 2012). The proportion of women among hiv positives in Tajikistan has rapidly increased from 9% in 2005 to 29% in 2011, reaching 35% in 2012, 39% in 2013, and 45% in 2014 (Tajik Republican aids Centre, 2014).

As the hiv/aids epidemic continues to grow, labor migrants are con...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stevan Weine, Mahbat Bahromov, Linda McCreary et Chloe Polutnik, « Multilevel hiv Prevention to Address the Impact of Labor Migration on Wives », Cahiers d’Asie centrale, 27 | 2018, 199-221.

Référence électronique

Stevan Weine, Mahbat Bahromov, Linda McCreary et Chloe Polutnik, « Multilevel hiv Prevention to Address the Impact of Labor Migration on Wives », Cahiers d’Asie centrale [En ligne], 27 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2020, consulté le 14 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/asiecentrale/3750

Haut de page

Auteurs

Stevan Weine

Professor, Department of Psychiatry, University of Illinois at Chicago

Mahbat Bahromov

Prisma Research Center, Dushanbe, Tajikistan

Linda McCreary

PhD, Clinical Associate Professor, Associate Dean for Global Health, Co-Director, PAHO/WHO Collaborating Centre for International Nursing Development in Primary Health Care

Chloe Polutnik

Professor, Department of Psychiatry, University of Illinois at Chicago

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals